Les Modes 1906 juillet

 "Le caprice triomphant, universel, c'est la guipure d’Irlande : En disant ceci, on a un peu l'air de "découvrir l'Amérique', car voici plusieurs étés déjà que s'est affirmé le succès de cette jolie dentelle d'une charme spécial, mais ce qui est la marque caractéristique de la saison, ce n'est point de porter de l'Irlande, c'est d'en porter... au point où l'on en porte : Le moins que l'on puisse faire est d'avoir au-dessus de l'ourlet de la jupe un entredeux de quarante centimètres de haut, et le boléro ou le blouson assorti, mais ceci est un minimum : la recherche, le raffinement, c’est la longue jaquette entièrement en guipure fine rebrodée de médaillons de Venise ; c'est le  manteau court, le caraco à l'allure pimpante, c'est la grande casaque allégé de volants de valenciennes ou alourdie de motifs ré incrusté et émaillé de fleurs en relief [...] C'est une fureur, une passion , une orgie d'Irlande ! Passion justifiée, mais qui n’est point sans donner à réfléchir aux économes, si l'on songe que l’Irlande ne souffre guère la médiocrité, et moins encore l'imitation, et que, malgré les alléchantes mais fallacieuses affiches des catalogues, une robe en Irlande vraiment vraie, atteint à peu près le prix d'un jeté en application d'Angleterre : Il en est des casaques en Irlande, un peu, toute proportion gardée, comme du collier de perles et de l'auto : chacun se lamente 'les revenus baisent, les temps sont néfastes", mais qui n'a pas son auto, son collier de perles, et sa casaque en Irlande ?"
Extrait de l'éditorial mode de la revue Les Modes de Juillet 1906 par Sybil de Lancey

 
"Drecoll - Robe de Liberty gris taupe avec broderies de chardons dans le bas de la jupe. Guimpe en Valencienne, Irlande et Venise"
Photographie par Henri Manuel - Les Modes Juillet 1906

 
"Capeline d'Uzès, remaillée blanc, garnie de plumes défrisées blanc , gris et taupe * et d'un chou cocarde assorti"  par Mme Deffontaine.
Photographie Félix - Les Modes Juillet 1906

"Robe du soir de Bechoff-David en toile d'argent garnie de grosse dentelle d'Irlande et de fleurs d'argent en relief et mousseline d'argent"
Photographie Reutlinger - Les Modes Juillet 1906
 
"Mademoiselle Marie Louise Derval du Théâtre des Capucines porte un manteau en Irlande, robe en toile ancienne incrustée en d’Irlande et de Venise d'Auvergne - Création de la Grande Maison de la Dentelle"
Photographie Beyer - Les Modes juillet 1906

"Robe de courses en laine de Valencienne, toute couverte de petits volants de valencienne. Longue basque Louis XV ajustée en Irlande fine, incrustée de reliefs, ouvert sur un drapé en taffetas Pompadour"
Par Béchoff-David  -  Photographie Reutlinger - Les Modes Juillet 1906
 
"Robe d'après midi de Redfern, jupe avec trois volants en dentelle de Malines. Habits en moire ivoire"
Photographie Reutlinger - Les Modes juillet 1906
 
Ci dessus et ci dessous :
"La mode par Alphonsine"
Photographie Studio Lux - Les Modes juillet 1906

Portrait de Madame Ernest Bosch par Otto

"Mademoiselle Paulette Darty porte une robe de Callot Soeurs . Robe de crêpe de Chine vieux bleu glacé rosé, brodé et garnie de pailleté d'or"
Photographie par Paul Boyer - Les Modes juillet 1906

"Robe de courses par Lachartrouille. Jaquette de drap bleu pastel garnie de guipure crème et Pompadour et de dépassants de taffetas noir reposant sur une jupe de Valencienne et broderie anglaise rebrodée de roses et de feuillage"
Photographie par Félix

"Portrait de la Comtesse Sabini, née Yvonne Vernon"
Photographie Otto - Les Modes juillet 1906
 
"Madame de Flotow porte une robe de diner par Desbuissons et Hudelist.
Robe en tulle malines avec broderies de couleur Louis XVI , corsage garni de malines."
Photographie par Reutlinger - Les Modes de Juillet 1906

"Robe d'après midi par Panem , robe en gaze à pois, garnie de linon brodé et de dentelle de Cluny"
Photographie par Reutlinger - Les Modes juillet 1906

"Chapeau Reynolds par Suzanne Talbot "
Photographie par Boisonnas et Taponnier
 
"Robe empire par Bernard , robe en gaze tilleul avec boléro de taffetas. Volants de taffetas froncés avec petit plissé au bas de la jupe"
Photographie Reutlinger - Les Modes juillet 1906

"Toilettes vues au Grand Prix - Irlande et linon brodé de la Grande Maison de Dentelles"
Photographie Ed Cordonnier - Les Modes juillet 1906
 
"Groupe des membres du "Lady's London Fencing Club" à Londres"
Photographie Bullingham - Les Modes juillet 1906 

"Costume de baby par Madame Georgette - Costume marin en drap blanc , col en piqué blanc"
Photogaphie H. Monuet - Les Modes juillet 1906

"Costume de Baby par Madame Georgette - Robe en liberty ciel garnie d'entredeux de valenciennes avec volant en forme et bretelles"
 Photogaphie H. Monuet - Les Modes juillet 1906
 
 


Publicité pour les Maisons de Mode Laferriere, Alphonsine et La Grande Maison des Dentelles





* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence."



Fémina juin 1928


Couverture de la revue Fémina du mois de juin 1928
Illustration anonyme

Illustration pour la revue Fémina du mois de juin 1928
Signature illisible, peut être Benigni


"Pâques à Biarritz...
Pour nous autres, parisien, pâques à Biarritz représente le premier contact avec le nouveau printemps. La traversée des genets qui dorent à cette époque, la lande entière, puis les rochers roses de la côte basque éblouissent nos yeux lassés par les brumes de l'Ile de France. Ou pourrait on trouver lumière plus remplie d’allégresse ? Ou pourrait on voir aussi plus d'élégance, de plus jolies femmes dans un cadre plus digne d'elle ?"

"Devant le nouveau péristyle du casino Bellevue, embelli et transformé, les auto défileront sans arrêt dès le 1er aout. On voit ici, croqué à l'heure du porto de midi, le costume de crepella beige que la baronne Edouard de Rotchild porte avec un foulard à pois, ainsi que le costume de crêpe de chine vert amande de la comtesse Guy de Maillé." 
La signature est illisible - Illustration pour la revue Fémina du mois de mai 1928

"Trois jolies robes vues au gala de Chiberta : à gauche, la robe de crêpe romain rouge de la comtesse du Dilva Ramos, au centre, la robe de satin noir drapé de la comtesse Guy de Rotchild, a droite, la robe noir et blanche de Madame Corcuera"
Illustration anonyme - Fémina juin 1928

"Le diner basque à l’Hôtel Miramar, fut le point culminant de la semaine. "
Illustration anonyme pour la revue Fémina du mois de juin 1928 
 
"'L'heure du thé au golf de Chiberta  est l'heure élégante entre toutes"
Photographie signée Alban - Fémina juin 1928

"Dans une des baies de l’Hôtel Miramar, qui s'ouvrent sur le magnifique paysage, face à la mer et aux roches roses, Mesdemoiselles Misteli, trois aimables soeurs dont la grâce est bien connue de Biarritz, ont bien voulu poser pour "Fémina" "
Photographie Alban - Fémina juin 1928

"Le bar basque est le lieu de réunion matinal. La marquise de San Carlos y vient en costume de tweed beige, et cravate à pois, Mademoiselle Margot Pastor  en jersey crème et jumper à pois bleus, Melle de Molik  en crepela marine, avec un jumper en zig zag marine."
Illustration anonyme - Fémina juin 1928

"Au gala du palais, Lady Heatford  portait une robe de mousseline de soie blanche avec une coiffure de dentelle d'argent. Miss Walker était charmante en tulle blanc, et lady Millicent Taylor avait une robe de crêpe georgette pervenche à volants plats"
Illustration anonyme - Fémina juin 1928
 
"Au bord du joli lac de Chiberta"
Photographie Alban -Fémina juin 1928

A gauche : "Et la fameuse robe en tulle noir de Chanel était partout...en plusieurs exemplaires. Mme Corcuera et Mme de Figuera la portaient à la même soirée avec une boucle de strass à la ceinture"
Au centre : "Miss Clinton Miller portait à la belle soirée basque de l’Hôtel Miramar cette ravissante toilette de tulle rose incrustée de taffetas du même ton. Deux gros anneaux de strass à la ceinture."
A droite : "Au gala de Chiberta"
Signature Illisible - Fémina juin 1928

"Au chateau de Caradoc, la charmante demeure du marquis et de la marquise de Fuente Hermoso. De la terrasse sur laquelle s'avance la serre tapissée de glycines, on descend, par de beaux escaliers de pierre, vers les merveilleux jardins. "
Photographie Alban, Fémina juin 1928


"Pour la plage.....
Voici que s'annonce l’ère des  plaisirs d'été des belles journées ensoleillées, du chaud repos de la plage, du bain de soleil, d’où vous sortirez dorées comme des maharanées. Jamais on ne vit chez les couturiers tant de costumes de bains fantaisistes et bigarrés, tant de manteaux de plage, tant de robes fleuries"

"Deux robes de mousseline imprimée  particulièrement attrayantes. L'une est beige avec de grands oeilllets entrelacés et deux volants  très allongés en pointe, l'autre est à fond noir avec de grosses fleurs rouges, roses et bleues, l'écharpe est terminée par une large dentelle noire"
Les deux robes sont de Drecoll - Illustration de mode signée Sobell -
Fémina Juin 1928

"Les costumes de bain de Chantal ont une grâce  et une originalité bien personnelle voici à gauche un maillot de jersey bleu "Chantal" bordé de biais rouges et bleus, sur lequel est posée une courte jupe bleu marine. A droite, c'est un costume de jersey beige avec une tunique de twill lavable et un manteau de shantung orange bordé de bandes beiges et abricot"
Photographie signée Scaioni - Fémina juin 1928

"Jean Patou a toujours su conserver pour ses costumes de sport la juste mesure, condition essentielle de la véritable élégance.Ses maillots de bain sont de forme simple tels ceux que nous voyons ici, dont l'un est en jersey de soie rouge, l'autre mi partie jaune mi partie noire. Les manteaux étroits sont en soie écossaises ou fleurie et les bonnets en même tissus."
Photographie Sciavoni -Fémina 1928


"Sous les brises de la Tarentaise"

"Brides les Bains, ce coin charmant de Savoie est devenu depuis quelques années, le rendez vous des femmes élégantes qui désirent rester sveltes, infiniment sveltes... Elles s'y promèneront l’après midi vêtues d'un classique manteau de tussor , ainsi que le veut Chantal -a gauche-  ou drapées dans cet harmonieux et souple modèle de Jane Régny - a droite- en reps de soie marron bordé de Loutre * "
Illustration de mode signée Haramboure - Fémina juin 1928

"Le charmant manteau de Nicole Groult -a gauche- est en reps noir pointille  de blanc. Il est légèrement évasé du bas et posé sur une jupe droite en même tissus. Le col, souple, est noué en avant et ce petit détail amusant donne au vêtement une allure très jeune. 
Un manteau de ligne très simple, créé pour accompagner nos robes légères. Philippe et Gaston le font en kasha bois de rose, sans aucune autre garniture que leur coupe élégante. Le col tailleur est très petit et la taille très légèrement marquée "
Illustration signée Haramboure - Fémina juin 1928

"Demande en mariage...
Voici que s'affirme le règne des coloris recherchés et de l'assemblage des tons rares. Sur cette charmante robe de dentelle grège posée sur un fond de taffetas crème, on a placé une grande ceinture en mousseline, en deux tons orangés"
Illustration de mode en couleur signée Benigni - Robe Martial et Armand
Fémina mois de juin 1928

"Blondine - La grande  vogue de la dentelle en couleur s'accentue et les couturiers en ont trouvé de charmantes applications . C'est ainsi que Lucien Lelong a fait une robe en dentelle beige dont un boléro, très ample d'un coté, accentue la grâce"
Illustration en couleur signée Benigni - Fémina du mois de juin 1928
"Le yachting et les élégances, de gauche à droite, un charmant costume en jersey bleu clair avec un noeud de coté à la veste, puis une jupe et une jaquette bleu marine portées avec une blouse de georgette blanc, dont l'encolure forme écharpe. Engin, à droite un costume en drap beige et jersey ; ce dernier tissu est brodé de triangles en crêpe de chine du même ton."
Lucien Lelong , Lucien Lelong et Martial et Armand
Illustration illisible - Fémina juin 1928 

"Un charmant costume en jersey rouge, doublé de crêpe noir imprimé de blanc : la blouse en est même tissus. A coté, un costume dont le haut est en crêpe romain beige et la jupe en hashangora rouge vif. Enfin, à droite, un deux pièces, dont la jupe blanche, est surmontée d'une casaque bleu clair et bleu foncé."
Nicole Groult - Chantal - Marcel Rochas
Illustration anonyme - Fémina juin 1928

"Une charmante petite robe en tuslikasha gris dent le dos, détaché, forme un court boléro. Beer la pose sur un gilet de piqué blanc. La robe de Goupy est en crêpe de chine beige à pois blancs. des pois de tailles différentes forment la garniture de cette jolie robe. A droite, un costume de Beer, en crêpe de chine vert amande porté avec une blouse de crêpe blanche. La veste sans manches est une charmante fantaisie."
Illustration signée C.S. de Tejada - Fémina juin 1928

A gauche : "Une jaquette en jersey vert, doublé de crepe vert plus clair, imprimé de feuilles blanches. La casaque est faite du même tissus et la jupe en crépella, est plissée à gros plis plats en avant. Une ceinture de cuir blanc et un gros oeillet complètement l'ensemble."
 Au centre "Un costume en marocain bleu, chiné de blanc dont la jaquette garnie de larges "jours" est posée une une blouse blanche". 
A droite "Une robe dont le haut est finement rayé de blanc, beige rose et bleu. et dont la jupe est en crêpe gris, plissé très fin"
Nicole Groult - Redfern - Jenny
Illustration de mode signée C.S de Tajada - Fémina juin 1928

"Un délicieux ensemble deux pièces, en crêpe de Chine blanc, dont le jumper est rayé de nervures minuscules. Celui ci est orné d'un mouchoir et d'une ceinture en crêpe de chine bleu marine, à gros pois blancs. "
Madeleine Vionnet - Photographie Scaioni - Fémina Juin 1928

"Un ravissant imperméable blanc qui forme une pointe en avant et se ferme par un bouton placé au milieu de l'encolure, arrondie. Les manches sont resserrées au moyen d'une bande piquée que l'on trouve à la ceinture."
Viollet - Photographie Scaioni - Fémina jujin 1928

"Madame Renaud Lage porte une charmante robe de crêpe de chine bleu marine, de ligne très moderne. Les volants plats qui sont posés sur la jupe forment en avant un léger mouvement drapé; on retrouve ces mêmes volants au corsage et aux poignets. Le col est enroulé autour du cou et retombe sur l'épaule en souple écharpe"
Doeuillet-Doucet - Photographie Scaioni -Fémina juin 0928

"Un ravissant ensemble de sport, le manteau gris d'O'Rossen, à cape courte, est posé sur un joli gilet d'Hermes, bordé de cuir souple. Melle de Bressant la porte avec un charmant chapeau clouté qui est assorti à son sac et à ses gants, le tout également signé Hermès"
Photographie Scaioni - Fémina juin 1928

"Mademoiselle Suzanne Molitor est une amazone accomplie, ce qui lui a valu dans une solennité sportive le titre de "la plus belle amazone de France". Comme toutes les véritables sportives, elle a conservé pour sa tenue les belles lignes de l' élégance classique. Sa veste et sa jupe de covercoat gris beige, sa cravate de piqué sont traditionnelles."
Photographie Scaioni - Fémina juin 1928

A gauche : " Dans sa belle collection de demi saison, Mme Leroy nous a montré, chez Max, ce manteau de satin blanc qui fut particulièrement admiré. La ligne en est très nouvelle, car elle est légèrement cintrée à la taille, et les panneaux sont allongés des deux cotés. Un grand col de skunk* monte très haut en arrière. Les manches sont évasée du bas."
A droite : "Le manteau d'hermine *  est un beau vêtement du soir, à la fois somptueux et pratique. Celui ci  est d'une ligne particulièrement amincissante : il se drape étroitement autour de la taille et croise de coté. Les bandes, sont travaillées de biais et le grand col est la bordure de renard blanc *  ajoutent encore à l'élégance de ce bel ensemble."
Illustration de mode signée Haramboure - Juin 1928 
 
 
"Madame de Bettencourt, avant de repartir pour le Brésil, a bien voulu poser pour nous. Elle porte une charmante robe de dentelle d'or, entièrement rebrodée de strass, sertis de perles de jais. La ceinture  d'or est droite et plate, et la jupe évasée du bas - Chanel"
Photographie Sciavoni - Fémina juin 1928

De gauche à droite : "Une robe en satin noir traversée par une grande écharpe rose ; à coté, une robe en georgette rose, brodée de strass, ainsi qu'une merveilleuse cape en mousseline de soie noire coulissée et garnie d'un col de renard rose. Enfin, tout à fait à droite, un manteau de lamé argent est bordé de vison*"
Philippe et Gaston - Bernard et Cie - Drecoll - Philippe et Gaston
Signature de l'illustration illisible - Fémina juin 1928

"Une robe de dentelle noire perlée, tenue par une ceinture de Georgette blanche, perlée de cristal. Au centre, une robe en satin nacré blanc, bordée de strass et de cristal. A coté, une robe en mousseline cirée bleue semée de fleurettes orange, rouges et bleues. Enfin à gauche, une robe drapée, en moire bleue, doublée de rouge"
Robes de Worth - signature de l'illustration illisible - Fémina juin 1928

Premier rang : "LE Monnier, chapeau de bangkok naturel dont le bord et la calotte sont ajourés - Le Monnier, la toque en biais de paille noire brillante, de ligne très moderne - Mme Goergette, une cloche de manille bleu marine, doublée et brodée de blanc - Mme Goergette, une souple capeline de matuyama noir, garnie de couteaux cirés"
Second rang : "Jane Blanchot, un souple béret de bengale noir posé sur un turban gaufré - Jane Blanchot, une petite cloche de bankok bleue garnie de georgette dégradé -  Marthe Vollot, le chapeau de bengale noir est bordé et garni d'organdi blanc - Mme Georgette, un bangkok; de teinte naturelle croqué de manière amusante."
Troisième rang : "Jane BLanchot, le chapeau à bords est en bengale et petits biais de crêpe georgette - LE Monnier la toque en fleurs de plumes de ton dégradés a une grâce charmante - Marthe Collot sur le chapeau de bangkok naturel un mouchoir de satin noir - Marthe Collot un grand chapeau de picot vert, doublé et garni de velours noir"
Illustration signée H. Weclawowicz - Fémina juin 1928


Publicité juin 1928 pour le parfum de Cadolle . Dessin signé Marc Real.28

 Publicité  en juin 1928 pour le magasin Mirande 22 rue dela Paix -  Dessin signé par Vosé de Zamoral 1928

Publicité pour les Bagages Lancel 3 boulevard des Italiens. Paris - Juin 1928. Dessin signé Chanloup Juin 1928

 Publicité juin 1928 pour le magasin Royal Haussmann - Dessin Anonyme.

Publicité pour le parfum Reve d'Or juin 1928 - Dessin signé Dormoy






* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence."