Revue de presse - Juin dans la Mode Illustrée 1895-1905-1913 *

D'une décennie à l'autre, les modes changent. Elles changent tellement que l'on a l'impression que le corps des femmes, eux aussi changent en fonction des modes. La fin du XIX et le début du XXeme est riches en changement de silhouettes.
Vous pourrez voir ici, les modes de 1895 de 1905 et de 1913 , admirer trois silhouettes extrêmement différentes.

En 1895,  les manches sont énormes,  une mode qui perdure en 1896 mais qui va décroissant ensuite.La  jupe à une forme dite en cloche. (je vous conseille la lecture de l'extrait  d'article paru dans le journal à la date du 2 juin 1895,  à lire ci dessous, véritable caricature de la silhouette de l'époque)
Et en 1905, la silhouette de la femme prend la forme d'un S, le buste est basculé en avant, et les hanches basculées en arrière. Une silhouette qui aura été bien caricaturée et reste encore très célèbre aujourd'hui.
En 1913 la femme se libère des corsets et des carcans. Paul Poiret donne le ton, la corps retrouve une ligne naturelle. Les vêtements deviennent "pratiques"(Pour cette revue de presse, l'année 1913 a été substituée à 1915 parceque à part quelques numéros désolidarisés, je n'ai jamais vu de reliure de la première année de guerre, et donc, je ne la possède pas - bien que je la recherche activement)


 La Mode Illustrée du dimanche 2 juin 1895
La Mode Illustrée du dimanche 9 juin 1895
La Mode Illustrée du dimanche16 juin 1895
La Mode Illustrée du dimanche 23 juin 1895
La Mode Illustrée du dimanche 30 juin 1895

"Miséricorde, que nos modes sont laides ! Quelle inexplicable aberration peut induire les femmes à s'enlaidir, à se défigurer de telle façon ! Parmi les plus élégantes, prenez en une, parée, adonisées, conformément aux derniers rites de la mode; contemplez la d'un peu loin, afin de bien saisir l'ensemble sans vous attarder aux détails, et dites si les Forain ou les Caran d 'Ache ont besoin d’exagérer un trait, de forcer une ligne pour obtenir leurs plus pittoresques caricatures ? Voyez la jupe en sonnette qui s’ouvre, se déploie et ballonne au moindre mouvement; le corsage qui bouffe en bosse de polichinelle; les manches monstrueuses qui envahissent le dos et donnent au buste un développement invraisemblable, les ruches grosses comme des traversins, les bottes de fleurs, qui suppriment le cou, voire même une partie de la tête; les cheveux crépelés aux nuances inénarrables, relevés en pointes comme des perruques de clowns, ou plaquées, sur le visage comme les serre tête de nos bisaïeules, enfin, le chapeau, gigantesque qui couronne l'édifice et le complète dignement ."
Article rédigé par M. Thevenot pour la Mode Illustrée du 2 juin 1895


" Chapeau rond en paille et lacet de soie blonde, la passe est garnie d'une double ruche de ruban changeant hortensia et vert, relevé par une grosse rose; le dessus de la calotte est couvert d'une guirlande de larges feuilles vertes, retenue par des touffe d'hortensia rose et mauve, on pose sur le coté un noeud aigrette en ruban changeant" - Modèle de Mme Colombin
Gravure Monochrome - La Mode Illustrée du 2 juin 1895


 "Petite toque en paille liège, garnie de dentelle crème et de soie changeante liège et bleue; on pose sur les cotés du revers de la soie changeante coquillée, retenue par deux épingles et trois cabochons de jais - Modèle de Mme Colombin
Gravure Monochrome - La Mode Illustrée du 2 juin 1895


 Costumes d’enfants et de fillettes - Modèles des Magasins du Louvre
Gravure Monochrome - La Mode Illustrée du 2 juin 1895


De gauche à droite :
Costume en alpaga gris -  Costume en lainage à petits carreaux
Costume en alpaca beige -  Costume de voyage en lainage écossais
Modèles de Mme Gradoz
Gravures monochromes - La Mode Illustrée du 2 juin 1895



"Le style Louis XVI est décidément en grande faveur. La simplicité, l'élégance sobre et distinguée qui caractérise les modes de cette époque (celles de la fin du règne) conviennent merveilleusement aux toilettes d'été : que cette restitution soit donc la bienvenue. Sous l'évocation de ces souvenirs, vêtues de fins linon, de batistes brodées, d'organdis fleuris, de soies changeantes aux reflets vert pomme ou gorge de pigeon, puissions nous retrouver un peu de charme et de grâce des bergères de Trianon."
Extrait de l'article rédigé par M.Thévenot pour la Mode Illustrée du 9 juin 1895


 De gauche à droite :
Robe en crépon crocodile, ornée de passementerie
Robe en taffetas rayé et mousseline brodée
Modèles de Mme Gradoz, rue de Provence, Paris
Gravure de mode monochrome pour La mode Illustrée du 9 juin 1895


 Divers Garnitures de corsage - En mignardise et soutache - en dentelle renaissance écrue - en jais d'acier disposés en étoile, en gaze plissée, en galons créme.
Gravure de mode monochrome pour la Mode Illustrée du dimanche 9 juin 1895


 Gravure monochrome signée J. Chapuis
Mode pour le bord de mer - de gauche à droite :
Robe en bure blanche - Robe en foulard rouge - Costume matelot pour petit garçon de 8 à 9 ans - Costume en cheviotte bleu - Costume de flanelle blanche et nansouk brodé -  Collet orné de broderie et de ruches
Modèles des magasins du Louvre - La mode illustrée du 9  juin 1895


 Robe avec spencer - Modèle de Mme Gradoz
Gravure de mode monochrome pour la mode illustrée du 9 juin 1895 Signé J. Chapuis


Chapeau de plage et de jardin
Gravure de mode monochrome pour la mode illustrée du 9 juin 1895
Modèle de Melle Boitte



"Si vous jetez les yeux sur votre calendrier, vous pourrez constater, Mesdames, qu'il s'en faut de cinq jours  à peine que nous ne soyons en été. Alors de quoi voulez vous parler, si ce n'est de ces toilettes légères qui sont aussi charmantes à voir que délicieuses à porter ? Cette année, les étoffes transparentes sont particulièrement en faveur  et toutes celles de nos lectrices qui sont assez heureuses pour avoir encore en partage la jeunesse, l'élégance et la gracilité des formes, feront bien d'en profiter."
Extrait d'un article rédigé par M. Thévenot pour la Mode Illustrée du dimanche 16 juin 1895

 Toilette de casino - Modèle de Mme Coussinet Piret
Gravure Monochrome pour la Mode Illustrée du 16 juin 1895


 "Robe en mohair crème garnie d'une broderie de soie en même teinte
Robe en serge mastic, rubans de moire mastic
Modèles de Mme Coussinet Piret.
Gravure de mode monochrome signée J. Magriast pour la Mode Illustrée du 9 juin 1895


Robe en taffetas changeant, noir et robe à grande fleurs - Modèle Mme Coussinet Piret
Robe en taffetas imprimé  - Modèle Mme Cousinet Piret
Gravure de mode monochrome  pour la Mode Illustrée du 9 juin 1895


 Robe de linon écru - Modèle par Mme Gradoz
 Gravure de mode monochrome  pour la Mode Illustrée du 9 juin 1895


Robe en taffetas changeant gorge de paon, manches de velours vert - Modèle de Mme Coussinet
Collet orné de guipure de Venise - Modèle de Mme Coussinet
 Gravure de mode monochrome  pour la Mode Illustrée du 9 juin 1895




""Nos toilettes d'été sont maintenant à peu près organisées, [...] nous pouvons donc aujourd'hui aborder les questions de détails, qui ont bien leur valeur. Parlons avant tout de la chaussure, nos lectrices savent depuis longtemps quelle importance nous y attachons [...] nous prétendons que la vue seule d'un petit pied, emprisonné dans la bottine ou l'escarpin, est pleine et révélations et permet de deviner la femme toute entière.[...] Le petit soulier décolleté peut se mettre en toute circonstance et garde toujours son privilège de suprême élégance; le soir, il est pour ainsi dire de rigueur, il se porte fort bien aussi dans la journée mais à la condition toutefois qu'on ne franchisse pas les limites de son jardin : une marche prolongée transformerait infailliblement cette chaussure délicate et fragile en véritable instrument de torture.  On reste fidèle au bas noirs unis ou à jours[...]La grande nouveauté de la saison pour le bord de mer, la campagne, le tennis c'est le bas de soie couleur cuir, bien que la teinte soit fort jolie, il a un cachet de grand négligé"
Extrait d'un article rédigé par M. Thévenot pour la Mode Illustrée du dimanche 23 juin 1895


 Robe de foulard - Modèle par Mme Gradoz
Robe en taffetas changeant - Modèle par Mme Gradoz
 Gravure de mode monochrome  pour la Mode Illustrée du 23 juin 1895


 De gauche à droite :
Toilette de diner - Robe en surah écossais -  Robe en taffetas changeant avec entre deux de guipure
Robe en crêpon - Corsage blouse en taffetas orné de broderie
Modèles e la Maison Bresson Chauvet
Gavure de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 23 juin 1895


 De gauche à droite :
Robe en linon unis et brodé - Robe en zéphir écossais - Robe en taffetas chiné
Robe en gaze moire - Robe en taffetas avec corset brodé -  Robe en poil de chèvre
Modèles de Mme Coussinet Piret
Gravure de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 23 juin 1895


Chapeau rond pour jeune fille, en fine paille d'Italie blanche, garni d'une grande branche de roses, une branche plus petite est posée derrière sur la passe relevée, et retombe un peu sur les cheveux.
Chapeau en paille satin légère noire, à grandes dents, la passe est ornée au milieu par derrière, au bord de la calotte, de trois roses roses. La garniture du chapeau se compose d'un grand noeuds fait en ruban  de gaze noire et brodé sur les cotés longs d'un galon étroit en paille blanche.
Modèles de chez Melle Boitte
La Mode Illustrée du 23 juin 1895




"Vraiment, voila qui est plaisant ! Devinez une peu ,Mesdames, jusqu’où la mode prétend pousser son ingérence ? [...] Sachez donc, Ô vous qui l'ignorez encore, que ce n'est plus du tout à la mode , comme on le disait autrefois, d'avoir la taille fine, souple et  cambrée. Le dernier genre consiste non seulement à laisser aux hanches leur entier développement, mais encore à la favoriser, à la souligner, et en même temps, à obtenir par devant une ligne tellement droite, qu'on ait l'air d'avoir introduit un sabre sans son corsage. Le busc, d'une rigidité absolue, ne doit pas laisser soupçonner la courbe gracieuse que forme toute taille bien prise, à la hauteur de la ceinture. Certaines corsetières de renom poussant le choses à l’extrême, vont jusqu'à donner aux ressorts une forme convexe, là ou ils se creusent habituellement. Le buste ainsi modifié, bien raide et tout d'une venue, prend des airs de tuyau de poêle"
Extrait d'un article rédigé par M. Thévenot pour la Mode Illustrée du dimanche 30 juin 1895



 "Toilette d'été - robe en taffetas changeant bleu et rouge. Le corsage est recouvert devant avec de la gaze noire plissée sur laquelle on pose trois plis plats, bordés d'une dentelle crème étroite. Chapeau de paille bleu foncé, garni d'une ruche et de rosaces en gaze bleue, et de dentelle blanche, disposée en éventail."
Modèle de la maison Bresson Chauvet
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 30 juin 1895


 Robe en soie chinée - Modèle de Mme Coussinet Piret
 Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 30 juin 1895


 Robe en taffetas vert et or avec corsage en taffetas vert uni
Modèle de Mme Gradoz
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 30 juin 1895


Corsage blouse en tissus de soie à dessins japonais
Modèle de Mme Coussinet Piret
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 30 juin 1895




La Mode Illustrée du dimanche 4 juin 1905
La Mode Illustrée du dimanche 11 juin 1905
La Mode Illustrée du dimanche 18 juin 1905
La Mode Illustrée du dimanche 25 juin 1905


"La mode actuelle nous fournit une foule de combinaisons ingénieuses et pratiques au moyen desquelles on peut, sans grandes dépenses et tout en simplifiant sa toilette, la varier, la transformer et lui donner facilement les divers degrés d’élégance exigés par les circonstances. Déjà la  vogue des chemisettes disparates avait été une précieuse ressource et avait permis de restreindre sensiblement le nombre des robes; mais on commençait à s'en lasser un peu, et l'on entrevoyait en tremblant, le moment ou ce secours inappréciable allait manquer, quand, un beau jour, les corsages blancs ont fait leur apparition, apportant la note inédite que l'on attendait et renouvelant  à souhait une mode charmante qui n'avait d'autre défaut que d'avoir trop duré. Tout de suite on leur fit bon accueil et, à l'heure présente, leur succès dépasse les prévisions  les corsages blancs font littéralement fureur et tiennent le premier rang parmi les parures et accessoires auxquels on peut avoir recours pour modifier en un clin d'oeil une toilette et en changer complètement l'aspect"
Extrait d'un article signé M. Thevenot pour la Mode Illustrée du 4 juin 1905


 "Toilette pour le grand prix, en voile quadrillé beige et brun bois à grosses pastilles blanches ; le corsage, drapé en travers, s'ouvre sur un empiècement en dentelle doublé de mousseline ; on le garnit de choux en taffetas glacé beige, vert et mauve; le choux du milieu retient le jabot de dentelle"
Modèle de la Maison Meunier Jeune, avenue de l'Opéra
gravure colorée de la Mode Illustrée du 4 juin 1905


 A gauche robe en toile fine rouge corail  garnie d'entre deux de dentelle blanche de différentes largeurs.
A droite Toilette en plumetis pour jeune fille, la jupe de cette toilette ornée de broderie et d'incrustations, et bordée d'un haut volant. La robe est posée sur un transparent en taffetas bleu cristal
Modèle de Melle Louise Piret - Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 4 juin 1905
 

 De gauche à droite :
Toilette en organdi - Costume en étoffe à damier - Costume de sport pour jeune femme - Costume de sport en toile
Modèles de Melle Louise Piret - Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 4 juin 1905




 A gauche : costume tailleur pour fillette de 15 à 17 ans ;  costume en drap gris quadrillé avec des liserés en drap vert et des boutons fantaisie - Modèle de Melle Goéry
A droite : Robe en voile météore- jupe en voile bleu  pastel posée sur un fond de jupe en taffetas, on la garnit d'un biais de soie bleue encadré de deux plis piqués. Modèle de Mme Blanche Limousin
  Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 4 juin 1905


Petit collet en drap noir ou en taffetas - Modèle de Melle Goéry
Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 4 juin 1905



"Ce qui caractérise les modes actuelles c'est leur prodigieuse variété ; mais elles présentent ceci de particulier, que toutes les nouveautés sont des réminiscences et qu'on aurait grand peine  à signaler une seule idée vraiment neuve et originale. Les souvenirs du passé, empruntés à tous les styles, à tous les temps, de manifestent dans les moindres détails, et se trouvent parfois mêlés et confondus  sans qu'on songe à s'étonner de ce large éclectisme.
Les habits "Roi Soleil" à larges revers qui s'ouvrent sur un gilet de cretonne genre "Monsieur Jourdin" , côtoient les vestes Louis XV, les jaquettes à la hussard, les habits garde française, les longues vestes aisées avec poches "petits maîtres" brodées d'argent, les redingotes Boyard, les manteau Directoire à taille courte et dont la jupe toute plissée est resserrées par une large ceinture plate passant sous les bras;  voici les mantes, les fichus, les capelines Marie Antoinette,  les collerettes Louis XVI,  les cols Restauration, les écharpes 1830,  les ceintures Luis XIII avec boucles de ruban ou pans en ruban natté tombant par derrière,  les cravates "Conventionnelle" ou nouées "à laTthiers" ; la cravate "Officier" qui passe dans le coulant et se termine par deux glands d'or."
Extrait d'un article signé M. Thevenot dans la Mode Illustrée du 11 juin 1905


 "Costume tailleur -jupe en lainage gris clair quadrillé ton sur ton et disposée sur les hanches en plis plats.Veste disposée en plis, taillée avec des devants rapportés formant sur l'épaule des plis piquée, retenus par des boutons fantaisie."
Modèle de Redfern - Gravure colorée pour la Mode Illustrée du 11 juin 1905


 A gauche toilette de matinée en velours souple bleu pale portée par Melle Gilda Darthy dans le Maitre des Forges - Modèle de Redfern
A  toilette de ville en mousseline de soie rose portée par Melle Mila d'Arcule dans le Maitre des Forges - Modèle de Doucet
Gravures monochromes pour La Mode Illustrée du 11 juin 1905


 Blouse en baptiste ornée de broderie. Modèle de Mme Vamath boulevard Sébastopol
 Gravures monochromes pour La Mode Illustrée du 11 juin 1905


De gauche à droite :
Costume de tennis pour jeune fille en toile quadrillée bleue et blanche
Robe en toile blanche à rayure rouge cerise
Toilette de voile broché en voile blanc à dessin lilas posé librement sur la doublure
  Gravures monochromes pour La Mode Illustrée du 11 juin 1905


 Chemisette en toile garnie de broderies
 Gravure monochrome pour La Mode Illustrée du 11 juin 1905


A gauche  toilette de plage en lainage quadrillé gris et bleu taillé en biais
A droite costume redingote en toile quadrillée bleue et blanche prise en biais.
 Gravures monochromes pour La Mode Illustrée du 11 juin 1905



 "Savez vous Mesdames qu'il y a tout un petit code concernant la manière de se ganter ? En dehors des modifications que la mode peut apporter au gant même, quant à la forme, à la nuance, au genre de peau, au mode de fermeture, il existe des règles permanentes, immuables pour ainsi dire, qu'il importe de connaître et de bien observer. Posons d'abord en principe que toujours, en tout temps, et en toutes circonstances, les gants doivent être plus clairs que la toilette; à ce que point, qu'en cas d'incertitude, mieux vaut cent fois risquer des gants trop clairs, que de mettre mal à propos des gants foncés. Depuis quelques années, la mode des gants blancs s'était si bien établie et généralisée, qu'ils étaient devenus le complément habituel de toutes les toilettes indistinctement, aussi bien du costume le plus négligé que de la robe de bal. Actuellement, belge de nuance cuir  ou tan, le gant de Suede, de teinte naturelle; mais si le costume est clair, ou même de demi teinte, il faut retenir au gant gris perle, blanc, champagne, quand bien même il serait en fil ou en soie ; l'important c'est la teinte, nous ne saurions trop le répéter."
Extrait d'un article signé M.T. pour la Mode Illustrée du 18 juin 2016


 Gravure de mode colorisée de la Mode Illustrée du 18 juin 1905
A gauche : Toilette de tulle noir pour dame d'âge moyen - Modèle de Mme Blanche Limousin
A gauche : Toilette en lainage blanc - Modèle de la Maison Meunier Jeune



 Tenues pour le bord de mer.
De gauche à droite : Robe en percale pour petite fille de 7 à 8 ans - Robe droite pour petite fille de 2 à 3 ans - Robe en toile blanche pour jeune fille - Robe de plage pour dame d'âge moyen - Robe en percale écossaise
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 18 juin 1905


 A gauche grand col en biais de batiste et lacet
A droite col en lacet de soie Modèle Mme Valmath Boulevard Sebastopol Paris
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 18 juin 1905


 Costume de voyage pour jeune femme  - Modèle de Melle Goéry, rue Littré Paris
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 18 juin 1905


 A gauche : costume de voyage pour jeune fille
A droite : robe blanche pour jeune fille
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 18 juin 1905


A gauche : Robe de batiste bleu pale non doublée, disposée en petits plis à la taille et derrière, en deux plis couchés, on la cercle dans le bas et deux groupés de trois plis séparés par un entre deux de dentelle posé  à clair.
A droite : Robe pour dame d'age moyen, on taille la jupe de cette robe en lainage quadrillé blanc et noir, avec un tablier disposé en plis plats et des lés unis très évasé au bord inférieur. On cercle la jupe d'un volant très court en lainage, posé à plat et surmonté d'un biais de soir Liberty noir.
Gravure monochrome pour la Mode Illustrée du 18 juin 1905



"C'est avec une vive impatience  que les abonnées de la Mode Illustrée attendent chaque année le moment ou MM. Roullier Frère, toujours désireux de leur être agréables, mettent à leur disposition les fins de coupes de tous leur beaux tissus, vendu avec des réductions de prix considérables. Nous nous faisons donc un plaisir d'annoncer à nos lectrices qu'elles peuvent, dès maintenant, demander des échantillons qui les mettront à même de faire leur choix et de juger des avantages qui leur sont faits.  Ces coupons comprennent des étoffes en tout genre, de toutes saisons et de métrages différents, ce qui permet de les attribuer au destinations les plus variées; avec les uns on pourra confectionner un costume complet, avec les autres une jupe, une chemisette, un boléro, une jaquette, etc... Nous appelons particulièrement l'attention de nos lectrices sur les foulards de l'Inde ne se tachant pas à l'eau, articles tout à fait exclusifs, qui constituent l'une des spécialités les plus réputées de la Maison Roullier"
Chroniques d'été
La Mode illustrée du 25 juin 1905


 Toilette en taffetas héliotrope modèle de Melle Louise Piret
Gravure colorée de la Mode Illustrée du 25 juin 1905


 "La façon de cette robe  convient aux étoffes très légère notre modèle est en voile lilas très pâle"
Modèle de Melle Louise Piret
Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 25 juin 1905


 "Costume trotteur - On prend en biais l'étoffe grise quadrillée qui sert à l'exécution de ce costume, la jupe trotteuse ajustée sur les hanches est ajustée en deux plis couchés de chaque coté de la fente"
 Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 25 juin 1905


 Toilette en plumetis crème avec entre deux - Modèle de Melle Goery
Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 25 juin 1905


Paletot droit pour jeune fille, en toile blanche garnie de toile bleue et de soutache blanche
Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 25 juin 1905


Robe de chambre de forme japonaise pour l'été. On l'exécute en mousseline de laine vert olive à dessins de couleur et on la garni de large bande de satin merveilleux rouge brique.
Gravure monochrome de la Mode Illustrée du 25 juin 1905





 La Mode Illustrée du dimanche 1er juin 1913
La Mode Illustrée du dimanche 8 juin 1913
La Mode Illustrée du dimanche 15 juin 1913
La Mode Illustrée du dimanche 22 juin 1913
La Mode Illustrée du dimanche 29 juin 1913


"La mode reste encore languissante et semble oublier qu'avec le mois qui s'ouvre nous franchissons le seuil de la saison nouvelle. On annonce et l'on attend toujours des surprises qui n'arrivent pas, et, en réalité, rien jusqu'ici ne fait pressentir les changements sensationnels pour l'été qui ,vient.
Un point intéressant à noter, cependant : les grandes maisons anglaises reviennent, pour tous leurs costumes tailleurs sans exception , à une simplicité absolue qui n'admet aucune ornementation  en dehors des piqures. La maitrise du bon faiseur se révèle  uniquement dans une ligne et une coupe impeccable qui plane au-dessus des exagérations et des erreurs actuelles sans jamais y tomber ; or cette élégance si sobre, d'une si parfaite distinction, repose délicieusement des excentricités  et des outrances que l'on côtoie à chaque pas aujourd'hui et fera la joie des femmes de gout."
Extrait d'un article signé M. Thevenot paru dans la Mode Illustrée du 1er juin 1913



 "Robe du soir en voile blanc perlé; tunique en voile uni; le corsage, décolleté en rond, est bordé de deux rangs de perles. Ceinture en satin vieux rose, noeud de tulle noir sur le coté"
Modèle non attribué - Photographie Reutlinger
Le Mode Illustrée du 1er juin 1913


 A gauche, costume en moire bleu ancien - Modèle de la maison Balmain Soeurs
A droite , costume en soie brochée grise - Modèle de Melle Sauveur
Gravures monochrome signées Clotilde
La Mode Illustrée du 1 juin 1913


 A gauche Costume tailleur, modèle de Antoine et Hubert, document photographique Félix
A droite : Chapeau pour jeune femme, Modèle Saillard document photographique Félix
La mode illustrée du 1 juin 1913


 A gauche : costume en lainage  bleu uni et quadrillé bleu et vert
Au centre : Costume avec jupe drapée en satin corinthe
A droite : Costume en côte de cheval gris acier
Gravures de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 1er juin 1913


En haut : Chapeau de tussor garni de moire, modèle de Mme Colombia
En bas :  Chapeau de paille garni d'ailes, modèle de Mme Colombia
Gravures de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 1er juin 1913




"Quelques prévisions pour l'été qui vient : on verra , dit-on, des vestes en toile blanche ornées à la taille, au col, aux revers, au bas des manches, de grosses broderies vertes en chenille bouclée, rappelant la mousse de laine tricotée dont on faisait jadis des tapis et des devants de cheminée; cette réminiscence sera précisée par des fleurs de soie de diverses couleurs qui s'incrusteront dans cette verdure. On portera beaucoup aussi la blouse russe également en toile blanche, ceinturée de cuir et brodée en rubis et blanc; d'autres seront décorées d'oiseaux disposés en bordure ou , fantaisie plus étrange encore, de bandes formées de feuillages, fleurs, d'un dessin très primitif, de fruits tels que citrons, oranges, pommes, cerises, en grosse toile de diverse couleurs choisies dans les tons les plus vifs et les plus crus. Ces vestes se porteront avec des jupes différentes, blanches le plus souvent en "mousseline beurre", en crépon, en voile de coton, en dentelle"
Extrait d'un article signé M. Thevenot
La Mode Illustrée du 8 juin 1913


 "Robe d'après midi en tussor bordeaux à fines rayures noires; le corsage, à longues basques, est ouvert sur un plastron de dentelle Haute ceinture en soir drapée, ornée de petits boutons ; col et volants des manches en dentelle.
Modèle de Brandt - Photographie Reutlinger
La Mode Illustrée du 8 juin 1913


 "Robe de garden party en linon blanc, garnie d'une haute broderie travaillée à l'anglaise en coton brillant blanc - Modèle de la maison Balmain Soeurs
Gravure de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 8 juin 1913


 A gauche : Robe pour jeune fille - la facon simple de ce modèle permet de l'utiliser comme robe de sport, on l'établit en toile blanche ou de teinte claire
A droite : Costume pour jeune fille  - ce modèle peut également servir pour les sports ou le voyage, on l'exécute en toile fraise.
Gravure de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 8 juin 1913


 A gauche : Robe de ville d'eaux exécutée en voile blanc complété par une large bordure à pois bleus, cette bordure est utilisée pour le bas de la jupe et pour le corsage kimono.
A droite : robe d'été en voile bleu japonais posée sur un dessous de soie pongée de la même teinte.
Gravures de mode monochrome pour La mode Illustrée du 8 juin 1913


A gauche robe en toile chamois complétée par une blouse en linon créme imprimée
A droite : Robe d'intérieur  blanche à fleurettes, jupe légèrement serrée à la taille
Gravures de mode monochrome pour La mode Illustrée du 8 juin 1913



"En ouvrant notre journal, Mesdames, et en jetant les yeux sur  le panorama des toilettes de villégiatures vous serez certainement frappées de la grâce charmante qui émane de tous ces modèles, de la grande simplicité des lignes et de l'eurythmie des ensembles ; et ce sont là, précisément, les caractéristiques qui différencient les formule d'hier de celles d’aujourd’hui. Les robes libérées de toutes garnitures volumineuses, tirent presque exclusivement leur séduction des mouvements de draperies et des combinaisons de plis qui les élargissent sans en avoir l’air, et sans les déformer. Ce effets sont si variés qu'il est impossible de les décrire et de les indiquer d'une facon précise, étant donné qu'ils s'improvisent, non pas seulement sur les mannequins, mais sur la personne même, la couturière en véritable artiste, devant chercher ceux qui s'adaptent le mieux à la taille, à l'allure, et qui lui semblent les plus propres à en favoriser l'élégance ou, s'il y a lieu, à en dissimuler les défauts."
Extrait d'un article signé M. Thevenot, pour la Mode Illustrée du 15 juin 1913


 "Robe de diner en moire bleu Nattier, le corsage blousé est fait avec de grands revers bordés de ruches en tulle blanc, on borde l'encolure d'une ruche en tulle noir, ceinture en moire drapée ornée d'une grosse rose rose."
Modèle de Buzenet - Photographie Reutlinger
La Mode Illustrée du 15 juin 1913


" Toilette de casino en satin couple broché composé d'une jupe à paniers et d'une veste assortie " Modèle de la Maison Balmain Soeur
Gravure de mode monochrome pour le Mode Illustrée du 15 juin 1913


 "Blouse à basque en Irlande, le modèle se compose de motifs détachés travaillés d'après les nombreux modèles que nous vous avons publiés ces dernières années."
Gravure de mode monochrome pour le Mode Illustrée du 15 juin 1913


 A gauche : Robe de jeune fille - la façon très simple de cette robe est d'une exécution,facile et se prête fort bien aux tissus d'été, toile, piquée, toile éponge etc...
A droite : Robe d'après midi, cette robe est exécutée en toile de soie verte, la jupe de doublure en batiste est montée un corselet intérieur en gros grain.
Gravures de mode monochromes pour le Mode Illustrée du 15 juin 1913


De gauche à droite : Robe en foulard - Robe en shantung - Robe en tissus éponge - Robe en toile garnie de biais - Costume de toile - Robe en serge de soie
Patrons de la Mode illustrée
Gravures de mode monochromes pour le Mode Illustrée du 15 juin 1913


 "En ce moment, la moire a toutes les faveurs de la mode ; faille, crêpe de Chine, tussor, shantung, en un mot, toutes les soieries d'été sont moirées. La vogue des couleurs vives se maintien avec les teintes brique, réséda, framboise, cerise comme notes dominantes ; viennent ensuite le jaune canari, le vert empire, le bleu roy, le violet évêque, le rose corail, les nuances orange ambre et coq de roche. Comme garnitures : beaucoup de boutonnières avec pampilles aux petits habits, boléros et jaquettes  beaucoup de boutons de nacre ayant la dimension d'une lentille, que l'on dispose en lignes, en guirlande ou par groupes sur les corsages au bord des échancrures arrondies ou en pointe ; quantité de petits nœuds de velours noir faits d'un ruban large environ d'une centimètre et demi, simplement noué avec boucles et pans égaux ; on les pose en échelle sur le devant des chemisettes, on les pique dans l'envollement des dentelles et des draperies légères. Sur les ceintures formant corselet, on pose verticalement, devant ou dans le dos, de cotê , une énorme agrafe et une porte de meme dimension accrochés l'une dans l'autre, en simili, en acier ajouré, en métal argenté ou doré, qui traversent la ceinture dans toute sa hauteur et semblent en retenir les plis.
Extrait d'un article signé M. Thevenot dans La Mode Illustrée du 15 juin 1913


 "Manteau du soir en d soie Liberty violet doublé de soie paille et garni d'un grand col carré, robe de charmeuse paille avec corsage broché"
Photographie Reutlinger - La Mode Illustrée du 22 juin 1913


O a venir

Robe en crépon blanc garnie de broderies bulgares - Modèle de Jenny
 Gravure de mode monochrome pour la Mode Illustrée du 23 juin 1913


 A gauche : Costume pour jeune femme composé d'une jupe en crépon entièrement plissé et d'une blouse à très longue basques en toile shantung - Modèle de Melle Sauveur
A droite : Toilette de ville d'eaux, en crêpe de chine tilleul et soie broché de même ton - Modèle de la Masion Balmain
Gravures de mode monochromes pour le Mode Illustrée du 23 juin 1913


 A gauche : robe en shantung de teinte pistache, modèle de la Maison Balmain Soeurs
A droite : Robe pour dame agée, en voile gris à fines rayures d'un ton plus foncé
Gravures de mode monochromes pour la Mode Illustrée du 23 juin 1913


De gauche à droite : Robe en crépon blanc - Costume en ottoman blanc et tilleul - Robe en lingerie avec veste en crépon blanc très fin - Robe en toile pékinée pour jeune fille, rose et blanche.
Gravures de mode monochromes pour la Mode Illustrée du 23 juin 1913



"La diversité, la nouveauté et surtout la prodigieuse fantaisie des coiffures estivales, dépassent tout ce que l'imagination la plus capricieuse et la plus folle pourrait concevoir ; mais une fois revenu de la première surprise éprouvée à la vue de ces innombrables chapeaux, d'une originalité si imprévue, si amusante, on découvre dans quelques uns tant de grâce et l'on devine qu'il compte que certaines autres, tels les chapeaux de sports et de voyage concordent si bien avec leur distinction, que l'on incline à l'indulgence et qu'on est tout près d'excuser leur excentricité. Ce qui est fort heureux c'est que la variété des modèles rendra le choix facile quel que soient l'âge, le gout et les considérations particulières et personnelles.


 "Jupe en crêpe de soie bleue drapée devant sur le coté on retient les plis à l'aide d'une cordelière de soie. Petite veste en taffetas abricot garnie de barrettes de velours noir et de dentelle créme ; ceinture ornée de grands boutons."
Modèle de Jenny -  Photographie Reutlinger
La Mode illustrée du 29 juin 1913


 "Robe de garden party en crêpe de chine broché vert pâle  et garni de satin uni d'une teinte plus foncée"
Modèle de la maison Balmain Soeurs - Illustration de mode monochrome de la Mode Illustrée du 29 juin 1913



 De gauche à droite : Robe pour jeune fille en shantung bleu pale - Robe en crêpe de Chine ambre - Robe en crépon imprimé - Costume de promenade en toile rose praline
Gravures de mode monochromes pour la Mode Illustrée du 29 juin 1913


De gauche à droite : Costume trotteur en serge brun tabac - Robe en foulard écru à dessin fraises - Costume tailleur en lainage quadrillé bleu et blanc et étoffe bleue unie
Gravures de mode monochromes pour la Mode Illustrée du 29 juin 1913




 Publicité 1905 parue dans la Mode Illustrée - Pour les produit Maggi


 Publicité 1913 parue dans La Mode Illustrée  pour l'onduleur à cheveux Desfossé




 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE OR PUBLICATION  ASK FIRST.