J. D Modes Octobre 1956 ¤ *

 
 
 Dessin R. Gouret - "Un tailleur à basque courte de Lanvin Castillo en tweed porté sous une cape de même longueur, dont le boutonnage souligne la ligne en V. Le col décolleté de la cape peut se porte en capuchon."
Octobre 1956


 "Une robe de Christian Dior en lainage de Gérondeau drapée en sari à partir de l'encolure"
Photographie Moutin en octobre 1956

 " Puisque les paris sont maintenant ouverts sur les chapeaux d'automne, nous misons sur celui ci. Parce qu'une fois déjà il a suscité l'engouement. Parce que sa forme est simple et ne l'est pas. Parce qu'il ajoute au regard une ambiguïté voisine du mystère. Parce que l'insolence avec laquelle il s'affirme est précisément ce que l'on nomme "la classe".
Dessin signé Gérard Pipart  en octobre 1956

 "... des escarpins noirs à barrette en chevreau par Roger Vivier pour Dior, à très fin talon de métal."
Dessins d'E. Esperance en octobre 1956

".... des ensembles blouses et jupes, une blouse en jersey froncé, sur le manteau un anneau de castor, à toutes heures de la journée des capuchons, encore de la mousseline pour les gants, des robes du soir en deux tissus, de colliers romantiques......." *
Croquis de mode signés rose Gouret en octobre 1956
 
 
 "Capes sur Capes"
 
Capes frileuses du matin, plus ou moins longues,enveloppant la robe ou le tailleur d'une ligne immobile sous laquelle on devine à peine les gestes"
 
"Cape-écharpe à col châle posée par Nina Ricci sur une robe droite sans manches.L'ensemble est en taupé couleur Bourgogne par Fred Carlin"
Photographie par Moutin
Le jardin des m..... Octobre 1956

"Cape-pelisse 3/4,  col Claudine, doublée de civette* , sous laquelle se cache un tailleur de J.Fath, en tweed noir et blanc."
Photographie par Moutin
Le jardin des m..... Octobre 1956
 
"Capes hardies de l'après midi, changeant la ligne des manteaux pour leur prêter une allure de carricks"
 
"Cape boutonnée sur un manteau de Madeline de Rauch entweed, en martre* , le col et la toque Russe"
Photographie par Moutin
Le jardin des m..... Octobre 1956
 
"Cape double, froncée sur le col d'un manteau tube de Christian Dior en lainage gris."
Photographie par Moutin
Le jardin des m..... Octobre 1956
 
"Capes du soir dessinant autour des robes leurs lignes sculpturales audacieuses ou somptueusement classiques"
 
"Cape fuseau de Jacques Heim en dentelle de Marescot, sur le fourreau à la nouvelle longueur qu'elle accompagne"
Photographie par Moutin
Le jardin des m..... Octobre 1956
 
"Cape ample, gonflée par des fronces, en taffetas noir, c'est un modèle de Christian Dior"
Photographie par Moutin
Le jardin des m..... Octobre 1956
 
 
"Nouvelles, diverses, les robes de midi , les robes de huit heures et de minuit"
 
 
 A gauche : "Madeleine de Rauch, flanelle grise, notez l'ampleur resserrée dans la ceinture"
A droite : "Lanvin Castillo, lainage violet, notez l'ampleur modérée et la taille doucement cintrée"
Croquis de mode par Rose Gouret en octobre 1956
 
A gauche : Jacques Heim, lainage épaix, notez la ceinture souplement nouée"
Au centre : "Jacques Heim, lainage Opnat de Lesur, notez le dos à ligne blousante"
A droite : "Crepe de laine Krissa de Rodier, notez l'alliance de la ligne droite et du style chemisier"
 Croquis de mode par Rose Gouret en octobre 1956
 
 
 A gauche : "Madeleine de Rauch , satin noir, notez l'ampleur groupée et ramenée en avant"
A droite : "Christian Dior, notez le double jupe et la nouvelle longueur"
 Croquis de mode par Rose Gouret en octobre 1956

A gauche : Jacques Heim, façonné lamé, en Nylon, rayonne et métal or, notez le drapé sur la ceinture"
Au centre : "Patou, velours noir et ruban de moire, notez la ligne sans rigueur du fourreau et sa ceinture nouée"
A droite : "Christian Dior, mousseline de soie, notez la légèreté et la fluidité de la ligne"

 
 
 "Chaude puisque doublée de ragondin* , cette pelisse en tweed souple froncée aux épaules, Jeanne Lanvin Catillo, toque en mélusine castor de Legoux"
Photographie Moutin - Jardin des M.... octobre 1956
 
 
 "Droit, à effet de cape, ce manteau col capuchon en tweed épinglé noir et blanc, double de jersey de laine violet, Jeanne Lanvin Castillo
Photographie Moutin - Jardin des M.... octobre 1956
 
 
 "Tout en souplesse, ce confortable manteau à capuchon cagoule boutonné et manches chauve souris en épais poil de chameau caramel . Grès"
Photographie Moutin - Jardin des M.... octobre 1956
 
"Ceinturé ce manteau de cocktail en velours de coton noir, les  boutons sont de jais, le col de vison* lustré noir. Christian Dior
Photographie Moutin - Jardin des M.... octobre 1956


 "Le style Givenchy - Hubert de Givenchy présente une mode toute à lui qui est Paris et nos désirs secrets. Féminine, sinueuse, souple et entravée, elle rappelle le temps perdu de Pearl White et de Poiret. Ses atouts sont le crêpe noir, la taille devinée, l'ourlet noué  la toque profonde et large"
Photographies Moutin en octobre 1956
 

A gauche : Le manteau
"Si vous êtes mince : manteau droit et souple en tweed léger grège et blanc. Le col est soutenu par une triplure, les manches froncées dans l'emmanchure basse. Il est resserré à la taille par une ceinture"
"Si vous l’êtes moins : "Un manteau moins jeune en gros lainage canevas vert buis. Il est droit devant et évasé au dos par un grand pli rond. Le grand col en biais peut être porté relevé en capuchon"
 
A droite : La cape
"Si vous êtes petite , cape pèlerine coupé en forme en lainage parme, sur une robe fourreau assortie. Encolure loin du cou bordée d'un col en biais retourné cranté au milieu du devant; écharpe en mousseline de soie violette"'
 
 Croquis de mode signés N. Juglar en octobre 1956

A gauche : la robe du matin
"Si vous êtes grande : en tweed canevas marron et noir ou blanc et noir, vous la ferez dans une seule hauteur de tissu. Le devant de la jupe est à peine froncé, le dos évasé par une couture. La ceinture de même tissus est bordé d'une frange."
"Si vous êtes petite : la robe de forme chemise est en jersey à grosse côtes. Col en forme retourné "fermeture éclair" au dos. Elle est resserrée à la taille par une étroite ceinture de jersey uni, doublée de gros gain fermée par un nœud chapelier"

A droite : Le tailleur d'après midi
"Jeune fille , il sera en velours vert buis, la veste suit la silhouette par le jeu des pinces et des coutures, et se boutonne sous une patte. La ceinture plate est montée sur un gros grain. La jupe est froncée devant et de ligne tonneau"
"Jeune femme : il sera en faille noire, la veste est froncée à l'encolure bordée d'une bande droite et garnie d'une écharpe de vison*, manches rondes froncées dans l'emmanchure basse, ceinture nouée et jupe droite devant, souple au dos" 

Croquis de mode signés N. Juglar en octobre 1956


 A gauche : Le deux pièces
"Pour la taille ronde , la veste souple de ce tailleur de bure bleu dur s’arrête aux hanches sur la jupe à l'ampleur resserrée devant par des plis pinces. Le grand col en forme est boutonné et souligné d'une piqure comme le boutonnage"
"Pour la taille fille , sur une robe fourreau sans manches, évasée au dos par un panneau incrusté, la veste carrée est arrêtée un peu au dessus de la taille. Grand col châle très montant. L'ensemble est en tweed gris et blanc"

A droite : La robe en deux pièces
"Pour le matin, elle est en gros shetland grège, le jumper kimono ajusté, garni de poches hautes, descend jusqu'à la taille sur la jupe élargie devant par des plis pinces, grandes poches appliquées à rabat"
¨Pour le cocktail, la blouse est en mousseline de soie robe géranium travaillée double et portée sur un corps de pongé du même ton. La jupe à corselet est en taffetas imprimé sur chaine, dont le fond est du ton de la blouse" 

Croquis de mode signés N. Juglar en octobre 1956

A gauche : La robe de cocktail
"Si vous êtes ronde, vous la ferez en faille bleu dur, le devant du corsage est en biais et drapé par un nœud de même tissus  passé dans une boutonnières, la jupe est en forme et froncée devant sous le corsage légèrement blousant."
"Si vous êtes longue : vous le ferez en mousseline de soie employée double, le corsage souple, à manches rondes retournées en revers, peut aussi se faire sans manches, la jupe très ample est resserrée par une haute ceinture en biais"
 
 A droite : A 24 centimètres du sol
"Diner à la maison, vous la ferez en velours ou en lainage léger rouge Chambertin, grand col rabattu double pouvant se porter plus ou moins ouvert. Toute droite, elle est resserrée à la taille par une ceinture de moire du même ton."
"Diner en ville, elle est toute couleur noisette mais en deux tissus. Le haut est en mousseline de soie froncée à l'encolure dans un biais retournée. La jupe, évasé devant par de longues pinces est en lainage"
 
 Croquis de mode signés N. Juglar en octobre 1956


 - Paris /  Lyon -
"Le Mistral emporte dans les  deux sens des femmes vêtues avec la même élégance, puisque les dernières créations de Prêt à Porter se trouvent aussi facile ment à Lyon qu'à Paris.

  "Devant le Mistral, un manteau de voyage ceinturé en loden imperméable 13950 francs chez CCC"
Photographie Moutin en octobre 1956

 "Voici dominant Lyon de la dernière plate forme de la tour de Fourvières un ensemble de Basta en tweed noir, 20000 francs
Photographie Moutin en octobre 1956
 
"Devant la "Ficelle" qui mont à Fourvière, Wébé, manteau ample et souple en lainage beige à col de castor * "
Photographie Moutin en octobre 1956
 
"Au bord du Cygne sur la Saone. Chemise Miel en agneau * très souple Mac Douglas"
Photographie Moutin en octobre 1956

 "Devant les remous du Rhône, une robe en natté prune, notez le col loin du cou et la souplesse de la taille, Lempereur 31900 francs
Photographie Moutin en octobre 1956

"Lyon où naissent les textiles synthétiques : nylon, crylon, tergal, et aussi l'acétate bien connus sous les marques Rodia et Albène créé chaque jour des fils destinés à faciliter votre élégance quotidienne et à embellir encore ses aspects les plus prestigieux"

  " Robe du matin en tergal écossais de Léonard, un tissus pratique, lavable et indéplissable. Lempereur 42300 francs"
Photographie Moutin en octobre 1956

 "Robe de dîner en Radzimir Rhodia de Bonnet par Lempereur 29400 francs"
Photographie Moutin en octobre 1956
 
"Pour gouter, en passant, la cuisine des "bouchons" des Halles, une robe chemise de jersey bourgone, elle est fermée par une patte et resserrées dans une ceinture. Aux Galeries Layette"
 Photographie Moutin en octobre 1956

  "Sur les toits du quartier St Jean, robe en tube tricot noir - Caroline Nemours 11500 francs"
Photographie Moutin en octobre 1956

  "Devant l'Hôtel de Ville, vu de la terrasse du maire, une robe de Pierre Billet, en lamé or, lavande et gris 36000 francs"
Photographie Moutin en octobre 1956

  "Parmi les pigeons place des Terreaux, une robe manteau en natté noir boutonnée au dos de Lempereur 34000 francs
Photographie Moutin en octobre 1956

 "Visite à Guignol, robe du soir de Pierre Billet en satin d'organsin Rhodia resserrée par une haute ceinture citron 63000 francs"
Photographie Moutin en octobre 1956

 "Au revoir à Lyon sous le tunnel routier, manteau en faille noire de Jacques Heim Vedette 27000 francs
Photographie Moutin en octobre 1956


  Publicité pour les gaines et soutien gorge Jacques Fath
Dessin Gruau en octobre 1956

 Publicité pour le tissus de tergal "Dac" des établissement Dix de Lyon
 octobre 1956

 Publicité pour le chocolat Nussor de Lindt
dessin par Fillios
 octobre 1956


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.


Cet article est un hommage aux modes  des années 50. Un moyen de partager ma collection de revues anciennes avec d'autres passionné.e.s
Le but, clairement, n'est pas d'en tirer profit ou de lèser quiconque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire