Décembre 1962 - J des Modes *



 



Article édité sur le blog secondaire , SUIVEZ LE LIEN  :
FOLLOW THE LINK  to the article displayed on the secondary blog :
 


(Photographies Meerson - Karen Radkai - Truttmann)

Toutes les images sont des reproductions de documents éditées  dans la célèbre revue J...... d.. Modes.
Ce nom a été racheté et est aujourd'hui utilisé par un site internet qui l'utilise. La direction de ce site m'interdit d'utiliser le nom  et le titre de la revue d'origine dans mes articles.  Vous pouvez demander le nom complet de la revue  par le biais de la section commentaires du blog.

Novembre 1954 - J des Modes *



 
 
Article édité sur le blog secondaire , SUIVEZ LE LIEN  :
FOLLOW THE LINK  to the article displayed on the secondary blog :
 


(Photographies Bukzin - Kublin - Illustration anonyme )
 
 Toutes les images sont des reproductions de documents éditées  dans la célèbre revue J...... d.. Modes.
Ce nom a été racheté et est aujourd'hui utilisé par un site internet qui l'utilise. La direction de ce site m'interdit d'utiliser le nom  et le titre de la revue d'origine dans mes articles.  Vous pouvez demander le nom complet de la revue  par le biais de la section commentaires du blog.


Modes et travaux - Novembre 1927

"Nous sommes dans le mois le plus triste de l'année : novembre c'est la mélancolie d'un ciel gris, de la pluie et celle des jours trop courts. Pourtant, un peu de fête se glisse dans notre coeur. C'est que la vie mondaine reprend son essor, que nous sommes conviées à des déjeuners, à des dîners, ou seulement à ces gouters qui représentent pour nous tant de joie.
Le gouter est un prétexte à toutes les coquetteries ; c'est parce qu’on  ne peut rentrer s'habiller qu'on doit déjeuner en toilette de gouter ou que, pour ne pas changer de robe, on se montrera à cinqs heures en vriable robe de diner. La toilette de gouter n'est plus tout à fait ce qu'on appelait autrefois celle d’après midi, lorsqu'elle devait convenir surtout à la rue"
Extrait de l'éditorial de la revue Modes et Travaux du 15 novembre 1927 signé Magda




 Couverture en couleur signée Bes, présentant une tenue par Jenny
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



 Gravure de mode monochrome non attribuée
De gauche à droite
En haut :  "Jeanne Blanchot : Toque en taupe gris enroulée d'une bande de feutre gris clair passée dans une boucle d'acier - Toque en taupé noir drapée sous une boucle d'or"
En bas : "Modèles Lewis : Toque en taupé vert de gris et motifs de velours du même ton piqué - Petite cloche en taupé noire à passe remontant en pointe sur la calotte - Cloque en feutre et taupé noisette"
 Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



 Gravure de mode monochrome signée Draym
De gauche à droite : "Redfern :  Robe en tulle vert brodée or , ceinture lamée or - Robe en lamé d'or
Magdeleine des Hayes : Robe de crêpe tchinsou saumon garnie d'autruche nuancée, ceinture perlée. "
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



 Gravure de mode monochrome non attribuée
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927
En haut : "Redfern, robe d'après midi en foulard bleu et blanc - Lenief robe du soir drapée en lamé or garnie d'un motif bijouterie
Au centre : Yvana robe de sport en kashabure jaune et mimosa, fourrure noire
En bas : Redfern, manteau de velours vert bronze garni de Kolinsky - Lucien Lelong manteau de velours de laine havane garni de renard argenté"




"La fourrure se présente à nous sous les adaptations les plus diverses. Non seulement la fourrure fait des manteaux longs, courts ou trois quarts, des capes, des pèlerines et des collets, mais on en compose également beaucoup de cravates. Plus étroites que les étoiles, extrêmement souples, ces cravates doivent pouvoir se nouer en grosses coques sur le coté du visage ou à la nuque. Elle sont très confortables et leur nouveauté plait infiniment. Ces cravates ont l'agrément de pouvoir être portées sur plusieurs modèles alors que le col de fourrure lorsqu'il est fixé ne peut être déplacé"


 A gauche : "Manteau en duvetine fantaisie tourterelle, col et bas de manche en blaireau - Jaquette faisant gilet et paletot devant, vouffure aux devant aux poches et aux manches
Au centre : Tailleur en velours marine, écharpe de vison - Jaquette en velours castor, bandes de fourrures
A droite : manteau en duvetine cerise, la fourrure en ragondin fait toute la garniture de ce vêtement."
 Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927


 A gauche : "robe en crête de chine de laine gris tourterelle - Manteau en drap vert, col châle et bas de manches en castor
Au centre robe en crêpe de  satin noir
A droite : robe deux pièces en jersey gris - Robe droite plissée devant.
Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927"


"L'après midi"
De gauche à droite :
Robe en crêpe marocain bleu nuit - Robe d’après midi en crêpe satin  garni de plis faisant des lignes obliques - Manteau en drap gris clair, col et bas de manches de blaireau - Deux pièces de crêpe satin noir  broderie de pois dégradés roses - Manteau droit en gros tissu fantaisie garni de lapin chinchilla- Robe d'après midi en crêpe marocain cacao - Manteau en drap zibeline noir, garni de renard bleu - Manteau en duvetine vert laurier doublé de ragondin - Robe en velours anglais pain brulé, encolure bordée d'un biais rose et bleu - Robe en crêpe satin beige rosé, godets et incrustation faits du coté brillant"
Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927
De gauche à droite :
Manteau trois quarts en cuir beige, - vêtement court en loutre dorée - Robe en jersey gris garnie d'incrustations - Manteau en agneau rasé beige clair
En dessous : deux pièces en jersey beige



Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927
De gauche à droite : "Manteau d'après midi en crêpe satin noir matelassé - Robe d'après midi en crêpe marocain vert bronze - Robe du soir en crêpe Georgette rouge  décolleté découpé sur du crêpe Georgette rose - Robe en crêpe satin vert amande garnie d’une fine broderie - Manteau en zibeline gris clair
Dans l'encadré :  Petit col noué en astrakan gris, col et manche d'hermine.




"Pour diner"
"Voile et dentelle, les robes de diner ou de petite soirée seront en voile, ce dernier, pour être plus élégant, uni a de la dentelle. Le voile et la dentelle doivent être alors du même ton. Comme il est difficile de les assortir exactement l'un à l'autre, les couturiers généralement font cette robe blanche comme la dentelle et le modèle terminé est passé à la teinture. Les nuances de bleu Nattier, vert laitue et cyclamen semblent devoir plaire beaucoup"


 De gauche à droite : Robe du soir en crêpe Georgette rose pale garnie de franges et de perles cristal - Robe de crêpe satin orchidée - Robe en crêpe marocain  vert chartreuse - Robe en crêpe Georgette ivoire garnie d'une jolie dentelle rebordée d'argent - Manteau en drap zibeline tourterelle garni d’incrustations diagonales.
Gravure de mode monochrome signé Madeb - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre. 1927



 De gauche à droite : Robe en crêpe de chine turquoise, les pointes de la jupe sont brodes de perles et de tubes argent, ainsi que le bas du corsage - Robe de dentelle robe pale pose sur un fourreau argent, coté de la robe garni de petits jabots superposés -  Robe de velours noir, le bas de la jupe et en entournures sont joliment brodées de noir sur du crepe georgette -  Pointe en velour écainne, doublée de loutre fisiant col et terminée par une longue frange faite de roulotté de velours.
Gravure de mode monochrome signée Marie Louise - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



 "Robes simples en lainage"
de gauche à droite : 
Robe en crepelina bleu vif garnie de plissés  - Robe en charmelaine vert bronze, groupe de plis emrinés par une fermeture éclair - Robe en lainage fantaisie fermée par une garniture de boutons -
(assise) Robe en crêpe de laine rouge , galon de grosses piqures de soir - (debout) Robe en lainage quadrillé, godet coupé en biais et incrusté de chaque coté du devant"
Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



 "Avec de la laminette"
Différents modèles d'accessoires, de broderies, et de vêtements décorés de galons de "laminette"
Laminette en écheveaux de 10 grammes , or ou argent, 8 fr 50
Gravure de mode monochrome non attribuée - Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



 Parure de nuit composé de la chemise de" nuit, combinaison pantalon et combinaison jupon en crepe de chine garni de dentelle duchesse.
Gravure de mode monochrome signée Alma- Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927




"Modèles de robes de petites filles et de bébés, de manteaux, de costume de garconnet, robe de grande fille.
Gravure de mode monochrome non attribuées- Patrons
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927





 "Petite robe d'enfant brodée en soie sur tissus nid d'abeilles - Cette gentille robe sera charmante pour votre petite fille de 3 à 4 ans. "
Grille de broderie au pont de croix 1927
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927



"Ouvrages féminins"
Coussin exécuté en grosse broderie sur toile bise
fleurs de corsage en ruban
Modes et travaux féminins du 15 novembre 1927


Modes et travaux du 15 novembre 1927 n° 190
32 pages - 3 francs


Autres revues Années Folles dans le blog :

 Le Petit Echo de la Mode 1922 http://modesperdues.blogspot.com/2013/05/le-petit-echo-de-la-mode-mai-1922.html
Le Petit Echo de la Mode 1922 http://modesperdues.blogspot.com/2016/01/le-petit-echo-de-la-mode-janvier-1922.html
Miroir des Modes 1924 http://modesperdues.blogspot.com/2014/08/le-miroir-des-modes-aout-1924.html
Miroir des Modes 1924 http://modesperdues.blogspot.com/2013/10/le-miroir-des-modes-octobre-1924_5.html
Catalogue du Louvre 1925  http://modesperdues.blogspot.com/2012/10/catalogue-du-louvre-1925.html
Jardin des Modes 1925 http://modesperdues.blogspot.com/2013/01/jardin-des-modes-parution-du-15.html
L'Art et la Mode 1925 http://modesperdues.blogspot.com/2013/03/lart-et-la-mode-1925-chapeaux-de.html
Miroir des Modes 1925 http://modesperdues.blogspot.com/2015/02/le-miroir-des-modes-fevrier-1925.html
Fémina 1926 http://modesperdues.blogspot.com/2013/09/femina-septembre-1926.html
L'Art et la Modes 1926 http://modesperdues.blogspot.com/2014/10/lart-et-la-mode-octobre-1926-revue-de.html
Modes et Travaux 1927 http://modesperdues.blogspot.com/2012/10/modes-et-travaux-1er-novembre-1927.html
Modes et Travaux 1927 http://modesperdues.blogspot.com/2013/12/modes-et-travaux-decembre-1927.html
Jardin des Modes 1929 http://modesperdues.blogspot.com/2012/11/le-jardin-des-modes-15-janvier-1929_2.html
Modes et Travaux 1929 http://modesperdues.blogspot.com/2015/05/modes-et-travaux-mai-1929.html
Modes et Travaux 1929 http://modesperdues.blogspot.com/2013/05/modes-et-travaux-mai-1929.html 
 Modes et travaux 1929 http://modesperdues.blogspot.com/2018/09/modes-et-travaux-septembre-1929.html

Le Moniteur de la mode - Octobre 1901

"Dans la saison où nous sommes, le mieux est de nous occuper du costume tailleur.
On ne porte que cela, on ne voit que cela. Nos grandes dames, copiant en cela les étrangères, se sont prises d'un véritable engouement pour ce genre de toilette ; et, le goût très inventif et raffiné de  nos couturiers aidant, elles sont arrivées à avoir de véritables merveilles.
Les grands tailleurs tels que Redfern, Henry Petit, ont transformé ce costume. Ce n'est plus que pour trotter le matin ou aller en voyage qu'ils font le costume tout simple. Ils l'ont si bien enjolivé, ils l'ont rendu si attrayant qu'on le voit aujourd’hui en visite, en voiture l'après midi, aux messes de mariage.
Les couturiers , même les plus habiles chiffoneurs, ceux dont le flou est le triomphe, comme Doeuillet, ceux là aussi, suivant le goût de leurs clientes, ont fait du costume tailleur une chose bien féminine et pleine de recherche.
Les étoffes employées sont, comme nous l'avons déja dit, le homespun, la zibeline, cette dernière surtout, poilue comme une fourrure, et dans les jolies teintes sombres que nous connaissons; gris marengo, chataigne, rouge écrevisse, ce joli ton mêlé de blanc et, quelle qu'en soit la teinte, tout ces tissus sont mélés de longs fils blancs."
Extrait de l'Editorial du journal "Le Moniteur de la Mode" du 5 octobre 1901 signé Gabrielle d'Eze



"Toilette d'automne" - "Cette toilette est en drap ciel Jupe plissée du haut sur les hanches et garnie au bas de trois volants en forme superposés et ourlés de fourrure.Corsage blouse avec devant plissé, orné d'une entre deux de guipure coulissé de velours noir de chaque coté.  Grand col de guipure fait en forme, garni de barrettes de velours noir. Manche plissées du haut, retenue au coude dans un haut poignet cerclé de plis, avec parement de guipure. Boa et manchon de renard gris. Toque de feutre gris, garnie de choux de velours"
Gravure monochrome pour Le Moniteur de la Mode du 5 octobre 1901



Gravure monochrome  présentant différents modèles de couture - Doeillet, Redfern, Emery et deux modèles non attribués.
Le Moniteur de la Mode du 5 octobre 1901.



"Modèles élégants et costumes d'hiver"
Grande planche de saison - Grand Panorama des Modes
Gravure monochrome double page.
Le Moniteur de la Mode du 5 octobre 1901.







Détails et "Autre aspect de la grande planche de saison."
 Le Moniteur de la Mode du 5 octobre 1901

!---------!


 "Nous disions tout dernièrement que la vogue était aux costumes genre tailleurs mais un tailleur que les plus jolies garnitures rendent coquet et féminin au possible.
Ce sont des broderies à même l'étoffe, des galons, toutes sortes de jolies choses, qu'on ne définit pas tout d'abord, mais qui paraissent plus intéressantes encore que quand on en étudie le détail.
Avec du taffetas écossais, appliqué sur du homespun ou du drap, on fait des choses exquises."
Extrait de l'Editorial du journal "Le Moniteur de la Mode" du 12 octobre 1901 signé Gabrielle d'Eze




Chapeau Lavallière, Modèle de Lewis
Capeline de feutre blanc, très souple, bordée d'"un large ruban de velours noir. Jarretière assortie, drapée autours de la calotte molle et attachée derrière par un grand nœud allongé retombant sur les cheveux. Passe drapée sur la droite et relevée à la mousquetaire à gauche sur une jolie couronne  de petites têtes de plumes blanches"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901


 "Toilette de course en drap mastic. jupe garnie vers de bas de quatre volants en forme superposés et ornée devant d'un tablier décoré de broderies chenillée.corsage blouse avec revers semblables au tablier: il est garni d'un empiècement et de biais piqué et terminé au bas par une basque faite également de biais en forme piqué"
 Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901



 "Toilette de villégiature. Costume en drap zibeline. Jupe plissée, au bas d'un empiècement de drap blanc, herminé sous deux biais se croisant en pattes boutonnées. Corsage plissé, ouvert sur un gilet de drap blanc, boutonné au milieu et garni en haut de deux pattes croisées en drap zibeline. Col de guipure"
 Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901



"Différent modèles de manches" - au dessus de gauche à droite : 
- Manche pour robe de bal composée  d'un volant de mousseline de  soie vert pale retenu au dessus du coude par un drapé de velours vert, noué et retombant en longs pans ; un même drapé disposé plus haut retient une bretelle  faite d'une guirlande de roses, ornée d'un nœud de velours
 - En faille champagne, ouverte au bas sur un triple bouffant de mousseline de soie légère blanche den, terminée dans un poignet orné d'un volant sur le coté ; un large revers, doublé de faille verte, garnit la manche de faille.
- Manche bouffante en drap gris, de forme bouffante, froncée au coude sous un large revers de velours mauve incrusté de guipure et orné de petites boucles dépassantes à la fermeture. Le bas de la manche est serré dans un poignet cerclé de velours étroites 
- Manche en faille mastic. Froncée au coude et ouverte pour former de larges revers doublés de soie blanche, relevé par des boutons de chaque coté du bouffant; cette manche retombe  sur un bas de manche froncé en double bouillonné, recouvert sur le dessus d'un motif de dentelle. 
En dessous :
Manche en velours souple bleu vert, elle est ajustée, découpée au bas sur un bouffant de tulle dentelle, serré dans un poignet orné d'un petit noeud flottant en velours noir. Un long jokey forme double manches ; il est orné de fleurs de soie brodées  et incrustées, ainsi que le bas de la manche.
Manche en drap gris, demi large, évasée et ouverte au bas avec pattes sur un bouffant de velours souple lie de vin ; une patte de même velours, bordée d'un biais de satin blanc, orne le bas de la manche"
 Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901



"Paletot du soir en drap léger gris pale [...] , taffetas crême et mousseline de soie blanche"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901 



"Robe de promenade en drap léger noir"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901 



"Au Théatre du Vaudeville, la pièce La Vie en Voyage" de Maurice Desvallières. C'est une suite de tableaux intéressants, d'observations piquantes sur la vie en voyage.[...] Les toilettes sont très jolies
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 12 octobre 1901

!---------!


"Les robes de ville, ce sont celles dont on s'occupe en ce moment [...] Avec les froufrous sémillant des jupes, les jolies fourrures qui mettent ici ou là leur sillon élégant, on arrive à donner un cachet tout à fait spécial à ces robes de lainage qui n'étaient autrefois que des demi-toilettes."
Extrait de l'Editorial du journal "Le Moniteur de la Mode" du 19 octobre 1901




"Toilette de visite en gros drap zibeline. Jupe en forme, garnie vers le bas de panneaux formés par des bandes de zibeline.[...] Veste blousée à basque découpée, croisée par une patte carrée et bordée de zibeline , ainsi que l'encolure. Elle ouvre légèrement au bas, devant,  sur un gilet de soie bouton d'or"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 19 octobre 1901



"Robe en drap sorbier à jupe souple, sans autre ornement que des piqûres ondulées, prenant tout le devant de la jupe et descendant par derrière comme les pointes d'un fichu. Le boléro est accompagné d'une haute ceinture  au bord de laquelle il est monté en blousant, qui se détache sous les bras ,et vient, en avant se fermer comme une ceinture basse"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 19 octobre 1901 



"Modèle raffiné  convenant aux sorties de l'après midi, aux visites intimes. Si vous le changer de couleur, vous le faite blanc ou de teinte pastelle et le voila alors bon pour un cortège de mariage tant la couleur change le caractère"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 19 octobre 1901



"Robe en drap mélangé , très brillant et très souple, vert rainette. Comme une jolie nouveauté, une cravate de cluny rebrodé d'or qui enroule le cou, descend le long des devants et passe dans la ceinture"
Gravure monochrome pour le journal "Le moniteur de la mode" du 19 octobre 1901




"Toilettes de visite et manteaux d'hiver" Modèle de Melles Balmain - 46 rue Ste Anne, Paris.
Grande gravure monochrome du journal "Le moniteur de la mode" du 19 octobre 1901 



"Costumes de promenades et robes d'intérieur."
Grande gravure monochrome du journal "Le moniteur de la mode" du 19 octobre 1901



!--------!


"Des piqûres, des strass, des appliqués, etc... voila de quoi nos robes sont décorées. On ne voit pas une seule robe unie, et il n'est pas possible de prévoir où cette rage s’arrêtera. Chez Callot Soeurs, c'est le triomphe du travail de lingerie. On y traite les draps, les homespuns, le zibelines comme on faisait cet été pour les linons moelleux, les mousselines transparentes. Ce sont des plis, des repincés en long, en travers , en tout sens, ondulant, serpentant, en festons arrondis, en angles profonds ; on va même , chose inimaginable, jusqu'à mettre des jours sur ces tissus, des jours de soie, comme sur notre linge."
Extrait de l'éditorial du journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901 signé Gabrielle d'Eze




Chapeau Réjane de Melle Astruc - Grand chapeau de velours noir, bordé de ruchés de mousseline de soie noire, répété sous la passe et recoupés de velours noir. Sous e relevé, choux de mousseline de soie blanche et superbe amazone noire (plume) enveloppant tout le devant du chapeau"
Gravure monochrome pour le journal "Le Moniteur de la Mode du 26 octobre 1901



"Charmant costume de drap vert, garni de piqûres, avec une place notable laissée à la fourrure La jaquette d'une très jolie forme, se transforme en simple blouse plissée si l'on enlève la basque. C'est une idée très ingénieuse, qui permet de changer l'aspect de la toilette, et de la faire plus ou moins chaude."
Gravure monochrome pour le journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901



"Toilette de ville "
Gravure monochrome pour le journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901



"Toilettes de promenade pour fillette et jeune femme"
Gravure monochrome pour le journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901



"Toilette de promenade ou de visite"
Gravure monochrome pour le journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901



"Modèles de manches nouvelles pour robes de ville"
Gravure monochrome pour le journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901



Publicité pour le magasin de la Samaritaine
Gravure monochrome parrue dans le journal "Le Moniteur de la Mode" du 26 octobre 1901



Publicité pour High Life Taylor , "Le Moniteur de la Mode" du 19 octobre 1901




Journaux des 5 octobre - 12 octobre - 19 octobre et 26 octobre 1901




Autres revues Belles époque sur le blog :