Un blog secondaire pour les anciens articles déplacés / Secondary blog




Je viens de créer un blog secondaire .

Vous y retrouverez  certains articles qui ont dut être déplacés récemment .

Il hébergera également de futurs articles.

Ici, chaque titre d'article déplacé contient le lien vers le nouvel emplacement.

Adresse du blog secondaire :

https://modesperdues2.blogspot.com/



I just created a secondary blog.

You will find there some articles wich had to be moved recently.

It will also hosts futur articles
Here, each article title body contains the link to the new location.

Secondary blog adress :

https://modesperdues2.blogspot.com/




Modes et Travaux Janvier 1931 ¤

"Vous vous souvenez du temps, il n'est pas lointain d'ailleurs, où les chapeaux s’enfonçaient sur la tête au point de cacher non seulement le front, mais aussi le yeux, de sorte qu'avec les cols de fourrure on ne voyait plus du visage que deux lèvres carminées.
Et bien !  Tout est changé, nos modistes n'ont rien trouvé de mieux que de rejeter tous les chapeaux en arrière, avec tant d'exagération d'ailleurs que le front  et une partie de la tête sont à découvert. Ils se placent comme les calottes de prêtres au sommet du crane, et l'on dirait presque qu'ils veulent uniquement dissimuler une tonsure.
Sans vouloir médire de cette mode sur laquelle les femmes se sont lancées avec enthousiasme, qu'il nous soit permis de dire qu'elle sied à un très petit nombre d'entre elles. Il faut avoir un front très joli et un ovale parfait pour que de telles coiffures ne soient pas désastreuses, et les femmes semblent avoir perdu le sens de la beauté lorsqu'elles adoptent avec frénésie de telles modes. On dirait qu'un coup de vent à déplacé ces chapeaux, nous allions dire ces calottes. Ils n'ont pas l'air de tenir sur la tète. Par contre, ils s'affaissent sur la nuque ainsi que des bérets un peu grands.
Il ont l'avantage d’être souples, de tenir dans la main et d’être assez souvent faits de coupes subtiles et d'incrustations heureuses.
Quelle sera leur durée, il est difficile dès à présent de le prédire. Déjà, certains augures nous annoncent pour le printemps de grandes formes , mais nous sommes devenus sceptiques à ce sujet. Jusqu'ici, les grandes formes n'ont été utilisées que pour les plages"
Éditorial de la revue Modes et Travaux de janvier 1931 signé Micheline


Couverture de la revue Modes et Travaux de janvier 1931
Illustration signé Bénigni
Ensemble en lainage brun et jersey brun et beige - Création de Redfern


A gauche et au centre : "Maggy Rouff - Cette robe en jersey beige est égayée par  une garniture de lingerie, la petite jaquette sans manches en même jersey  est bordée de fourrure astrakan *  marron. La manteau en lainage brun est garni de fourrure astrakan * marron"
A droite : "Lucile Paray -  Jolie robe du soie en crêpe romain blanc brodé de perles blanches"
Illustration de la revue Modes et Travaux de janvier 1931


A gauche et au centre : "Jean Patou -  Sur une robe de crêpe  billitis noir on portera un collet écharpe en hermine* - Des fleurs garnissent  le col d'un manteau  de velours noir"
Illustration de la revue Modes et Travaux de janvier 1931


Ci dessus et ci dessous : "Les écharpes de Rodier - Les écharpes de Rodier offrent une variété charmante  :
 L'écharpe en haut à gauche est un grand carré que l'on portera en pointe. Celui du centre remplace sur le tailleur la cravate de fourrure*
Le modèle à droite, ainsi que celui ci dessous à droite sont des écharpes chaudes et confortables pour le voyage.
En bas à droite, l’écharpe montre le même tissu doublant le manteau et faisant l'écharpe"
Illustration de la revue Modes et Travaux de janvier 1931



A gauche : "Manteau en drapella bleu gris, des sections découpent le devant et les revers"
Au centre : "Manteau de velours marron garni de grosses piqures et d'une parure de castor* "
A droite : "Vêtement de granic brun découpé devant en lignes obliques. La fourrure* est posée de manière à donner l'aspect d'un vêtement trois quarts. "
A coté : "Manteau en drap vert garni de castor* "
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


A gauche : "Robe d'après midi en soie façonnée garnie d'une petite basque en forme
 A coté : "Robe en crêpe satin noir joliment drapée sur le coté. Un col écharpe en crêpe turquoise garnit le corsage."
Au centre : "Robe en marocain cassis, un mouvement d'enroulé retombant en godets souples garnit la jupe. Le col écharpe et le bas de la jupe sont en crêpe de chine beige rosé"
A droite : "Cette robe de crêpe romain vert clair est garnie d'une petite basque en forme nouée en avant. Le même mouvement découpe le corsage. Sur le devant de la jupe est incrusté un panneau en forme donnant l'ampleur"
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


"La robe d'un beau jour -Modèles de Jean Patou
Robe de mariée en faille blanche avec un très joli voile de dentelle recouvrant la robe et la traine. Coiffure de mariée en tulle retenue par une touffe de tubéreuses nacrées"
Photographie non signée pour la revue Modes et travaux en janvier 1931


"A gauche : Robe de mariée en crêpe marocain. La traine part de la taille, suivant une basque en forme sur le devant.
"A droite : Robe en satin  avec corsage drapé à la taille, la traine prend aux hanches et revient sur le devant de la jupe"
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


A gauche : "Robe en panne blanche, le corsage drapé à la taille est agrémenté d'un large nœud dans le dos. La traine, très souple et très large, tien à  la robe et prend au dessous des hanches"
Au centre : "Robe en crêpe satin , le corsage est agrémenté d'un boléro. La traine  fait corps avec l'empiècement de la jupe, dont l'ampleur est froncée en avant - Robe en moire souple, très simple et très nette de ligne. Le devant de la ceinture est brodé de petites perles irisée"
A droite : "Robe en crêpe romain dont l'ampleur est retenue par des petites fronces quadrillées"
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


A gauche : " Robe d'après midi en georgette verte, un volant enroulé garnit les hanches"
Au centre : "Cette robe en crêpe georgette brun est égayée de crêpe bleu pale faisant l'ouverture du corsage et drapé à l'encolure. Le jupe, très en forme, est légèrement dégagée du bas - Du crêpe georgette rouge composera cette robe d'après midi. Le corsage croisé accompagne  le drapé de la ceinture terminé par un nœud. L'encolure est bordée par une bande de crêpe rose - Robe en crêpe géo vert joliment drapé à l'encolure et à la ceinture, ce mouvement nouveau fait toute la garniture de cette toilette"
 Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


A gauche : "Robe d’après midi en crêpe georgette vert garnie d'un col drap suivant le mouvement croisé du corsage. Les découpes de la jupe accompagnent le corsage et retombent en drapé souple sur le coté"
A centre : "Robe en crêpe georgette aigue marine garnie d'une double tunique travaillée en plis pincés, un jabot souple orne le corsage - Robe en crêpe romain brun découpée par des mouvements ondulés. L'empiècement du corsage se termine en volant souple. Col noué en crêpe crème - Robe en georgette vert saule, la tunique  est plus longue en arrière. Les bandes du devant se terminent en ceinture nouée dans le dos. Le boléro est simplement indiqué en avant"
A droite : "Cette robe de crêpe georgette bourgogne se portera  sous un manteau de fourrure* Très nouveau le grand empiècement qui découpe le haut du corsage. Les hanches sont cernées de découpes régulières montant un volant en forme"
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931

A gauche : " Ensemble de jersey  beige et brun, le haut  est clair, le bas, ainsi que le petit paletot sont bruns. La jupe faite de sections évasées se découpe en point au montage. On retrouve cette garniture au bas du paletot."
Au centre : "Cet ensemble en granic bleu gris se compose d'une jupe, d'un manteau et d'un gilet croisé. Le blouse  est en crêpe de chine blanc travaillé de découpes"
A droite : "Ensemble de jersey chiné vert et brun. Le haut de la robe et la garniture du paletot sont en jersey uni. Des plis creux donnent l'ampleur à la jupe"
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


 "Pull over en tricot pour dame Modèle proposé par la revue Modes et Travaux en janvier 1931"


A gauche: "Saut de lit en crêpe satin" - A droite : "Chemise de nuit en crêpe de chine blanc, chemise de nuit en crêpe de chine vert pastel, chemise de nuit de crêpe satin ou crêpe de chine rose"
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931


A gauche : "Saut de lit en satin façonné rose, a droite : modèles de combinaison jupon
Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931



"Pour les tout petits - Illustration de mode pour les patrons édités par la revue Modes et Travaux en janvier 1931"



"Tapisserie moderne exécutée au point sur canevas"
 revue Modes et Travaux en janvier 1931




Publicité pour les laines "du Bon Pasteur" et de "St Epin"
 revue Modes et Travaux en janvier 1931



 Modes et travaux n°266 du 15 janvier 1931
40 pages - 4 francs




* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.