Modes et Travaux - Novembre 1942 ¤



Une belle couverture, signée Mourgue, dont le ciel très assombris fait le parallèle avec les angoisses de cette période troublée.
Création Madeleine de Rauch
Modes et Travaux de Novembre 1942


Collections Hiver 1942
"La conception personnelle que chaque couturier a de la femme nous vaut actuellement des collections d'une richesse digne des meilleures époques de notre histoire. La féminité renait  avec des épaules rondes, ses tailles incurvées, ses hanches souples, ses manchons coquets et l’empanachement de ses hautes toques bordées de paillettes. Les robes drapées qui sculptent le corps de Marcelle Tizezau, les manteaux hiératiques de Schiaparelli qui dissimulent le scintillement de leurs broderies sous un discret collet noir, l'allure incomparable des tuniques de Balenciaga, l'utilisation massive du velours, des chauds fourrages, des capuchons à la Nanouk la réapparition du casaquin cher à nos aieules; toute la mode chante un hymne à la femme et à ses charmes."
Signé Renée Boucherit dans Modes et travaux de Novembre 1942


Croquis de mode, de haut en bas :
 "Anny Blatt de plus en plus habile à manier de tricot en tire des effets étonnants, Madeleine de Rauch fidèle  cette formule "sport ville" qu'elle manie si bien féminise et habille la canadienne, Jacques Heim créé des modèle de ligne jeune et mobile, Jacques Fath propose pour cet hiver une silhouette où la taille et le buste restent en valeur par des plis et des pinces.
A gauche Raphael et sa grande diversité"
 Modes et Travaux de Novembre 1942



En partant du haut à gauche, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre :
"Maggy Rouff se complet à jouer avec éclat du thème de l'ensemble tailleur, Lelong ressuscite la silhouette des belles amazones, Paquin et la tradition du beau manteau toujours à l'ordre du jour, Worth présent une collection pleine de vie.
Au centre Lanvin puise sont inspiration aux sources du confort et de l'élégance."
Modes et Travaux de Novembre 1942



"Tailleurs et blouses"
Patrons édités par Modes et Travaux en Novembre 1942



"Pelisses et redingotes"
Patrons édités par Modes et Travaux en Novembre 1942


 
"Partout du matelassé. Le matelassé est à la mode et on en voit partout En douillettes, en robes, en vêtements d’intérieur. Les dessins les plus heureux empruntent à la géométrie ou à la flore leurs inspiration. Utilisé en manches entières, en manchons, en larges vêtements confortables doublés de fourrure, placé en empiècements aux épaules ou aux hanches, ou encore composant de petits casaquins retroussés en arrière, le matelassé est la vedette du moment"
Modes et Travaux de novembre 1942



"Note colorée"
Motif de broderie pour Modes et travaux en novembre 1942


"Pour l'après midi, l'ampleur drapée"
Croquis de mode 1942 signés MLM pour les patrons édités par la revue
Modes et Travaux de Novembre 1942 


"La formule de novembre"
 Croquis de mode1942 signés MLM.pour les patrons édités par la revue
 Modes et Travaux de Novembre 1942



"Confort et élégances intimes"
 Croquis de mode1942 signés MLM pour les patrons édités par la revue
 Modes et Travaux de Novembre 1942



"Pour Mademoiselle"
Croquis de mode pour les patrons édités par la revue
 Modes et Travaux de Novembre 1942



Patron 1942 pour un pull et un cache coeur.
(je peux fournir le deux explications exploitables pour les pulls proposés)
 Modes et Travaux de Novembre 1942



Modes et Travaux de novembre 1942 n°521 pour 7francs50


D'autres revues autours de la  Seconde Guerre Mondiale dans le Blog
  

Fémina - 15 Novembre 1910 ¤


"Le mariage De Pange  / De Broglie : à la sacristie"
"Le photographe de Fémina a pu, au milieu du brouhaha de l'agitation d'un grand mariage, celui de Melle de Broglie, fille de la duchesse de Broglie, avec le comte de Pange, prendre à la sacristie ce document unique. Il représente la jeune mariée après la messe au moment ou, d'un geste plein de décision, elle appose sa signature sur le registre de la paroisse"
Photographie CL. Servant - Fémina 15 novembre1910



"Et voici que de nouveau la mode transforme nos petits sacs à main... Déjà ces sortes de monuments en cuir de luxe et divers qui nous étaient venus d'Angleterre au printemps dernier y sont retournés, et la tentative faite pour lancer le sac en bandoulière a avorté. J'avoue que je ne suis pas autrement fâchée de tout cela : les nouvelles  créations de l'industrie parisienne me semblent très préférables à toutes ces innovations fantaisistes et exotiques..."
Par Flossie pour Fémina 15 novembre 2019



"Mademoiselle Lantelme chez elle. L'originale artiste qui vient de créer avec un trés grand succès le rôle de Ginette dans la pièce de Monsieur Henry Kistemaeckers au Vaudeville."
Fémina 15 novembre 1910


"La lauréate de notre enquête sur le Bonheur, proclamait en tête de sa réponse que "donner du bonheur était le plus sur moyen d'en éprouver soi même"
Melle Lantelme Photographie CL Manuel - Fémina 25 novembre 2019


La Mode de Fémina

De gauche à droite :
- "Robe de velours mordoré s’ouvrant sur une tunique de dentelle, et bordée d'une bande de  skung. Le corsage et le bord du tablier sont brodés d'une guirlande bleu et or. Guimpe en dentelle." *
- "Fourreau de velours blanc recouvert d'une tunique drapée de mousseline de soie gris fumée. Cette tunique se découpe sur un corsage de dentelle formant grand capuchon. Écharpe et bordure de la jupe en chinchilla." *
- "Robe de velours noir recouverte d'une tunique de mousseline de soie blanche incrustée d'un très large bande de Venise et bordé d'hermine. cette tunique est montée sur fronces à la ceinture." *
Fémina 15 novembre 1910

Robes de deuil
De gauche à droite :
- "Robe de cachemire de l'Inde formant une tunique ouverte sur le coté. Le bas du corsage garni de crêpe est serré dans une ceinture haute, drapée en crêpe uni très lisse".
- "Manteau de drap tombant droit, encadré d'un haut mouvement de crêpe garnissant tout le manteau. Grand chapeau de feutre orné d'ailes de crêpe. Longue écharpe de crêpe uni drapée autour du cou et tombant un larges pans au bas du manteau
- "Grande robe de crêpe soutenue de drap noir. La tunique s'ouvre en V sur un col et une guipe en crêpe blanc. Petite toque sobre bordée de perles et d'un biais blanc.
- "Robe de cachemire noir garnie de biais de crêpe alternes de biais de cachemire. Corsage orné de longues bandes de crêpe formant habit. Motifs de broderies garnissant le revers et les pans de l’habit. Col de crêpe lisse, manches courtes"
Fémina 15 novembre 1910


"Manteau d'hermine alourdi par une haute bande de renard blanc, grand châle et revers de renard. Chapeau d'hermine garni d'aigfrette. Robe de Liberty noir avec biais de velours noir et broderie blanche" *
Fémina 15 novembre 1910

"Toque drapée en velours taupe, bord de fourrure rayé de galons d'or éteint. Motif de passementerie devant. Bordure de passementerie sur les cheveux. Volumineuse aigrette posée en arrière de la toque"
Fémina 15 novembre 1910

Robes de visite
De gauche à droite
- "Robe de drap bleu alourdie dans le bas par deux bandes de loutre. La jupe a une ouverture simulée par une bande de borderie dans les tons bleu et rouge. Même broderie le long des manches et au col.
- "Robe de drap de soie violet évêque, reposant une une jupe de velours noir. Le corsage est formé de deux large revers formant fichu et bordés de skunks. Le corsage se continue pour forme une tunique"*
- "Robe de velours blanc à fines rayures noires. Large bande d'hermine coupant la jupe qui se termine par un biais de velours noir . Petite broderie noir et blanche au cordage avec de petits boutons dorés"*
- "Robe de drap havane très simple s'ouvrant sur une jupe de velours entièrement soutachée, brodée et terminée par un bord de skungs. Le corsage blousant est coupé d'une bande de velours avec petits boutons" *
Fémina 15 novembre 1910

De gauche à droite :
"Tailleurs de drap vert bronze garni de pattes et de boutons avec grand col châle et bordure de skungs. La jaquette froncée à la taille se ferme sur le coté."
"Tailleur de drap bleu marine.La jupe à tablier est coupée de bandes de velours noir ainsi que le tablier qui est orné de petites ganses. Larges revers de velours noir. Manchon d'hermine."
"Tailleurs de velours noir. La jupe qui a un très léger mouvement de drapé dans le bas , ornée d'un petit tablier garni de soutaches ainsi qu'à la jaquette"
Fémina 15 novembre 1910


L'Heure du thé
De gauche o droite
- "Robe de drap vert cyprès garnie de velours noir au col et aux manches. Passementeries vertes maintenues par de gros boutons. Corsage en forme de châle maintenu derrière par un gros boutons de passementerie. Chapeau de velours noir garni de skungs." *
- "Robe de drap de soie parme.Corsage blouse fixé à la taille par des boutons de strass et se continuant sur la jupe comme une redingote. Col de satin noir encadré de drap parme. Chapeau de velours avec bandeau d'ailes blanches" *
- "Costume en drap gris chinchilla. Jaquette croisé et boutonne sur le coté par un seul bouton. Jupe à large volant plats s'ouvrant que le coté dans un mouvement arrondi. Grand manchon de skungs garni de queues. chapeau de velours noir relevé de coté avec des aigrettes noires." *
- "Robe de drap lie de vin jaquette très ouverte et largement arrondie garnie d'un galon formé de queue de rat. Jupe à tunique encadrée du même galon. Col de satin noir terminé par un jabot de lingerie. Chapeau noir très relevé de coté garni de grosses plumes pleureuses lie de vin . Gros manchon de skungs."*
Fémina 15 novembre 1910


Publicité pour les fourrures de la Belle Jardinière 1910
 Fémina du 15 novembre 1910



* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure véritable ou des plumes , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XIXeme siècle sans y faire référence.


D'autres revues autour de la première guerre mondiale dans le blog :
 


P

Novembre 1948 - J d Modes ¤ * reprendre


 
"Robe de cocktail de Jacques Fath, en velours de laine noir, gant Jacques Fath - Photographie Meerson" -  Novembre 1948


" Novembre vous apporte...


 "Turban de velours par Paulette, robe de Jacques Griffe"
Photographie Meerson en novembre 1948

  "Ample et courte veste de castor* de Canada Furs qu'accompagne en un petit taupé vert de Rose Valois"
Photographie Savitry  en novembre 1948

 A gauche : "Robe de jersey de laine vert, fermée par de gros boutons de corozo. Cloche assortie de Maud et Nano"
A droite : "Robe à taille haute et panneaux boutonnés sur le devant en crêpe gris, chapeau de feutre gris" de Claude Saint Cyr
en novembre 1948

"A paris la femme porte : des parapluies noir ou de couleur, de toutes petites cloches et des bonnets pointus, des rangs multiples de perles, des étoles de fourrure, des carrés de mousseline, des escarpins pointus."
Gravure de mode non signée.
 novembre 1948


 "Noir de parade...
De satin ou de faille, de taffetas, de velours unis et façonnés ou de drap fin et brillant comme de la soie sont les robes noires, souvent presque aussi décolletées que les robes du soir, elles cachent des épaules sous un court boléro, une étole de fourrure ou une écharpe faite dans le tissus de la robe et bordée de fourrure. La sévérité voulue du noir est rompue par l'éclat mat des perles et des notes vives des pierres colorées. Les écharpes et les manchons de fourrure, les chapeaux clairs et parfois les gants, sont les seuls sacrifices consentis à la couleur, les sacs sont de daim ou de taupé noir et de tons assombris"
 
.
 Robe par Jean Dessès -Causeuse par Madeleine Castaing
Photographie non attribuée en novembre 1948

 Robe de Madame Grès
Croquis de mode par Blossac en novembre 1948

 Deux robes de Pierre Balmain
Illustration de mode par Blossac en novembre 1948

 A gauche deux robes de Jacques Fath, a droite une robe de Molyneux
Croquis de mode par Blossac  en novembre 1948

 A gauche une robe de Lanvin, à droite une robe de Christian Dior
Illustration de mode signée Blossac en novembre 1948

 Les chapeaux de couleurs jettent une note claire sur l'austérité élégante des robe noires."
A gauche : " taupé et paradis de Maud Roser, robe par Nina Ricci"
A droite : "turban de velours par Legroux Soeurs, robe de Jeanne Lafaurie"


"Blouses de l'aube au crépuscule"
La mode cette saison nous offre des blouses charmantes pour le matin l'après midi et soir. Elles sont en jersey de laine, ou de soie, en faille, en satin uni ou façonne, en velours de coton, en guipure"
en novembre 1948

 "Blouse croisée à l'encolure drapée, en jersey de soie" par Schiaparelli
Photographie Savitry  novembre 1948

 Croquis de mode pour les patrons édités en novembre 1948

 "Manteaux de couleurs et robes noires"

 Formes larges, grands cols, tissus épais mais très souples, coloris gais... vous les porterez sur ses ... robes noires.
Simples, presque classiques, originales cependant par leur ligne sinueuse, et par leur boutonnage"
Illustrations de mode signées Rousseau en novembre 1948


"Volte Face.. l'envol de la ligne dans le dos  caractérise pour cette saison l'élégance nouvelle 
en novembre 1948 Illustration signé N. Dagand

 Patron édités en novembre 1948
Illustration signé N. Dagand

En novembre 1948

"Suivez le guide de la mode...."

 "La taille indiquée sous la poitrine est seyante aux silhouettes menues.
Elle peut l'être de deux façons, soit en rappelant la mode Directoire corsage court, jupe souple moulée haut, soit suivant la ligne princesse, plus facile à porter, avec un double effet de taille marquée, par des découpes sous la poitrine et à sa place véritable (à gauche)"
"La plus pratique c'est la robe droite. Pour les minces, fortes, grandes ou petites, elle ne "date" pas, ne "'marque"pas. Son métrage est réduit mais le tissus doit être de qualité et sa façon soignée. Sa simplicité exige des accessoires, boutons, ceinture, gants bijoux, bien choisis (à droite)."
Patron  de Novembre 1948

 "D'après votre profil déterminez la hauteur de l'ampleur en arrière.
Très seyante, surtout si la taille n'est pas trop cambrée, elle s'envole aussi bien de la ceinture que du bas des reins."
  Patrons  de Novembre 1948

 Si vous êtes habile coupeuse et essayeuse, enroulez votre jupe
La jupe enroulée convient aux grands comme aux petites. Angles et rondeurs peuvent se dissimuler sous les drapés, les retombés de tissu, bien étudier l'enroulement adéquat à la silhouette de la personne'"
en novembre 1948

 "La jeunesse choisira de préférence l'ampleur tout autours.
C’est la plus facile à réussir comme coupé et exécution. Elle devra rester modérée, qu'elle soit prise en biais, en forme, plissée droit fil, accordéon ou répartie en large plis ronds évasés. La taille sera fine et bien marquée (à gauche)"
"Un galbe sans défaut, est exigé pour la ligne sirène
Gaine souple jusqu'aux genoux, elle s'évase ensuite tout autour ou seulement dans le dos au moyen de panneaux ouverts en plis, de découpes en triangle, de volant en forme. (à droite)"
en novembre 1948

 "De l'importance du col...Directoire, il dissimule les imperfection du buste. Chemisier a  cravate il est indiqué pour la jeunesse.
Les manches montées ne comporte plus que le rembourrage indispensable à la tenue de l'épaule, les femmes aux hanches larges et épaules étroites devront prolonger ces dernières par de légers paddings emboîtant l'épaule
A chacune son décolleté., pour les blondes, les visages jeunes et pour toutes, s'ils sont adoucis de colliers de perles, de pierreries ou d'or, les décolletés montants et stricts des robes noires. Pour les poitrines fortes, les cous trop courts, les bustes engoncés, conviendront les ouvertures en pointe ;  et aux épaules parfaites, les décolletés en corbeille ou bateau."
 Patrons de Novembre 1948

 Les patrons  - Robes et manteaux
en novembre 1948

 Les patrons - Robes et manteaux
en novembre 1948

  "l'enfance su ski . Bien protégés par de chauds vêtements simples et amples, hermétiques et imperméabilités, laissez vos enfants jouer sous la neige malgré le grand froid."
Illustration par Helene Piton en novembre 1948
 Publicité 1948 pour le parfum '"Peut être" de Lancome
Dessin par EM Perot

Publicité, illustration 1948,  pour les Bas Gui. Dessin par Eric
  novembre 1948


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.



Cet article est un hommage aux modes  des années 40. Un moyen de partager ma collection de revues anciennes avec d'autres passionné.e.s

Le but, clairement, n'est pas d'en tirer profit ou de léser quiconque