Album de la Mode du Figaro - Hiver 1946 -1947 #


ALBUM  de la Mode du FIGARO n°9
Hiver 1946 - 1947
Les parutions des Albums du Figaro sont très rares et très recherchées,  j'ai eu beaucoup de chance de trouver ce volume, qui a pas mal souffert, mais qui est une des pièces maîtresses de ma collection. Bonne découverte !



"Chaque nuit renouvelle nos disponibilités de merveilleux. Nous émergeons d'un flot de ténèbres et de songes qui aurait pu nous engloutir. Nous avons beau dormir sous un toit, ce toit n'est pas lui même exposé à la fantaisie des nuages, des rêves et des étoiles ?
Au sortir de la nuit, nos gestes prennent une importance fabuleuse. Tourner un commutateur, retrouver à leur place habituelle les meubles, les tableaux, et nous même ! Entendre par la fenêtre, close encore, la voix de ceux qui se sont levés avant nous, un pas familier, la tous d'un inconnu... salut aux miracles de chaque jour que rien ne sépare de l'humble cours de la vie  Allumons le feu....."

"Plaisir et merveilleux par Jules Supervieille"

Au sortir de la guerre, Le superbe album de la mode du Figaro n°9 célèbre la vie, les plaisirs, le bonheur de vivre..... et ces émerveillements ont encore cours de nos jours plus de soixante ans après.....


Voeux de la revue Album de la Mode du Figaro pour l'année 1947.
L'illustration n'est pas signée.



Peinture - Illustration de mode signée Christian Bérard, pour un chapeau du soir par Caroline Reboux




Les Grandes Soirées
Illustration de mode signée Gruau
Robes du soir par jean Patou - Bruyère - Nina Ricci
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Les Grandes Soirées
Illustration de mode signée Gruau
Tenues de soirée par Lucien Lelong et Balenciaga
 Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Les Grandes Soirées
Illustration de mode signée Gruau
Tenues de soirée par Mad Carpentier et Robert Piguet
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Les Grandes Soirées
Illustration de mode signée Gruau
Robe du soir par Molyneux
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Fastes - Illustration de mode signée Pierre Simon
Chapeau à plumes pour le soir , créations de Paulette et de Janette Colombier
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Intimité
Illustration de mode par Pierre Mourgue
Créations par Jeanne Lanvin et Jacques Fath
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Intimité
Illustration de mode par Pierre Mourgue
Créations par Maggy Rouff
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947




Autours d'un Cocktail
Illustration de mode signée Gruau
Robe , création de Robert Piguet
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947





Quand les lustres scintillent au eaux soirs de gala
Ilusrrations ci dessus et ci dessous signées Fircsa
Bijoux par Cartier, van Cleef et Arpels, Boivin, et Reboux
chaussures par Garabedian, Drettas et Bernard
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947






Un Singulier Après Midi
Ilustration de mode par Victoria Nat
Robe de Lucien Lelong
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947




Un Singulier Après Midi
Illustration de mode par Victoria Nat
Robes par Germaine Lecomte - Marcelle Chaumont - Heim
Grès et Parquin
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Un Singulier Après Midi
Illustration de mode par Victoria Nat
Robes par Mad Carpentier et Balenciaga
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Couleur du voyage
Illustration par Bernard Blossac
Tenues de voyage par Robert Piguet et Raphael
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Couleur du voyage
Illustation de mode par Bernard Blossac
tenues de voyage par Maggy Rouff - O'Rossen et Carven
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947





Poudreuse et ensoleillée
Illustration de mode signée Bernard Blossac
tenues de ski signées  Véra Boréa - Pierre Balmain - Carven
André Ledoux et jacques fath
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Petits soirs tranquilles
Ilustration de mode signée Bernard Blossac
Tenues par Lanvin Chemisier, Hermès et Jeanne Lafaurie
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947





Des petites robes pleines d'esprit
Illustration de mode attribuée à Karsavina
robes par Véra Boréa, France Obre, Marcelle Dormoy et Jacques Heim
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Des petites robes pleines d'esprit
Illustration de mode attribuée à Karsavina
robes par Catherine Parel, Anny Blatt et Perlène
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Des petites robes pleines d'esprit
Illustration de mode attribuée à Karsavina
robes par Agnès Drecol, Jacques Griffe, Jean Farell, Jean Desès et Charles Montaigne
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Illustration par Harambure
Robe du soir par Paquin
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Illustration par Harambure
Robe du soir par Lucien Lelong
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Illustration de mode par Harambure
Robe du soir par Nina Ricci
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Illustration par Harambure
Robe du soir par Jacques Fath
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Reminiscences
Illustration de mode de R. de Laveyrerie
Les couturiers s'inspirent  des modèles de l'histoire...
 Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947




 Publicité  pour le parfum Roy Soleil par Schiaparelli
Illustration non signée
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Publicité pour les parfums Lancôme
Coffret "Nativité
Illustration signée Peret
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947



Publicité pour les parfums Lucien Lelong
Parfum Orgueil
Illustration signée Jean Picart Le Doux
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947


Publicité pour le maroquinier joaillier Yendis
Illustration par Gruau
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947




Publicité pour le parfum Le Dandy d'Orsay
Album de la Mode du Figaro Hiver 1946-1947




Album de la Mode du Figaro N°9
Hiver 1946-1947
188 pages  - pas de mention de prix
 

Jardin des Modes Décembre 1960 ¤


"Un numéro "Bon Noël"
Bon Noël pour celles qui viennent de prendre leur billet pour la neige de montagne. L'équipe journal a tout préparé pour elles  : les tricots, les anoraks, les fuseaux, les chaussures et les bonnets.[...]
Bon Noël pour celles qui aiment les fêtes bien préparées, les décors brillants, les lumières. Des robe du soir bien sur, féeriques comme dans les conte, légères ou sages, toutes jolies.[...]
Bon Noël pour celles qui se réjouissent à l'idée de pouvoir faire enfin des cadeaux à ceux et celles qu'elles aiment."
Jardin Des Modes de décembre 1960 
 
Photographie de couverture de la revue Jardin des Modes de décembre 1960
  " La glace qui scintille reflète  les feux des paillettes et des perles semées sur le corsage de ce fourreau du soir de Lanvin Castillo, en satin. Le bloc de glace est une réalisation de F.Lalanne"
Photographie Ducrot - Jardin Des modes. Décembre 1960


 "Renaissance de la Gente Dame'
Charme d'antan, charme de toujours, charme des atours. Lignes adoucies et pourtant si actuelles, qui vont du fourreau fluide à la grande robe d'une coupe pure, qui accentue l'éclat de la matière. Ces robes de Noël, pour fêtes un peu précieuses, sont des robes de style, d'un style qui sait d'adapter à la personnalité d'une femme d’aujourd’hui, mais lui permet de retrouver la douceur, l'élégance sans outrance d'une dame d'autrefois.
 Ces photos pour fêtes de partout ont été prises à Venise par Léo Bukzin"
Jardin des Modes décembre 1960
 
 "Givenchy - C'est un fourreau de ligne étroite et allongeante,  croisé, enroulé, noué haut sur un coté pour accentuer l'effet de taille courte. En mousseline brune, il est brodé de pierres et de passementerie, bordé d'une frange et s'arrête à la limite de la cheville pour découvrir un pied chaussé de taffetas brun. Gans de taffetas brun"
Dessin de Bachemakoff  -  Jardin des Modes Décembre 1960
 
 "Dior - Livre d'heures, chanson de gestes, on y pense au passage de cette robe d’hôtesse, de ligne pure et dépouillée, de corsage nu, épousant la silhouette devant, se libérant derrière en manteau de  cour. Elle est en organza de couleur vison. Une large bande de vison *  mordoré ourle le bas et découvre l'escarpin de vison"
 Photographiée à Venise par Bukzin  -  Jardin des  Modes Décembre 1960 
 
 "Dior -  Précieuse et raffinée sous des dehors presque sévères, c'est la ligne sweater pour fêtes éclairées. Mariage du noir et blanc, matité antagoniste des matières caractérisent cette robe. La longue jupe timidement gonflée se reprend vers la cheville. Elle est en satin blanc. Le corsage tout noir, de forme presque classique oppose désinvolte, la matité de l'étamine aux larges rubans de moire, manière de toujours portant si nouvelle cet hiver"
 Photographiée à Venise par Bukzin  -  Jardin des Modes Décembre 1960 
 
 "Ricci - Lainage noir, très sobre, très noir pour le soir, c'est l'idée qui en fait l'élégance. C'est aussi un crêpe de laine bordé au décolleté tout rond, tout simple d'un rien de velours noir. Un panneau plat, carré, se détache et soudain se transforme en courte traine. Le collier de perles lui même aussi faussement sage que la robe qu'il accompagne, se noue très simplement d'un très long et mince ruban de velours noir dont les pans s'en vont dansants au gré du geste"
Superbe illustration de mode, non signée - Certainement Bashmakoff
Jardn des Modes Décembre 1960
 
"Cardin - Ligne nouvelle, couleurs de l'année longueur insolite c'est une robe pour petits soirs de fête en crêpe vert de gris. Le bas en est festonné. Le corsage drapé en corolle depuis la taille serrée dans une ceinture de velours. Toque de velours."
Photographiée à Venise par Bukzin  -  Jardin des Modes Décembre 1960
 
 
"Belles au Bois"
"Vêtues de fourrures *elles se sont donné rendez-vous dans un décor de conte de Noel. Leur manteaux ont la splendeurs des rêves que vous faites à la saison des cadeaux. Peaux souples, douces et chaudes, travaillées comme des tissus, se prêtant aux mêmes lignes, proposant, avec une égale séduction, leurs enroulement gracieux et légers ou leurs tombées nettes, droites, presque sportives, voici de gauche à droite :

Depuis la gauche :
Christian Dior, un manteau noir en loutre d'hudson* , dont le grand col de renard *se prolonge en bordure. La toque est en loutre noire*  -  Renel, un manteau noir en astrakan* russe, tout simple et droit de ligne, avec un gros col de vison m* - Lanvin Castillo un manteau noir en breitschwanz*  russe, porté sur une robe noire. La petite toque ronde est en hermine *  comme les poignets et le col écharpe noué en frangé de queues"
Jardin des Modes décembre 1960
 
"Audrébun, un manteau d'astrakan*  persianer,  col arrondi en vison beige* tourmaline. Il est fermé par trois gros boutons de jais"  -  Revillon, un manteau de castor* dont la ligne carré s'inscrit parmi les plus nouvelles de la mode. Il est croisé par six boutons, sans col et porté sur une robe lilas  -  Pierre Cardin, un manteau droit qu'un geste enroule. Il est en vison noir Emba* Le seyant petit casque à oreilles,, et le col écharpe enroulé autour du cou sont eux aussi en vison Emba* et tout noir"
Illustration signée Falk   -  Jardin des Modes Décembre 1960
 

"Non plus frileuses cette fois, mais décolletées et les bras nus, prêtes à danser comme des farfadets dans la clairière.... Les belles au bois sont revêtu déjà les robes que vous aimerez pour les fêtes d'hiver. De tissus de couleurs vives faits pour appeler la lumière, chatoyants, brillants, crissants, parfois un peu raide. Mais ce n'est qu'une illusion. Une ligne qui affine le buste, fait basculer la taille en arrière et évase doucement les jupes en bulles.. voici les robes de Noel en prêt à porter"
  Le jardin des Modes Décembre 1960
 
"Germaine et Jane, une robe rose vif en taffetas de soie naturelle. Le corsage très décolleté est retenu par deux étroites bretelles qui se rejoignent en V dans le dos.  Le tissu bouillonné pour tout le corsage marque encore plus la  ligne plongeante au dos. La jupe est gonflée par des plis pinces."
Illustration de mode par Falk  -  Jardin Des Modes décembre 1960

"Chloe une robe en ottoman rouge cerise. Décolleté bateau pour les épaules aux lignes douces et les cous gracieux. Taille remontée devant pour les bustes particulièrement minces. Un plastron droit fil aplatit le corsage au dessus des fronces de la jupe clochée."
Serge Guérin, une robe de satin rouge de couturier. Ici la jupe très gonflée remonte en incrustation au devant du corsage, s’arrondit sur les cotés à la manière des robes à paniers, et plonge au dos.
Simone Robin, une robe mordorée en nylon, coton et viscose. Ici encore une ligne qui appelle la danse : la taille est basculée et remonte devant. L’ampleur ramenée en avant semble jaillir de la grosse fleur piquée à la taille"
Jardin des Modes de décembre 1960

"Le tricot JM , jacquard à mailles géantes. Ses couleurs sont brillantes et gaies , sa laine est épaisse, les mailles rapides à tricoter. C'est le moment ou jamais d'exécuter un pull over au point jacquard, les aiguilles énormes et la laine mèche qui sont de mode en faisant un travail amusant qui ne demande plus que quelques jours, et rien n'est plus confortable et plus chaud"
Photographie Jerome Ducrot  -  Jardin Des Modes Décembre 1960
 
"Ensemble jacquard à mailles express, dessin très nouveau et cependant très facile, harmonie de tons à la mode e facilité d’exécution, caractérisant ce pull over très élégant tricoté avec une laine mèche et de très grosses aiguilles.Décolleté au ras du cou et accompagné d'"un confortable col roulé amovible.
Le fuseau prune, sa couleur est à la mode, sa coupe très attentivement étudiée. Il est exécuté en "Skitiss"  laine et nylon Helanca, il est existe aussi en bleu marine"
Photographies Jerome Ducros  -  Jardin des Modes décembre 1960


"Comme chaque année les grands magasins et les papeteries proposent une variété infinie de papiers imprimés plus jolis et plus amusants les uns que les autres. 
Photographie Mardyks  -  Jardin Des modes. décembre 1960
 
 
 "Beauté dorée pour soir de fête"
"Le nouveau maquillage "rouge et or" de Max Factor, les cheveux nuance velours, chamois, colorelle de L'Oréal, la coiffure diadème de Desange, la robe en fil d'or de Torrente et les sandales en broché de Séducta"
¨Photographie par Marc Hispard  -  Jardin Des Modes. décembre 1960

"La robe trois roses. C'est une robe à danser en soie doupionnée. Cette année le rose est devenu une couleur vedette. Celle qu'on choisit, en camaïeu , pour se trouver à la pointe de la mode et qui s’accommode, comme les plus hardies des couleurs, d'une ligne toute simple. Avec évidemment, un détail raffiné qui souligne que sa simplicité est voulue, ici le ruban de velours d'un rose plus soutenu, piqué d'une rose fleur."
Photographie Jean Lou Sieff  -  Jardin des Mode décembre 1960

"La robe plein biais, robe à danser pour jeune fille en taffetas. Son décolleté droit devant, très arrondi derrière est facile à faire autant qu'à porter Vous pourrez mettre avec la jupe des hauts unis, en jersey, en velours ou en satin"
Photographie Jean Lou Sieff  -  Jardin des Modes décembre 1960

"La robe d'or noir - une robe douce et fluide, décolletée en largeur, croisée devant du haut en bas et fermée par des liens noués. L'épaule kimono à soufflet est très arrondie et cache le haut du bras"
Sur la table : une dinde aux marrons en chaud froid du Berkeley
Photographie Marc Hispard  -  Le Jardin des Modes de décembre 1960
 
 "L'ensemble trompe l’œil - Pour celles qui veulent brouiller les contours de leur silhouettes. Pour celles qui ont l'age des couleurs foncées, pour les jeunes femmes aux mouvements gracieux, un ensemble marine composé d'un fourreau en satin sans couture à la taille sur un manteau en mousseline à peine froncé aux épaules.
Sur la table : le plateau de fromages composé par maitre Androuet
Photographie Marc Hispard  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
"Le tailleur de gala - pour celles qui ne sentent à l'aise que dans le style sport, un... tailleur du soie. Tout simple,avec sa jupe droite, sa courte veste à peinez appuyée devant, vermée par deux boutons, mais fait dans un tissu somptueux le Mansour, un lamé blanc et or de Bucol"
 Sur la table : les faisans en volière cuisinés par le Grand Vefour
 Photographie Marc Hispard  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
"Le pare poussière du soir  - fait pour accompagner toutes les robes habillées, y compris celles qui ont des jupes larges, l'indispensable manteau du soie est ici en ottoman de soie vert émeraude de Pétillaust. Notez son petit col loin du cou, sa ligne évasée, son dos ample, et ses manches trois quarts montées très bas"
Sur la table, le rocher de fruits de mer et de crustacés de Prunier
  Photographie Marc Hispard  -  Jardin des Modes décembre 1960

"La robe faux drapé, robe douce pour les plus de 35 ans. Elle est en crêpe de laine marine de Lalonde. Son corsage décolleté est croisé au dos. Sur la jupe droite un pan partant de la ceinture, fixé au bas de l'ourlet, et replié, simule un drapé qui adoucit la silhouette."
Sur la table : le gâteau aux fruits à la fine champagne de Chiboust Ruc
  Photographie Marc Hispard  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
 
"Patrons de luxe"
En haut à gauche : "Ensemble de cocktail ou de diner en ottoman de ton vif ou noir. La robe a un corsage bustier à bretelles, une jupe gonflante montée tout à plis souples. Le boléro sera bordé de même tissu pris en sens contraire  ou de ruban assorti. Nœud plat devant.Les manches sont montées devant,  kimono dans le dos"
En haut à droite : "En taffetas ou en poult de soie une robe au long corsage maintenu par des doubles bretelles très étroites, et ajusté devant et dans le dos par des découpes. Le jupe est évasée par des plis pinces et par un pli creux au milieu du devant et du dos. Elle sera corail, ou prune, ou même noire"
En bas à gauche : " :Robe de diner en épais satin fuchsia ou marine, ou même en lainage léger. Le corsage  assez long, décolleté bateau ajusté devant par des découpes est laissé plus souple au dos. La jupe est montée tout autour à plis creux souples. La ceinture simplement nouée est en même tissus"
En bas à droite : "Un ensemble de diner, de théâtre, en velours vert cyprès ou marron chaud. La veste bord à bord a un col châle cranté, souple. Les coutures des cotés sont fendues. Le fourreau décolleté en rond comporte devant 2 pinces et, au dos seulement, une couture plongeante à la taille"
Le Jardin des modes. décembre 1960
 
 
'La mode 61 équipe le ski"
 
"Nouveauté de l'année : soie imprimée cravate imperméabilisée de Léonard pour anorak compétition" 
Photographie Jérome Ducrot
Le Jardin des Modes décembre 1960

 "Les couleurs vives des dessins jacquard  jouent cette année, sur la neige. L'effet jacquard de ce chandail à grand col roulé est donné à la fois par les cotes tricotées verticalement et par la laine angora jaspée en horizontal de framboise et de cerise. Ce très chaud et très agréable chandail et de Francois Maugard. Le fuseau en Elastiss de couleur framboise, fermé sur le coté par une " fermeture éclair"', est de Jacques Marout. Toque en agneau des Galeries Lafayette"
Photographie Jérome Ducrot  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
A gauche : "Si vous êtes mince et ne reculez pas devant les dessins en travers de ce chandail jacquard tricoté à la main et importé de Suède, n'hésitez pas. Très chaud, très long, décolleté au ras du cou il descend sur les hanches. Les fuseaux de Pépin sont en Snowtiss. Les accessoires de fourrure sont nouveaux et chauds à condition qu'il ne neige pas.
Au centre : "La laine de pays naturelle est avant tout imperméable et chaude. C'est une laine qui n'est pas dégraissée et qui conserve ainsi toutes ses qualités. Ce chandail de Janine Proco, est accompagné de moufles assorties tricotées en même laine. Son décolleté échancré et fendu permet de la porter sur un sweater de aine fine.  Ici un pull over vert foncé."
A droite : "Le chandail de laine naturelle à la portée de toutes car son prix est modique. Le décolleté est ras du cou mais dégagé, il est tricoté à grosses cotes. Le fuseau rouge vif qui l'accompagne est en Skitiss. Fermeture sur le coté. Vous pourrez porter la pochette de cuir et jacques Marot en aumônière, en la fixant sur une ceinture qui fait deux fois le tour de la taille"
Jardin Des Modes décembre 1960
 
A gauche : "L'ensemble pour le ski de couleur prune. L'anorak en Nylon est fermé devant par une "fermeture éclair". Sur le devant également, un grand empiècement carré piqué. La manche qui va se rétrécissant garde son aisance grâce à un petit triangle de cotes au poignet. Le fuseau très collant est en Elastiss. Avec le prune un bonnet vert olive tricoté"
Au centre : "L'anorak de compétition bleu marine a capuchon incorporé choisi par les moniteurs est en matière plastique spécialement étudiée. C'est un blouson resserré sur les hanches par un lien noué devant. Il se replie dans la grande poche du devant. Les poches du fuseau en Super Elastiss pétunia sont plaquées dans le dos, ceinture princesse, sous pied emboitant, cheville à soufflet."
A droite : "Cet anorak long louson est en Méryliss couleur mastic. Il est fermé devant par de grosses pressions et une 'fermeture éclair" sous patte. Une bande de tricot à cotes le serre au bas des hanches et aux poignets. Col fourré blanc. Le fuseau écossais très foncé en sportiss skidress, le bonnet tricoté couleur brique."
Jardin Des Modes décembre 1960

"Cet anorak sportif et de forme classique est en coton shantung grège imperméable. Le col est rabattu et boutonné. Les "fermetures éclairs" devant et sur les poches verticales assurent une étanchéité parfaite. Le poignet sont protégés par une bande de tricot grège à cotes. Skimmer.
La ceinture du fuseau en alestiss rouge foncé est rapportée, fermeture sur le coté. Pépin.
Photographie Jérome Ducrot  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
A gauche : "Une cape, et pourquoi pas ? Aussi confortable dans la neige qu'à la campagne elle peut être portée sur un pantalon ou sur une jupe. Celle ci est assortie à la cape, en drap poil de chameau, bordé de cuir beige. Les boutons sont en buffle. Fouks
A droite : "La formule auto coat pour l'après midi est confortable et jeune.Cette veste à capuchon en kabik vert, logen souligne de gros gain est doublée de tissu synthétique à pois blancs. Hauser Sport"
Photographie Jérome Ducrot  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
A gauche : Une veste  et croisée, a capuchon, en gabardine merinos doublée d'un tissus synthétique à poils longs. Galeries Lafayette
A droite : "C'et un cardigan très long fait au crochet avec une grosse laine de couleur brune. Le bonnet test assorti. Chez Danielle"
Photographie Jérome Ducrot  -  Jardin des Modes décembre 1960

A gauche : Long gilet,  boutonné devant, en surnyl beige à longs poils. Levasseur"
A droite : "Une casaque raz du cou en ragondin. Elle st sans manches, assez longue , stricte et sera aussi élégante sous un tailleur de ville  ou  à la campagne avec un pantalon ou une jupe, qu'après le ski. Brunswick Sports
Photographie Jérome Ducrot  -  Jardin des Modes décembre 1960
 
 
A gauche : "Pour les promenades dans la neige après le ski, Monsieur JM garde son fuseau. Mais il échange ses fins pull over contre de gros tricots à cols roulés et il enfile une veste ou un imperméable de style parka, doublé de tissus synthétiques à longs poils qui évoquent les peaux de bêtes, pour se donner, les bottes aidant, des airs d'explorateur aux bords du pole". Eddy
A droite : " Bien collés aux hanches, parfaitement fermés, les anoraks nouveaux réduisent au minimum le freinage du vent en grande descente. Coté fuseau, l'élastiss s'est imposé avec les coupes les plus ajustées pour les meilleurs skieurs. Hauser Sport
Photographies Jean Loup Sieff -  Jardin Des modes décembre 1960

A gauche à droite : "Un anorak de skimer avec intérieur isomattt porté avec un fuseau brun  foncé - Un anorak en nylon laqué noir, à cagoule, bien resserré aux hanches avec un fuseau gris en flanelle élastiss, et un équipement de champion pour compétition, anorak de nylon noir, très ajusté avec bande de tricot élastique sur les coté"
Dessins de Stemp - Jardin Des modes décembre 1960

A gauche : "Une veste d'Arnys, en lainage épais, à carreaux bruns, verts et noirs, doublée d'un tissus synthétique à long poils blancs sur un pull over d'everlaine à col roulé souple, pantalon de flanelle grise.
A droite ; "Fuseau en élastiss noir des galeries lafayette, un pull over à col roulé noir d'Arnys, un trois quarts en gabardine mastic , hyper confortable, bien croisé par un double boutonnage, aussi à sa place dans les chemins enneigés que dans les rues de la station."
Dessin de Stemp -  Jardin des modes décembre 1960

 A gauche ;  "C'est en fin d’après midi  au bar des cimes, que monsieur JM exprime devant un alexandra ou un jus de citron chaud, son gout par une fantaisie de bon aloi. Il ne résiste pas plus que les belles skieuses à l’envie de montrer chaque soir une tenue nouvelle. Ce soir il a choisi le style autrichien avec une veste en loden gris, bordée de noir, à boutons d'argent, au printemps."
Photographie Jean Loup Sieff  -  Jardin D M décembre 1960
De gauche à droite : "Pull over ras du cou vert chiné brun a grosses cotes fantaisie, Vétis, knickers brun chiné  -  Chemise en lainage écossais marine noir et vert, pull over en shetland brique d'arnys, knickers en velours côtelé noir  -  Pull over jacquard décolleté droit, porté sur un tas du cou anthracite. Il est verts des dessins géométriques grège, orange, et deux tons de bruns. Le pantalon long est en loden vert olive"
Dessin de Stemp -  Jardin Des modes décembre 1960

 

Publicité 1960 pour les chaussures à talons aiguille et bout très pointu de la marque Séducta

Publicité 1960 pour le parfum Mitsouko de Guerlain


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.


Cet article est un hommage aux modes  des années 60. Un moyen de partager ma collection de revues anciennes avec d'autres passionné.e.s
Le but, clairement, n'est pas d'en tirer profit ou de léser quiconque