Collections - printemps 1960 ¤


"Esprit d’à propos + indépendance = Mode 60
A quatre pas de nous, le Printemps nous a déjà fait savoir ce qu'il conviendra de porter pour le bien accueillir : en cette année 1960 où s'ouvre une dizaine toute neuve, tandis que s'envolent les zéros de nos comptes, il fallait bien que la Mode évolue, elle aussi : tous les prétextes , à ce sujet, lui sont bons ! Caractérisée par son esprit d’à propos mêlé d’indépendance, la Mode, pour saluer le franc lourd, s'est allégée, épurée, par touches précises et successives ! de nuances en nuances , on s’aperçoit soudain que quelque chose a changé : c'est ainsi que s'allongent les silhouettes, sans que s'allongent les jupes, que l a taille reste souple, tout en étant marquée : pourrait on dire ; dans les robes, la ligne droite, bien que légèrement étoffée, s'oppose nettement à la ligne des jupes larges : toutefois, celles ci connaitront encore de beaux jours sous le soleil"
Éditorial de la revue Collections de printemps 1960 signé Gilberte Lécuyer Corthis


"Couverture de la revue Collections du printemps 1960
Ensemble en "PAF" armuré de rayonne et coton par Tiktiner
Photographie Seeberger


 "L'ensemble Judoka de Webe Sélection...Agrippine typique de la ligne Judoka ensemble en lainage chevronné noir et blanc; le 9/10 est barré d'une ceinture en peau noire nouée librement. Il se porte sur une jupe en même tissus accompagnée d'une tunique en jersey gris clair. Chapeau de Roger Heim, gants de Roskin
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Chez Basta l'ensemble appelle le contraste... Amandier harmonie de tons pour cet ensemble en lainage de Perrot ; le manteau 9/10 vert amande est bord à bord avec un petit col très discret. Le tailleur est en lainage quadrillé vert amande et grège gansé de vert amande. Chapeau Jean Barthet. Gants Tréfousse- Chaussures Jourdan
Photographie Seeberger - Collection Printemps 1960

"Chez Pierre Clarence, une silhouette souple et sportive. Orly, classique et confortable, manteau en poil de chameau souligné de piqûres. Chapeau Brosseau, sac Ferest"
Photographie Seeberger - Collection Printemps 1960

"Ligne tubulaire chez Albert Lempereur- Nova de Persée,f de style très dépouillé, 7/8 en tweed rouge et blanc de Raimon - Chapeau Médina.
Observatoire, très représentatif du style 1960, tailleur habillé à veste longue en soie chinée noir et blanc de Labbey. Chapeau Berthet, chaussures Jourdan, parapluie Sauvagnat."
Photographie Seeberger - Collections printemps 1960


"Chez Geo Boutet, Ivanhoé ensemble en chantamine de Paul Braud, il se compose d'une robe toute droite à courtes manches et d'une veste chasuble sans manches éclairée de gros boutons de nacre. Chapeau Barthet.
Photographie Seeberger - Collections printemps 1960

 "La robe droite vedette dans la mode et chez Alayne....Belotte, robe en flanelle tabac de Puppinck, le corsage légèrement échancré est souple. Chapeau Barthet, gants Tréfousse
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

 Ci dessus ; "Jean Hercey, Valérie, manteau bord à bord avec col couvrant les épaules en lainage à carreaux bruns et ivoire de Moreau"
 Ci dessous : "Bassano le manteau droit est en lainage pied de poule anthracite et blanc de Porter Bennett"
Photographies Seeberger - Collection Printemps 1960

 "Nouveau modèles à vestes longues"
Ci dessus :"Albert Lempereur - Planète, tailleur tubulaire en chevron fibranne de Carlin gris clair. Les basques sont fendues sur le coté, le boutonnage logé au-dessus de la taille. Chapeau Barthet, parapluie Sauvagnat"
Ci dessous: "Méphisto par Wébé, en lainage gris et blanc de Rodier ce modèle à veste longue légèrement appuyée à la taille avec revers larges et crantés. Sac de Durer"
Photographies Seeberger - Collection printemps 1960

 "Formes toujours classiques---
Ci dessus : "Francois Gil, "Lockness, de style blazer ce tailleur classique en flanelle grise est bordé d'une tresse de laine bicolore, marine et rouge, chapeau Heim, sac Ferest
Ci dessous : "Max Mozès , Trouville, d'un classicisme semblable, ce modèle en lainage marine, une cravate de soie blanche à pois marine et une pochette égaient l'ensemble. Chapeau de Barthet,
sac de Ferest"
Photographies Seeberger - Collections printemps 1960

 "Mollement ceinturés sous la taille"
Ci dessus : "Basta -  Scabieuse, ce modèle en lainage parme est démuni de col et fermé par un bouton bijou ; ceinture nouée surmonte les poches. Chapeau Barthet, Sac Durer"
Ci dessous : "Wéb" Sélection, Athalis, tailleur à jaquette longue et droite en lainage capucine, la ceinture fermée par une boucle se place à la naissance des hanches. Chapeau Roger Heim, Sac Durer"
Photographies Seeberger - Collections printemps 1960

"Algo -  Caravelle , faux deux pièces en lainage caviar noir gris et blanc de Rodier, un effet de basques alourdis de poches pour le devant, le dos étant de ligne fourreau. Parapluie Sauvagnat,"
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Remarqués dans les collections..."
Ci dessus : "Wébé - Mascarille 9/10 et jupe en lainage écossais blanc et moutarde de Moreau ; le col est loin du cou, la silhouette droite. La blouse en jersey moutarde à une encolure dégagée et se fronce sous les hanches - chapeau Médina"
Ci dessous : "Basta - "Chardonneret" ensemble en lainage de Raimon, le manteau 9/10 est couleur café au lait alors que le deux pièces démuni de col qu'il recouvre est en écossais café au lait et blanc", chapeau de Barthet"
Photographies de Seeberger - Collections printemps 1960

"L'écossais de toutes les couleurs - Basta Pâquerette en lainage écossais corail et vert de Léonard, manteau sans boutonnage à grand col tailleur porté sur un deux pièces en lainage corail de léonard. Chapeau de Barthet, chaussures de Morega"
Photographie de Seeberger - Collection printemps 1960
'
 "L'Écossais de toutes les couleurs"
A gauche : "Wébé - Roxanne un lainage écossais Réséda de Carlin compose ce manteau souple à manches kimono, fermé par trois boutons, chapeau Gelot"
A droite : "Fouks - n°2748 pardessus en prince de galles blanc et noir, les rabats de poches sont pris à même le devant. Chapeau de Gelot"
Photographies Seeberger - Collection printemps 1960

"Marie Chasseng - N°5325  seyant au visage, ce 7/8 est en laine et mohair blanc de Léonard et fermé par cinq boutons, le col dégage le cou, les manches sont raglan et larges du bas Chapeau de Gelot, chaussures de Morega"
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Barly - Pommard, flanelle grise de Lalonde pour ce manteau sans col et de ligne évasée fermé par un double boutonnage. Cloche de Gelot, parapluie Sauvagnat."
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"La Robe Allègre à petits carreaux
Maurice Antoinette - Berlingot, très net, ce modèle est en lainage quadrillé marine et blanc de Wurmser. Barré d’une ceinture de cuir marine il est éclairé d'un col d'organdi blanc fermé par une rose. Chaussures Jourdan"
Photographie Seeberger -  Collection printemps 1960

"La robe allègre en prince de Galles
Roger Jean Claude, Octavie en lainage prince de galles noir et blanc de Chatillon Mouly Roussel, le col piqué d'une rose blanche s’ouvre largement sur une modestie plissée en toile blanche. "
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

 "Marine + blanc = beaux jours"
"Eliane Montigny - Concorde lainage petit grain marine de Gerondeau, l'encolure dégagée s'orne d'un détail en piqué blanc, un léger drapé part des hanches pour se fixer dans le dos sous une découpe boutonnée"
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Avec le noir, mise en valeur des épaules.
Kazarian - 2939, un mouvement en corbeille orne et couvre les épaules de ce fourreau en georgette de soie noire; le décolleté se prolonge dans le dos. Chapeau Claude St Cyr."
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Chloé - Dry, des manches courtes et drapées élargissent la carrure de ce modèle de diner en crêpe noir de Garrigue, ceinture corselet de satin blanc, bijoux de Marcassite."
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Alayne - Dame, en Tussornyl de Bucol noir ce fourreau qu'animent deux panneaux partant du buste et fixés à la taille par une ceinture corselet de vernis noir. Large décolleté arrondi, petit chapeau de Claude Saint Cyr."
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960


"Pour le soir, moins d'ampleur"
"Charhon - 733, robe de cocktail avec impressions très fondues rouge et perle en satin Pom de Fischard, le haut décolleté en V se croise sous la ceinture drapée."
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Jacqueline Monin - Fleurs, en soie impression sur chaine cerise et blanc de Perrot, et réservé au casino, ce modèle au bustier retenu par une encolure bain de soleil."
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Pierre Billet - Nisa robe en pao pao paola orange et vert, la silhouette montre un haut ajusté par des pinces et une robe tulipe. Chaussures Séducta""
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"Roger Jeanclaude - Ocre, en coton de Staron blanc imprimé de guirlande de fleurs dans des tons ocrés très doux, cette robe de casino modérément large, les épaulettes et la ceinture sont en coton ocre uni. Dans les cheveux un clip de Marcassite"
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

 A gauche : "PA Ber Jean Hercey, Tendresse, robe du soir courte en dentelle rebrodée de Dognin ivoire posée sur un fond de soie noire"
A droite : "PA Ber Jean Hercey, Margaret, une interprétation nouvelle avec un corsage revenant sur la jupe et petites manches pour ce modèle en coton et Lurex de Burg, blanc avec bouquets couleur or bruni."
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographies Seeberger - Collection printemps 1960

"Etienne Montigny - Esperanza, une dentelle rebrodée en relief de Dognin blanche pour ce modèle inspiré du style ballerine."
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

 "Marie Chasseng - N°5325 seyant au visage, ce manteau 7/8 est en laine et mohair blanc de Léonard et fermé par cinq boutons, le col dégage le cou, les manches sont raglan et larges du bas. Chapeau de Gelot et chaussure de Morega"
Galerie Paul Facchetti "Reflets" de Kemeny
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960


 "Les imperméables se veulent manteaux
A gauche : Levasseur - Alouette, redingote imperméable en Rilsan ceinturée souplement sous la taille
A droite : Fintex - Mistral, imperméable en soie naturelle cannelle souligné de piqures, fermeture croisée, ceinture rigide"
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

"A gauche ;" Sapitex -  n°607 Imperméable en tergal sable, une grande poche à revers et pli creux de chaque coté"
A droite : "Lovia -  acanthe, lavandière, trench coat en tergal grège, le col et les boutons sont en veau velours écaille. cloche de Gelot"
Photographie Seeberger - Collection printemps 1960

 "Féminité de la lingerie
Ci dessus : "Lora - prestige, chemise de nuit empire en nylon nylfrance or blond, le corsage est en plumetis bouillonné alterné de fins entre deux de dentelles de Calais"
A gauche : "Chesterfield - Laura, voile de nylon imprimé de tons pastels, le décolleté est orné de dentelle de calais incrustée"
a dorite : "Guy - Reverie, jersey de nylon jade, l'empiècement brodé souligne le décolleté en V, entre de dentelle de Calais blanchje"
Photographie Sereberger - Collection printemps 1960


Annonce pour la présentation de la Soierie Lyonnaise en 1960


Publicité 1960 pour les tissus Flanextra - une flanelle en tergal.


Collections - printemps 1960
156 pages - 5 francs.


Revue de presse : journaux du 23 ou 24 mars 1901 ¤


Revue de presse des journaux de mode parus le 24 mars 1901.
La Mode Illustrée - Le Moniteur de la Mode
La Mode Pratique - La Mode du Soleil du Dimanche


"Des moissons de fleurs, des nuages de tulle et de mousseline de soie, voila, Mesdames, de quoi seront faites nos coiffures printanières, et cela seul vous laisse entendre qu'elles auront bien la fraicheur exquise, l'élégance, la grâce et la séduction qui semblent devoir caractériser tout de qui nait avec la jolie saison dans laquelle nous entrons. [...]
Ce qui caractérise actuellement les chapeaux, c'est la grand fantaisie avec laquelle ils sont composés. Le temps est loin ou l'on se contentait d'acheter une forme toute faite, en paille cousue que l'on garnissait d'un nœud, d'un ruban ou d'un bouquet de fleurs. Aujourd'ui un chapeau est une œuvre d'art  tout à fait personnelle et originale que le modiste, professionnel ou amateur , doit créer de toute pièce : la forme, les garnitures naissent sous les doigts de l'ouvrière, au gré de son caprice, impossible à expliquer, à décrire et à reproduire. De là l’extrême diversité de nos coiffures, chaque modèle étant pour ainsi dire  un spécimen unique résultant d'un hasard, d'une fantaisie ou d'une inspiration fugitive"
Extrait d'un article signé M. Thevenot dans le journal de la mode illustrée du 24 mars 1901

 "Chapeau d'été, modèle des Magasins du Louvre -  Ce chapeau très élégant, destiné aux jeunes femmes et aux jeunes filles, complétera harmonieusement une toilette de cérémonie, de mariage, etc. La grande passe et la calotte assez plate sont recouvertes de mousseline de soie rose, froncée  à petites têtes sur un fil d'or,  la calotte et le bord de la passe relevée sont garnis , en outre, de rangées de ruches de mousseline semblable. Le coté gauche de la calotte est entouré d'une grande plume amazone noire ; on fixe devant une plume rose plus petite. Les tiges des plumes sont recouvertes d'un galon d'or mat. "
Gravures coloré signé A.C. - La Mode Illustrée du 24 mars 1901

"Costume avec jaquette à porter ouverte ou fermée. Chapeau en taffetas - Modèle de Madame Augenault rue de Provence
La Mode Illustrée du 24 mars 1901
"Paletot mi long avec incrustations de drap, modèle de Melle Louise Piret, rue Richer.
Paletot demi long , exécuté en drap mastic, légèrement cintré sur les cotés. Les contours sont garnis d'incrustations, pour lesquels on découpe les motifs en drap mastic doublé de drap blanc. Les contours sont ornés de rangées de piqures, diminuées de largeur au bord supérieur ; les grands revers et le col rabattu en drap blanc sont bordés de drap mastic. Les motifs incrustés sont plus larges au bord inférieur. Le paletot ferme de coté au moyen de bouclettes de tresse et de grands boutons de nacre. Les manches sont faites avec des poignets de drap blanc surmontés d'incrustations. Le paletot est doublé de soie ivoire. Le grand chapeau en paille de soie beige, est garni d’une couronne de roses roses; le dessous de la large passe  ondulée est garni de nœuds très fourni, fait en velours noir et retenu sous une boucle en simili"
La Mode Illustrée du 24 mars 1901

"Corsage anglais avec chemisette, modèle de Madame Sauveur rue du Cherche Midi - Ce corsage ajusté, exécuté en drap gris acier, est fait avec un grand col rabattu orné, ainsi que les revers des manches, de rangées de tresses noires tissées d'or. L'ouverture en pointe en comblée par une chemisette en baptiste; le col et la cravate en étoffe semblable sont garnis de broderies. Le corsage , taillé derrière avec des petites basques, ferme devant au moyen d'un bouton"
La Mode Illustrée du 24 mars 1901

"Robe pour jeune fille - la jupe de cette robe en mousseline de laine bleu marine est disposée en groupe de petits plis; on la termine par un volant en forme dont la jonction est masquée sous d'étroits rubans de velours bleu foncé disposés en zigzag. Le corsage froncé, en surah bleu , est recouvert par un boléro  en mousseline plissée; on le ferme devant au moyen de petits boutons d'or et de rubans de velours dont les extrémités sont terminées par des aiguillettes d'or. La ceinture corselet est exécutée de la même manière que le boléro. Les manches en mousseline de laine bleues, sont disposées en groupes de petits  plis évasés au coude pour former un bouillonné. Le bas des manches également disposé en petits plis, est évasé sur la main. Chapeau de paille bleue foncé, orné d'une draperie de surah bleu et de plumes de fantaisie de la même teinte."
La Mode Illustrée du 24 mars 1901

"Capote en paille bleu vert garnie d'un cordon de roses du roi avec son feuillage ; draperie de velours rose avec coques de velours sur le devant du chapeau"
La Mode Illustrée du 24 mars 1901

"Chapeau pour jeune fille en paille de fantaisie blanc crème, garni d'un nœud de paille lamée de taffetas vert d'eau ; la passe est relevée par des choux froncés avec cabochons au milieu et deux ailes moirées, nuance mauve"
La Mode Illustrée du 24 mars 2019

"La jupe de ce costume de serge brune est disposée derrière en deux plis couchés. La jaquette boléro s'ouvre avec des revers recouverts de soie brochée de teinte claire, bordés de velours brun sur un plastron en soie froncée ; le haut col en velours de la jaquette laisse voir devant, le col du plastron, le boléro est garni de plus de bandes de soie de différentes largeurs, terminées en forme de patte, devant et dans le dos. La taille st entourée d'une ceinture corselet drapée ainsi  que le velours  des revers d'étroites soutaches d'or. Les manches légèrement évasées sont terminées par de petits poignets. Chapeau plat en paille de teinte claire, voilé de tulle d'or ;  le coté, un peu relevé et garni de roses rouges"
La Mode Illustrée du 24 mars 1901

"Manteau de voyage, le manteau fait en homespun brun chiné, ferme devant en croisant par de grands boutons; Les revers coupés en pointe  sont rattaché à un col rabattu , brode de rangées de piqures, ainsi que tous les contours du manteau; les longues manches pèlerines sont fixées à partir des épaules le long du dos non ajusté."
La Mode Illustrée du 24 mars 2019


Le Moniteur de la Mode était publié le samedi, contrairement aux autres journaux de mode. C'est pourquoi il est daté du 23 et non pas du 24 mars. La première page du journal était toujours une magnifique gravure.


"Rien de plus gracieux, de plus souple, de plus fin, de plus harmonieux que l'ensemble de la silhouette féminine habillée à la mode nouvelle. Il faut bien avouer que la toilette est pour beaucoup sans doute dans cette vision  de beauté délicate, mais que le corset y est pour plus encore.
Les grincheux médisent du corset nouveau. Ils n'ont qu'à moitie tord quand ils se bornent à critiquer les exagération ridicules qui déforment absolument la femme sous prétexte de l'embellir. Ce qui est excessif est toujours détestable, et il est certain que plus d'un corset à l'air d'un instrument de torture moyenâgeux, et fait ressembler celle qui le porte à quelque fantômale apparition  d'une planète excentrique. Mais on laisse de coté l'excessif quand on a un grain de bon sens et la moindre dose de bon gout, et l'on va tout droit demander à la meilleure corsetière le secret d'être à la mode sans devenir ridicule"
Extrait d'un article signé Marie de Saverny pour Le Monieur de la Mode du  23 mars 1901


"Très joli chapeau de paille Empire pastellisé, auréolé de grappes de raisin d’Alicante et pampres vermeille très délicatement nuancés"
Chapeau Cheirel par Madame Avy 14 avenue de l'Opéra à Paris
Le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901

"Toilettes de printemps  par Madame Sainson 20 rue d'Argenteuil près de l'Opéra à Paris"
A gauche :   "Robe de drap gris. Jupe en forme ornée d'un tablier bordé de petits velours noirs, et garnie au bas de deux volants en forme également bordés de velours ; ils sont agrémentés de chaque coté du devant, de nœuds Louis XVI en velours noir. Corsage tailleur , ajusté devant avec une pince et descendent légèrement en pointe. Il est boutonné au milieu et garni devant d'une double berthe  disposée en cœur  et ornée de nœuds de velours. Manche à coude, terminée par un revers retombant sur un bas de manche ajusté - Capeline de velours noir drapée de gaze noire et ornée d'une ruche de gaz blanche bordée de velours
A droite : "Toilette de serge tabac. Jupe en forme, garnie au bas d'un volant plissé à plis piqués orné d'un grand col arrondi en forme, garni de trois rangs de velours. Le haut de ce corsage est ouvert sur un plastron de velours à col droit entrecoupé de biais étroits de taffetas rose. Manche plissée , entaillée au coude pour former un bouffant et retombant au bas sur un biais évasé, bordée de velours. Nœud de tulle rose au cou . Ceinture de velours brun cerclée de biais de taffetas rose - Chapeau de paille beige garni d'une plume rose et d'un nœud de velours avec boucle."
Le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901

"Toilettes de promenade pour jeunes femmes et jeunes filles , par Mesdemoiselles Balmain  46 rue Sainte Anne à Paris
A gauche : "Manteau "trois quarts en drap beige. Il est plissé à petits plis cousus au bas d'un empiècement légèrement en cœur, bordé de piqures et garnissant les manches élargies et découpées du bas ; bouffant monté dans un poignet. Col Aiglon. Jupe en drap brique, découpée en panneaux piqués sur un bas de jupe - Capeline de paille blanche, garnie d'un large nœud en ruban de velours noir et d'une agrafe."
Au centre : "Manteau redingote en drap bois. Il forme un large plastron se continuant en tablier boutonné de chaque coté et orné au bas de pattes de velours brun appliquées. Petit collet ouvert devant et orné d'appliques de velours noir - Jupe de drap noir. Boa de plumes grises, terminé par de longs pans de chenille - Chapeau de paille brune, garni d'une guirlande de fleurs et d'un nœud de velours brun"
A droite : " Robe en faille française grise. Jupe en forme, fermée de coté et cerclée jusqu'au milieu de biais de drap bris foncé, piqués et boutonnés sur la fermeture de la jupe. Corsage ajusté fermé de coté et cerclé de biais piqués comme à la jupe. Col droit en panne blanche plissée. Manche à coude, ornée de biais en haut et en bas - Toque drapée en mousseline à pois et garnie d'un piquet de fleurs"
Le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901

"Robe toute entière en cachemire "poudre", un gris particulier, très à la mode en ce moment, une de ces teintes neutres dont l'élégance et la distinction sont indiscutables, et qui sont fort en faveur"
Gravure monochrome publiée dans le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901

"Petit vêtement de taffetas noir que portait l'autre jour au bois Mme O. Il est légèrement cintré sous les bras  et fermé par un seul rang de boutons. La garniture est faite de bandes de velours piqué, tournant sur tout le contour du vêtement pour remonter le long des devants, les mêmes bandes piquées dessinent un empiècement et marquent les poches, le col est en taffetas blanc, garni de velours piquéé, à la  manche, de parements assortis au col. Très commode à porter, ce vêtement aura grand succès"
Gravure monochrome publiée dans le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901

"Pour n’être pas munie du boléro proprement dit, voici une toilette qui n'en est pas moins fort intéressante. Elle est en mohair beige et petite soie géranium. Le corselet est découpé comme le bas de la jupe, mais régulièrement, sur tout son contour, et les pattes sont doublées de rouge pour rappeler l'effet de la jupe. Et comme le boléro ne perd jamais ses droits, sous le retrouvons fendillé comme la basque, et retombant en languette sur le corselet. Sur les épaules un grand col en dentelle, décolletant le corsage sur une guimpe de linon écru. Au bord des parements qui terminent la manche, une petite incrustation de guipure rappelant la dentelle du col. Chapeau très gracieux, en paille blanche, doublé de mousseline de soie blanche plissée et garni de plumes blanches"
Gravure monochrome publiée dans le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901

 A gauche : Toque Andrée par Madame Cober 26 rue du 4 septembre à Paris - Toque de paille grise, entourée d'une draperie de ruban de crin satiné, enveloppé de tulle faisant turban avec belle boucle or et acier devant. Même  ruban noué en un long nœud allongé sur le dessus du chapeau."
A droite : Toque Laparcerie par Madame Cober 26 rue du 4 septembre à Paris - Chapeau de paille castor garni d'une draperie de tulle  assorti piquée  de jolies roses  blanches et roses alternées, disposées en anneau Louis XV"
Le Moniteur de la Mode  23 mars 1901

A gauche : "Jaquette Lazarette en drap . Elle est de forme tailleur, ajustée, garnie de biais piqués la bordant et dissimulant les pinces. Col rebattu  découpé et bordé de biais piqués. manche à coude découpée au bas avec biais piqués."
A droite : "Vêtement Léa en drap gris. Il est orné de chaque coté devant et dans le dos de pattes plissées  et piquées , terminée par une pointe brodée. Le bas de paletot est bordé de plusieurs piqures  ainsi que le coté boutonné. Col et revers tailleur ornés de biais incrustés de drap blanc. Manche à coude  garnie sur le dessus d'un groupe de plis piqués"
Gravures monochromes publiées dans le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901


"L’élégance pratique - Le costume tailleur, il n'est plus besoin d'expliquer à aucune femme les avantages du costume tailleur. Mène t'on une vie simple et exempte de toutes mondanités ? le costume tailleur sera le fond de toilette le plus pratique, en ce sens que le costume pourra être porté dès les premières heures de la matinée et, cependant, convenir aussi pour les petites sorites de l'après midi accompagner les enfants au cours ou à la pension...
AU contraire, l'existence est elle absorbée par les visites multiples ou réceptions, et par les réunions mondaines auxquelles la situation ou les retlations de famille obligent  prendre part ? Le costume tailleur sera encore la tenue charmante et préférée pour les sorties reposantes du matin, dans l'air frais et tiède des premiers beaux jours d'avril."

A gauche : "Costume inédit en drap peau de gant, noir et toutes teintes nouvelles ; jupe et jaquette garnies de biais en taffetas avec piqures, doublé taffetas, fait par tailleur. Prix : 270 Francs. Le chapeau de paille fantaisie légère, draperie tulle avec galon or, apprêt tulle coulissé sous la passe, amazone plume d'autruche,  prix 45 francs"
A droite : "Manteau Carrick haute nouveauté, en drap double face , envers damier, col garni de velours et galon fantaisie,  prix 75 francs - Le chapeau chapelier en paille légère, bordé velours noir, amazone plumes fantaisie et chou velours ; prix 18 francs."
"Modèles de la Maison du Petit Saint Thomas, rue du Bac et rue de l'Université à Paris - La Maison du Petit St Thomas a obtenu la Médaille d'Or pour ses robes et manteaux à l'Exposition Universelle de 1900)"
Gravure monochrone dans le journal la mode pratique du 23 mars 1901

"Chapeau élégant pour jeune femme ou jeune fille -  Sa garniture composée avec infiniment de gout, est une longue et souple guirlande faite de roses roses ou de roses thé mélangées de feuillages de trois sortes ; verts de plusieurs tons et rougeâtres. L'habile regroupement de ces feuilles aux couleurs diverses piquée de la note claire des fleurs, produit l'effet le plus séduisant sur la nuance sable de la paille dont la passe  est soulevée à gauche par un noeud de velours noir, coquettement posé."
Gravure Monochrome de La Mode Pratique du 23 mars 1901

"Toque Louis XV pour jeune fille ou jeune femme :  Voici un ravissant chapeau à la fois très simple et très chic, facile à porter et très seyant. La forme est en jolie paille fantaisie de couleur claire ; rose pale, bleu clair, vert pistache, blanche, etc..La passe dont les angles sont gracieusement relevés par  deux nœuds touffus en ruban de velours noir,  est doublée d'une petite paille grenue noire,  sorte de paille dentelle fine et légère qui laisse voir en transparence la paille claire quelle recouvre. L'assemblage de ces deux pailles est un arrangement des plus heureux : c'est d'ailleurs une des plus intéressante nouveauté de la saison"
Gravure Monochrome de La Mode Pratique du 23 mars 1901

"Grande toque drapée pour jeune fille et jeune femme. Tout le charme de cette grande toque tient au chatoiement de ses couleurs et à la grâce de sa draperie. Cette draperie faite de  deux soies changeantes aux tons anciens gorge de pigeon, l'une plus claire, l'autre plus foncée, entoure la calotte modérément haute en crin et paille yedda glacée dans les tons clairs. Cette toque très sobre d’ensemble  est facile à porter, coiffe bien tous les visages, parce qu’on peut la mettre à volonté  très en avant sur le front, ou au contraire un peu en arrière sur les cheveux"
Gravure Monochrome de La Mode Pratique du 23 mars 1901

"Canotier en paille latanier sur manille garni de velours noir, de soie rose et de feuillage. Notre dernièr modèle est un chapeau bien printanier, à cause de l'exquise fraicheur de ses couleurs. la forme canotier est une paille latanier sur manille nuance bise. La passe n'est pas tout à fait plate ; le bord en et très légèrement relevé tout autour.  Une jarretière de velours noir entoure la calotte et vient lier devant un noeud en large ruban de soie souple dans les tons roses et un bouquet de jolies feuillages rougeâtres veloutés. "
Gravure Monochrone de La Mode Pratique du 23 mars 1901


A gauche : "Melle Yahne porte une robe tailleur en drap souple vieux hussard soutaché d'étroit galons blancs, ornant revers sur le devant du corsage; grecques  de différentes grandeurs sur la jupe"
A centre : " Melle Yannne porte un empiècement  de guipure à clair, bordé d'une berthe de dentelle, flou de taffetas rose ourlé d'un ruban  de velours noir. La berthe est retenue par un froncillé  de mousseline de soie rose, robe en tulle blanc sur transparent rose orné d'entre deux de dentelle"
A droite : " Longue redingote de drap souple  gris perle, bords cousus sur la robe de velours écossais noir, rouge et jaune, corsage boutonné d’or, col d'homme, cravate taffetas blanc, feutre gris, plumes de coq"
Tenues portées par les actrices du théâtre de l'Athénée, gravure signée Félix Fournery 1901
Gravure Monochrome de La Mode Pratique du 23 mars 1901

Tout à gauche : "Soulier vernis, petite boucle argent, bas de soie uni porté par Melle Yahneau au 1er acte"
A gauche :  "Melle Yahne porte  une robe de tulle blanc garnie de 5 rubans de satin blanc, boléro de guipure crème, mousseline de soie sous les créneaux de guipure de la manche courte, petite draperie croisée en mousseline de soie blanche sous le col"
Au centre : "Bas de soie rebrodé de chantilly  noir, petit soulier verni à boucle de strass, porté par Melle Yahne au 3eme acte"
"Petit sac de cuir  rouge garni d'or en fermoir - Modèle par Henry à la Pensé&e"
A droite : "Melle Leriche porte une robe princesse en drap souple héliotrope, volant en forme pailleté d'or, bandes de velours amarantes terminées par un motif nacre et argent., fermant les devants du corsage et les quilles derrière la robe. Devant de mousseline de soie et dentelle"
Tenues portées par les actrices du théâtre de l'Athénée, gravure signée Félix Fournery 1901
Gravure Monochrome de La Mode Pratique du 23 mars 1901





"Courrier de la mode  - Depuis un certain nombre d'années, à chaque renouvellement de saison la même question  se pose : aurons nous, n'aurons nous plus  de costumes tailleurs ? Cette fois encore il sort triomphalement de l'épreuve et nous le revoyons pratique et pimpant ayant subi de légères modifications de forme qui le rende tout moderne, sans avoir rien perdu de son intérêt génial : permettre aux femmes de suivre la mode et d’être habillées avec élégance, tout en leur laissant la liberté de vaquer à leurs occupations et à leur gout en rapport avec les mœurs modernes. Une élégante de la Restauration  frémirait en maniant la démise  de ses arrières petites filles.[...]
Le boléro l'emporte franchement sur la jaquette. Il est très fantaisiste, nous le voyons tour à tour long à la taille, ou bien très cours sur la chemisette et le haut  corselet, ou bien encor blousant et court derrière, allongé devant. Nous indiquerons ici quelques très jolis costumes choisis par des femmes accoutumées à la grande élégance. Ils sont extrêmement réussis, dans le genre simple et pratique, et nous voyons dans les meilleurs maisons, que loin de compliquer ce numéro de toilette usuelle, on s'applique à les simplifier"
Éditorial du journal Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901


"Toilette de visite, modèle de la maison Bertrand, 2 rue Thérèse à Paris - Robe de drap très souple. La jupe est plissée sur les cotés, et garnie dans le bas d'une grecque  en incrustation s de panne dessinant des fleurs; Le corsage plissé continue le mouvement de la jupe : les plis se croisent sous un boléro incrusté de fleurs de panne. ¨Petit empiècement de guipure"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

'Toilette de visite, modèle de Madame Ettlin, 21 rue d'Argenteuil, près de l'Opéra, à Paris -  Robe de crépon orchidée. La jupe est terminée par un volant en forme de dentelle, coupé dans le haut de biais ondulés en crépon gansé sur les bords. Corsage de guipure coupé de biais ondulés.  Manches larges à bouffants de mousseline. Ceinture de velours noir terminée  par deux longs pans  tombant sur le coté de la jupe"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Costume tailleur, modèle de Madame Balmain Sœurs, 46 rue Sainte Anne à Paris - Robe de drap gris. la jupe est découpé sur un volant en forme garni  de biais en travers, un large velours noir borde la découpe.  Boléro bordé de velours et découpé sur un gilet de drap blanc brodé. Ceinture blanche cloutée d'or. Petits boutons d'or sur les devants et sur les manches"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Robe prime - Modèle de Madame Rafin, 147 rue Saint Honoré à Paris - Prix de 98 à 130 francs. Robe de lainage fantaisie . Jupe garnie de biais de velours  à dépassant de satin. Boléro un peu allongé devant garni des mêmes biais, velours et satin. Revers et parements de velours fantaisie Chapeau de crin  drapé de tulle incrusté de chantilly noir, relevé de coté par une draperie de velours prix 35 francs"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Blouses nouvelles de la Maison Arguillière 147 rue St Honor (1er étage) près le Louve"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Toilette de soirée modèle de Madame Guillot, 13 rue Lafitte à Paris.  Robe droite mi ajustée en drap bleu pale, le devant, le dos des quilles et le bas de la jupe sont  en tulle blanc à clair, incrusté de grosses guipure sur un dessous de drap d'argent. Petites manches détachées en dentelle"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Toilette de réception - modèle de Madame Boulanger, 11 rue du 29 juillet à Paris -
Robe de mousseline blanche. La jupe est garnie  de deux volants plissés et découpés et de rubans pompadour tombant de la ceinture jusqu'au premier volant et formant des nœuds Louis XVI sur le volant du bas. Corsage froncé, volant plissé formant berthe. Épaulette en ruban pompadour . Empiècement et manches en mousseline à pois roses brodés"
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Corset Louis XV -  Création de Madame Desbruyères, maison Jeanne d'Arc,
265 rue Saint Honoré à Paris
 Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

"Boucle de ceinture , modèle de Geroge 18 rue le Paix à Paris
Les Modes et Toilettes de l'Illustré Soleil du Dimanche du 24 mars 1901

Publicité pour les tailleurs "High LIfe Taylor"
Mars 1901

 
Publicité pour les costumes High Life Taylor Ladies Sport
Mars 1901

Revue de presse contenant :

La Mode illustrée du 24 mars 1901
Le Moniteur de la Mode du 23 mars 1901
 La mode Pratique du 23 mars 1901
La Mode du  Soleil du Dimanche du 24 mars 1901




Autres revues Belles époque sur le blog :