Février 1958 - L'age d'or de la mode *

 




Article édité sur le blog secondaire , SUIVEZ LE LIEN  :
FOLLOW THE LINK  to the article displayed on the secondary blog :
 
 
 
 
Photographies Bukzin et Frank Horvat - Ilustration G Falk et N Dagan
 
 
 Toutes les images sont des reproductions de documents éditées  dans la célèbre revue J...... d.. Modes.
Ce nom a été racheté et est aujourd'hui utilisé par un site internet qui l'utilise. La direction de ce site m'interdit d'utiliser le nom  et le titre de la revue d'origine dans mes articles.  Vous pouvez demander le nom complet de la revue  par le biais de la section commentaires du blog.


La Revue de la Mode Janvier 1887

 

"Capote en peluche bleu marine brodée de coquelicots ; la passe est en ruche de Paille coquelicot ; dessus, des fleurs de cactus, nœuds et brides de faille bleu marine. 
Modèle de Mme Lambert 28 rue Caumartin. Gravure signée L.C.
La revue de la Mode du 2 janvier 1887

Modèles de gauche à droite :
"Toilette en lainage gris et pékin velours noir et soie grise - Toilette en Sicilienne grise, velours grenat et broderie de velours grenat sur soie grise - Toilette en tissu rayé soie loutre et bouclette soie mordorée, drap beige et velours rouge - Toilette de soie rouge, velours noir et soie rouge, mouchetée de velours noir.Motif de passementerie, velours et perles"
La revue de la Mode du 2 janvier 1887
 
A gauche : "Toilette de velours grenat, sicilienne grenat et broderie de perles"
Les deux modèles au centre : " Toilette en drap beige, velours loutre et broderie loutre. Jupe de drap beige format traine composée de 4 très gros plis creux. Ces dernières sont ornés de belles broderie loutre. Jaquette de velours loutre à longue basques. Le devant est ouvert sur un gilet de drap beige, et orné de grands revers doublés de drap beige. Collet droit fait en velours avec rabat de dentelle blanche. Parement de manches en drap beige, forme Louis XV, avec simulacre de boutonnières et boutons d'argent. Floches de ruban beige formant épaulette sur l’épaule droite"
A droite : "Manteau de jeune fille en gros lainage loutre et blanc orné de velours loutre et doublé de surah rouge"
La revue de la Mode du 2 janvier 1887
 
"Capote de ville en rubans de velours n°3 grenat clair entrelacés formant damier . garniture de deux choux de velours, un grenat clair, un corail; brides assorties"
Gravure signée LC
La revue de la Mode du 2 janvier 1887

 
"Toilette en ottoman, vue de deux cotés - , vieux bleu et fraise écrasée. La jupe d'ottoman composée de pli creux en ottoman bleu prenant du milieu du devant et s’arrêtant  en arrière de la hanche droite. Le coté gauche est formé d'un large pli fraise écrasée allant du devant à la hanche gauche. Ce plissé est coupé par un gros pli creux en ottoman bleu. Dos de jupe et pouf rapportés en ottomans bleu. Un flot de rubans fraise  est posé sur la hanche droite, et tombe sur le coté. Corsage d'ottoman bleu ouvert sur un plastron plissé en ottoman fraise. Une écharpe bleue  contourne l’ouverture du corsage et croise dans le bas. Parement de manches en ottoman fraise"
La revue de la Mode du 2 janvier 1887
 
 
A gauche : "Toilette en peluche beige brodée de passementeries beige et loutre et garnie de cordelières de soie avec grelots de soie. Modèle de Mme Vidal, 104 rue Richelieu
A droite : "Toilette noisette en tissus rayé  velours et faille, et faille unie. Modèle de Mme Vidal, 104 rue Richelieu
"La revue de la Mode du 2 janvier 1887
 
 
"Manchon  de velours grenat doublé de matin mais  dessus est posé un oiseau dit "chevalier", avec aigrettes et plumes jaunes" *
Revue de la Mode le 9 janvier 1887
 
 
A gauche : "Toilette de bal en faille mais, tulle noir et  guirlandes de fleurs des champs."
A droite : "Toilette de bal en faille bleue, tulle blanc, manchette chenille et gaze lilas.  Jupe de faille bleue  formant traine recouverte  d'une jupe de tulle chenillé,"
Revue de la Mode le 9 janvier 1887
 
"Toilette de bal en satin vieux bleu pale, peluche bleu saphir, broderie or jaune et guirlande de roses. Jupe bleu pale forme un tablier plat brodé de broderie or. Les deux cotés et le dos de la jupe sont plissées de plis couchés et ornés dans le bas d'une bande de filet or avec arrêts de perles. Traine de peluche montée en gros plis creux. Corsage de peluche avec plastron de satin bordé et maintenu sous deux biais de satin uni, épaulettes de satin orné d'une frange nouée en satin bleu pale avec tête rose. deux guirlandes de roses tombent  des hanches de deux cotés du tablier."
La Revue de la Mode du 16 janvier 1887

 
"Chapeau Andalou pour jeune fille. Il est en feutre cardinal, bordé d'un large galon assorti ; gros nœud de faille française avec oiseau niche dans les coques . Prix 38 francs - Par Mme Gellée Hautecoeur, 20 rue du  Bac" *
Revue de la mode le 9 janvier 1887

A gauche : "Toilette en faille vieux bleu, velours bleu foncé, dentelle crème et passementerie de soie"
Au centre : " Robe en ottoman havane , cachemire, nœud de velours havane foncé et broderie loutre avec jais mordoré"
A droite : "Toilette de jeune fille en lainage diagonal vieux bleu et galons cachemire bleu plus clair et rouge"
La Revue de la Mode le 9 janvier 1887
 
 
A gauche : "Toilette en soie à grosses cotes paille, passementerie de soie noire, et bandes de velours"
A droite : "Toilette en brocard vieux bleu foncé, satin vieux bleu pale , dentelle assortie brodées de perles, ruban bleu pale couvert de perles"
Revues de la Mode le 16 janvier 1887

  
 "Chapeau de feutre nuance marron d'Inde garni de velours  plissé sur le bord plumes de même teinte mélangée de nuances. Le prix est de 50 francs. Par Mme Gellée Hautecoeur, 20 rue du  Bac" *

 
A gauche : "Toilette en faille noire, velours noir et jais. Jupe de velours semée de pampille de velours de jais. Tunique de faille écourtée du coté gauche et ouverte du coté droit. Une frange de jais garnit le bord de la tunique et les deux cotés  de l'ouverture. Dos de tunique formant pouf très drapé. Corsage court fait en faille ouvert sur un corsage en velours  avec manches longues. Ce corsage est semé de pampilles parements plats en faille noire"
A droite : Toilette en ottoman mordoré et dentelle mordorée brodé plus clair. Passementerie assortie.  Robe de princesse en ottoman mordoré, ouverte devant et sur un tablier et un plastron de dentelle mordorée sur transparent plus clair. Une dentelle mordorée est posée sur le haut de la jupe en formant basque drapée ; elle est arrêtée par la taille et au milieu des coté par des beaux motifs de passementerie. Deux pattes d'ottoman arrêtent le plastron, l'une au milieu du devant du corsage, l'autre a la ceinture en formant pointe devant. Une belle bande de passementerie garni les entournures. un volant de dentelle orne le bas des manches. Pouf rapporté et bien drapé sur la jupe.
La Revue de la Mode du 16 janvier 1887"

 
"Manteau  en lainage noir, astrakan et passementerie. Manteau long fait en beau lainage noir et entièrement doublé de satin ouaté. Manches visite avec large bordure d'astrakan.Épaulettes de passementerie, col rabattu fait en astrakan. Deux bandes d'astrakan formant revers sont posées sur le devant du vêtement, les revers sont arrêtes à la taille par une agrafe de passementerie. Des petits glands de soie sont posés des deux cotés de revers. De gros boutons de passementerie sont posés des deux cotés du dos, depuis la taille." *
Modèle de Mme Vidal, rue du Richelieu, 101
La revue de la Mode du 23 janvier1887

"Capote bébé en chantilly sur transparent absinthe. Bord de jais et garniture de plumes vieux rose dans un chiffonné de dentelle, petites brides nouées de coté. Pirx 35 francs. 
Modèle de Mme Gellée Hautecoeur, 36 rue du Bac" *
La revue de la Mode du 9 janvier 1887

A gauche : "Toilette en lainage mousse écossais soie et peluche mousse et grenat, et broderie grenat sur velours bleu" Modèle par Mme Vidal 101 rue de Richelieu
Au centre et à droite : " Vêtement en lainage noir , passementerie et bandes d'astrakan" * - Modèle de Mme Vidal 
La Revue de la mode du 30 janvier 1887

"Manchon à tête et plume de l'oiseau dit "combattant" garni de lilas blanc et roses jaunes.
 Modèle de Mme Hivier 69 rue Ste Anne" * - La Revue de la Mode du 9 janvier 1887

"Costume en lainage grenat garni de peluche. La jupe est à larges plis plats en couchés avec relevé derrière, la jupe devant est en peluche. Corsage à petite basque à revers de peluche. 
Modèle de Mme Pelletier Vidal."
La revue de la Mode du 30 janvier 1887"

"Toilette de faille gris acier et dentelle noire et perles d'acier" 
Modèle de Melle Thirion  47 boulevard St Michel"
Revue de la Mode du 30 janvier 1887

"Toilette en faille grise et velours loutre"
La Revue de la Mode du 30 janvier 1887

"Vêtement de drap havane et peluche loutre. Long vetement de drap croisé  et floche devant formant revers et se rabattant du corsage au bas de la robe. La capote qui accompagne ce vêtement est faite en drap beige , garnie d'un bord de plumes d’autruche loutre et rouge, avec pouf de plumes prince de galles. Brides en velours rouge nouées de coté. Mme Gellé Hautencoeur 36 rue du Bac"
La revue de la Mode du 30 janvier 1887

"Coiffure de diner, les cheveux relevés en larges mèches légèrement tordues; quelques coques tournées au sommet de coté ; deux longues mèches bouclées tombent sur la nuque, et une épingle à grosse tête traverse les cheveux  à hauteur de l'oreille"
La Revue de la Mode du 30 janvier 1887
 
En haut à gauche : "Chignon composé de deux mèches lisses et de trois mèches ondulées. très facile à recoiffer soi même et à poser. Prix 60 francs. Modèle de Mme Virgile 24 boulevard des Capucines"
A droite : "Mèche ondulée et risée de la pointe ; très commode pour terminer les coiffures. Prix 15 francs la paire"
En bas : "Coquet à palmes permettant de laisser voir la véritable raie. Prix 15 francs"
Revue de la Mode du 23 janvier 1887

Au premier rang : Trois coiffures de soirées
Au deuxième rang : Coiffure de Diner - Coiffure de soirée - Coiffure de diner
Tous mes modèles par Madame Virgille, 21 boulevard des Capucines
La Revue de la Mode du 23 janvier 1887


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XIXeme siècle sans y faire référence.


L'Art de la Mode Décembre 1948

 "Noëls du Monde"
 
"Et nous voici revenus... parceque la terre tourne - Oh mon dieu, rien encore, ni personne ne l'en peut empêcher ! - et qu'elle nous entraine avec nos vieillissements de chaque jour, ce qui est énorme et triste au aussi notre vieillissement d'une année, ce qui n'est qu'un peu grave et un peu mélancolique !
Heureusement si chaque matin nous console, heureusement surtout, Noël qui nous attend nous recréé...
 
[...] Oui surtout les doux souvenirs qui nous sont bien plus précieux : des enfantins miracles et des affections manifestes et des douceurs sans nombre et tout ce bonheur qui marque la merveilleuse journée ! Féerie de la crèche, de l'étoile et des mages prosternés, des couleurs affaiblies dans la pénombre, des ors scintillants qui semblent vivre seuls parmi les figurants de plâtre immobiles et les extatiques visages d’enfants pétrifiés !...
Ainsi nous revenons à Noël, non pas comme on accède à une date périodique, mais comme, fidèlement, on revient au rendez vous avec soi même plus jeune et plus attendri, avec aussi tout un passé de convictions et de pratiques charmantes. [...]
 
"Monde étrange d'aujourd'hui, conscient jusqu'à la souffrance, monde dont on nous dit qu'il est environné de forces aveugles prêtes à fondre, monde crispé comme un poing...La connaissance s'est mise à reconstruire la peur qu'elle avait  dissipée...
Puisse Noël apporter à ce monde apaisement !"
 
Philippe Gilles Noel 1948
Éditorial de la revue L'Art et la Mode de décembre 1948 

{C'est en 2020 que je découvre cet éditorial écrit peu après la fin de la 2eme guerre mondiale... comme il raisonne en cette année si étrange, qui nous a vu perdre beaucoup de nosliberté, perdre beaucoup de notre raison, sous prétexte d'un virus venu d'on ne sais où et on ne sait pour quoi faire. 

J'espère profondément que dans 72 ans, l'espace temps qui nous sépare de ce texte écrit en 1948, tout ce qui se passe aujourd’hui ne sera plus qu'un mauvais souvenir dans les livres d'histoires , et que notre monde aura repris une marche tournée vers la liberté et la raison pure}

 Joyeux Noël..... NylonBleu  

 

Couverture de Noël 1948
L'Art et la Mode "revue mensuelle provisoirement bi-mensuelle)
Robe de  Jean Desses -  Chapeau Le Monnier - Photographie Georges Saad
L'Art et la Mode Décembre 1948

"Etoiles du Soir" 
A gauche création de Jacques Fath
A droite création de  Jean Desses
Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode Décembre 1948
"Etoiles du Soir"
Création par Christian Dior
Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Etoiles du Soir"
De gauche à droite : Création par Grès - Pierre Balmain et Jacques Griffe
Photographie Georges Saad
Illustration signée Demachy  - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
 "Etoiles du Soir"
A gauche création de Paquin
A droite création de Jeanne Lanvin
Illustrations signées Demachy - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Galbe précis, souples enroulements...
Création de Jeanne Lanvin"
L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Les paradis ajoutent une douceur frémissante à l'élégance des soirées hivernales. Abandonnant leurs nuances naturelles et ensoleillées, ils empruntent  à la mode saisonnière ses tonalités nouvelles.
Jeanne Blanchot pique deux flancs noirs sur un turban en velours savamment drapé. D'un petit calot de velours gris , Rose Valois fait jaillir des paradis, l'un rose, l'autre gris. Robes de Jacques Griffe" *
 Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode décembre 1948
 
 
"Trois lignes pour l'heure du diner
Robes courtes ou longues, silhouettes si différentes, elles ont toutes la même élégance pour les grands et les petits diners. L'ampleur est désormais disciplinée, étudiée. Desses la projette d'un volant placé bas, tandis que le corps est étroitement moulé. Balenciaga est fidèle à la silhouette évasée et traite le taffetas en souple corolle. Dior drape, enroule le crêpe noir ; ici, le volume s'échappe d’un coté en multiples feuillets'"

A gauche création de Balenciaga - A droite création de Christian Dior
Illustration signée Bosc
L'Art et la Mode Décembre 1948
 
Création signée Jean Desses - Illustration signée Bosc
 L'Art et la Mode Décembre 1948
"Claude St Cyr orne d'un brun de numidie ce petit chapeau de velours noir dont le bord croqué et en lamé argent" *
Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
 "Dentelles de joailliers, Plumes légères, oiseaux des iles, fleurs multicolores, souples torsades, treillis translucides où le métal précieux devient dentelle, le bijou évolue vers une technique qui permet à nos joailliers de donner une preuve de plus de leur traditionnel et inégalable talent" Les bijoux passifs sont délissés pour des parures souples et vivantes."
Création en haut à gauche par Van Cleef et Arpels, au centre création par Cartier, et en bas à droite création par Boucheron"
Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Ce petit bonnet de velours noir prolongé d'un bavolet est orné d'un motif soutaché d'argent et clouté de cabochons et de perles . Création de Simone Cange. Sac assorti."
Photographie de Georges Saad - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Suprême distinction du Noir"
A gauche :"Cette robe de cocktail noir allie le velours à la faille - Robert Piguet"
A droite : "L'ampleur de cette en faille moirée noire est drapée d'un coté. Germaine Lecomte"
Illustration signée Printz - L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Jeannette Colombier - Un fin treillis de perles encadre le visage et orne un petit bonnet de velours noir"
Mannequin Bettina. 
L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Belle robe du soir en faille noire. Le corselet est enrichi de tulle bleu brodé de strass
Création Nina Ricci
L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Ce petit chapeau en satin bouillonné mauve s'orne d'orchidees et de crosses du mème ton . Création Evelyne Arzan.  Il est posé sur une seyante coiffure de Paul Albert"
L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Un grand manteau du soir en rat bleu se resserrer au genoux en une élégante ligne sirène"*
Canada Furs
Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode décembre 1948
 
"Jacques Griffe -  Cette belle robe de taffetas noir s'évase e un mouvement plongeant qui évoque les danseurs gitans"
L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Cette romantique robe du soir s'étage en trois volants de tulle blanc sous un corselet de velours noir pailleté or. Création de Virgine"
L'Art et la Mode décembre 1948
 
"Des paillettes noires scintillent  sur le corsage et le long de la jupe de cette élégante robe du diner en crepe noir" Création  Pierre Clarence
 Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode décembre 1948
 


Derniers beaux jours
Ci dessus  une création de Carven , chapeau Maud et Nano
Ci dessous une création Raphael
Photographies Georges Saad
 

 
 
"Crépuscule sur la ville - La nuit tombe vite, si vite que la tenue choisie pour l'après midi doit pouvoir s'adapter aux activités des heures plus tardives de la soirée. Renard précieux courant sur les manteaux à la savante simplicité ou gonflant la basque d'un tailleurs"
A gauche : Balenciaga, une pelerine s'ourle de renard noir "*
Au centre : Un mouvement enroulé se dessine, souligné de renard bleu par Jacques Heim" *
A droite : Paquin, une basque et un grand col de renard argenté sur un tailleur bleu canard" *
Photographie Georges Saad - L'Art et la Mode décembre 1948
 

"La fourrure somptueuse eet chaude,enveloppe  s'enroule et pare" *
A gauche Silvestre Bisiaux, au centre, Rosal et à droite Marcel George"
 
 
 
"Crépuscule sur la ville'
A gauche Carven. Une broderie de passementerie assemble un corsage de velours à une jupe drapée en lainage"
Au centre :"Bruyère - Un souple nœud orne la ligne de la taille"
A droite : "Germaine Lecomte. Une bande de vison souligne un décolleté trapèze" *
Illustrations anonymes
 L'Art et la Mode Décembre 1948

"Crépuscule sur la ville"
A gauche : Maggy Rouff, des broderies noires ponctuent un satin vert pétrole
Au centre : Schiaparelli, les épuales s'échappent de ce décolleté drapé
A droite : Nina Ricci, un drapé fuse en coquillé d'un coté
Illustrations anonymes
 L'Art et la Mode Décembre 1948
 
 
 "Maggy rouff emploie pour une robe d'après midi au strict drapé le "Yabelle" noir de Solabelle"
 L'Art et la Mode Décembre 1948
 
"Silhouettes parisiennes"
Taille remontée chez Paquin - Tailleur "postillon" chez Maggy Rouff
Le capuchon fichu chez Marcelle Chaumont - Moire et velours chez Alex Maguy
 Photographies Georges Saad - L'Art et la Mode décembre 1948
 
 
"Douceur des lainages"
Cette sobre matière, la laine, dont nous avions été privées si longtemps est enfin revenue. Après une éclipse forcée, elle connait un succès plus grand que jamais, et l'on voit des robes de lainage non seulement aux heures matinales, mais aussi pour les réunions élégantes de l’après midi et même du soir. Rien ne remplace  le tombé, la souplesse, le moelleux de ces beaux tissus retrouvés; Ils permettent les lourds drapés, les entourlés savantes aussi bien que les lignes droites et nettes. Les couleurs prennent  un aspect givré ou profond qui exalte leur intensité ou leur délicatesse"
 
Creed - O'Rosen - Martial et Armand - Pierre Clarence
Jeanne Lafon - Rosine Paris - Henriette Beaujeu - Jean Bader
Tous les croquis sont anonymes - L'art et la Mode Décembre 1948
 
Helen Hubert - Michèle Lambert - Madeleine Geroy - Alice Levon
Marcelle Landowska - Erobert Morlot - Marcelle Aupart - Dupouy
Tous les croquis sont anonymes - L'art et la Mode Décembre 1948
 
 

 
"Évasions....
L'hiver parisien nous enveloppe de ses brumes et de sa grisaille. N'est il pas merveilleux de s'échapper pour retrouver le soleil éclatant sur la blancheur de la neige. Pour ces départs heureux, rien n'égale le confort des grands manteaux vagues en tweed, en tissus quadrillé ou en lainage réversible portés sur un tailleur"
Charles Montaigne - Molyneux
Illustrations signées Delmar -  L'art et la Mode Décembre 1948
 
"Madame Vera Borea a bien voulu poser dans ce costume de ski en gabardine bleu canard, la veste est attachée sur le fuseau"
Modèle Vera Borea Photographie Georges Saad
L' Art et la Mode décembre 1948
 "Arabesques sur la neige"
Au dessus modèles par Jeanne Sylvain et Réal 
Au dessous Knize - Madeleine de Rauch - Henry à la Pensée
L' Art et la Mode décembre 1948
Bridge et Samba
NIna Ricci - Madeleine Colbert - Jeanne Lafaurie - Charalb
Madeleine Vramant - Carven - Bruyère
L'Art et la Mode décembre 1948
"Grands et petits pas"
Modèles de Argence - Casale - Grégoire - Staerck
Maniatis - Capobianco - Drettas - Richomme
L'Art et la Mode décembre 1948
"Saluons l'année qui vient"
Modèles de gauche : Jouvin - Ilda pour Raphael - Perrin - Reynier - Hermès
Modèle de droite : Hermès - Aris - Ilda 
L'Art et la Mode décembre 1948
 
Jeux de lignes
Modèles de gauche :  Barbara - Scandale - André le Faucheur - Grisina - Bernardon - Glorianne
Au centre 'Le clown Noir" de Laure Belin
Modèles à droite : Maguerite Sacrez - Charmis - Louise le Forestier - janine - Marie Rose Lebigot
Laure Belin - Cadolle
 L'Art et la Mode décembre 1948
 

Publicité pour les bas Citibas
L'Art et la Mode décembre 1948
 
Publicité pour les dessous Cadolle
L'Art et la Mode décembre 1948
 
Publicité pour les Anorak André Ledoux
L'Art et la Mode décembre 1948
 

* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.