J D Modes - Novembre 1948 ¤ * R


 
"Robe de cocktail de Jacques Fath, en velours de laine noir, gant Jacques Fath - Photographie Meerson" -  Novembre 1948


" Novembre vous apporte...


 "Turban de velours par Paulette, robe de Jacques Griffe"
Photographie Meerson en novembre 1948

  "Ample et courte veste de castor* de Canada Furs qu'accompagne en un petit taupé vert de Rose Valois"
Photographie Savitry  en novembre 1948

 A gauche : "Robe de jersey de laine vert, fermée par de gros boutons de corozo. Cloche assortie de Maud et Nano"
A droite : "Robe à taille haute et panneaux boutonnés sur le devant en crêpe gris, chapeau de feutre gris" de Claude Saint Cyr
en novembre 1948

"A paris la femme porte : des parapluies noir ou de couleur, de toutes petites cloches et des bonnets pointus, des rangs multiples de perles, des étoles de fourrure, des carrés de mousseline, des escarpins pointus."
Gravure de mode non signée.
 novembre 1948


 "Noir de parade...
De satin ou de faille, de taffetas, de velours unis et façonnés ou de drap fin et brillant comme de la soie sont les robes noires, souvent presque aussi décolletées que les robes du soir, elles cachent des épaules sous un court boléro, une étole de fourrure ou une écharpe faite dans le tissus de la robe et bordée de fourrure. La sévérité voulue du noir est rompue par l'éclat mat des perles et des notes vives des pierres colorées. Les écharpes et les manchons de fourrure, les chapeaux clairs et parfois les gants, sont les seuls sacrifices consentis à la couleur, les sacs sont de daim ou de taupé noir et de tons assombris"
 
.
 Robe par Jean Dessès -Causeuse par Madeleine Castaing
Photographie non attribuée en novembre 1948

 Robe de Madame Grès
Croquis de mode par Blossac en novembre 1948

 Deux robes de Pierre Balmain
Illustration de mode par Blossac en novembre 1948

 A gauche deux robes de Jacques Fath, a droite une robe de Molyneux
Croquis de mode par Blossac  en novembre 1948

 A gauche une robe de Lanvin, à droite une robe de Christian Dior
Illustration de mode signée Blossac en novembre 1948

 Les chapeaux de couleurs jettent une note claire sur l'austérité élégante des robe noires."
A gauche : " taupé et paradis de Maud Roser, robe par Nina Ricci"
A droite : "turban de velours par Legroux Soeurs, robe de Jeanne Lafaurie"


"Blouses de l'aube au crépuscule"
La mode cette saison nous offre des blouses charmantes pour le matin l'après midi et soir. Elles sont en jersey de laine, ou de soie, en faille, en satin uni ou façonne, en velours de coton, en guipure"
en novembre 1948

 "Blouse croisée à l'encolure drapée, en jersey de soie" par Schiaparelli
Photographie Savitry  novembre 1948

 Croquis de mode pour les patrons édités en novembre 1948

 "Manteaux de couleurs et robes noires"

 Formes larges, grands cols, tissus épais mais très souples, coloris gais... vous les porterez sur ses ... robes noires.
Simples, presque classiques, originales cependant par leur ligne sinueuse, et par leur boutonnage"
Illustrations de mode signées Rousseau en novembre 1948


"Volte Face.. l'envol de la ligne dans le dos  caractérise pour cette saison l'élégance nouvelle 
en novembre 1948 Illustration signé N. Dagand

 Patron édités en novembre 1948
Illustration signé N. Dagand

En novembre 1948

"Suivez le guide de la mode...."

 "La taille indiquée sous la poitrine est seyante aux silhouettes menues.
Elle peut l'être de deux façons, soit en rappelant la mode Directoire corsage court, jupe souple moulée haut, soit suivant la ligne princesse, plus facile à porter, avec un double effet de taille marquée, par des découpes sous la poitrine et à sa place véritable (à gauche)"
"La plus pratique c'est la robe droite. Pour les minces, fortes, grandes ou petites, elle ne "date" pas, ne "'marque"pas. Son métrage est réduit mais le tissus doit être de qualité et sa façon soignée. Sa simplicité exige des accessoires, boutons, ceinture, gants bijoux, bien choisis (à droite)."
Patron  de Novembre 1948

 "D'après votre profil déterminez la hauteur de l'ampleur en arrière.
Très seyante, surtout si la taille n'est pas trop cambrée, elle s'envole aussi bien de la ceinture que du bas des reins."
  Patrons  de Novembre 1948

 Si vous êtes habile coupeuse et essayeuse, enroulez votre jupe
La jupe enroulée convient aux grands comme aux petites. Angles et rondeurs peuvent se dissimuler sous les drapés, les retombés de tissu, bien étudier l'enroulement adéquat à la silhouette de la personne'"
en novembre 1948

 "La jeunesse choisira de préférence l'ampleur tout autours.
C’est la plus facile à réussir comme coupé et exécution. Elle devra rester modérée, qu'elle soit prise en biais, en forme, plissée droit fil, accordéon ou répartie en large plis ronds évasés. La taille sera fine et bien marquée (à gauche)"
"Un galbe sans défaut, est exigé pour la ligne sirène
Gaine souple jusqu'aux genoux, elle s'évase ensuite tout autour ou seulement dans le dos au moyen de panneaux ouverts en plis, de découpes en triangle, de volant en forme. (à droite)"
en novembre 1948

 "De l'importance du col...Directoire, il dissimule les imperfection du buste. Chemisier a  cravate il est indiqué pour la jeunesse.
Les manches montées ne comporte plus que le rembourrage indispensable à la tenue de l'épaule, les femmes aux hanches larges et épaules étroites devront prolonger ces dernières par de légers paddings emboîtant l'épaule
A chacune son décolleté., pour les blondes, les visages jeunes et pour toutes, s'ils sont adoucis de colliers de perles, de pierreries ou d'or, les décolletés montants et stricts des robes noires. Pour les poitrines fortes, les cous trop courts, les bustes engoncés, conviendront les ouvertures en pointe ;  et aux épaules parfaites, les décolletés en corbeille ou bateau."
 Patrons de Novembre 1948

 Les patrons  - Robes et manteaux
en novembre 1948

 Les patrons - Robes et manteaux
en novembre 1948

  "l'enfance su ski . Bien protégés par de chauds vêtements simples et amples, hermétiques et imperméabilités, laissez vos enfants jouer sous la neige malgré le grand froid."
Illustration par Helene Piton en novembre 1948
 Publicité 1948 pour le parfum '"Peut être" de Lancome
Dessin par EM Perot

Publicité, illustration 1948,  pour les Bas Gui. Dessin par Eric
  novembre 1948


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.
 
 
Cet article est un hommage aux modes  des années 30. Un moyen de partager ma collection de revues anciennes avec d'autres passionné.e.s
Le but, clairement, n'est pas d'en tirer profit.

D'autres revues parue en 1948 dans le blog :
 
 
 
 

2 commentaires:

  1. Quelle élégance... SUBLIMISSIME

    RépondreSupprimer
  2. N'est ce pas ? L'age d'or de l'élégance féminine..... nylonbleu

    RépondreSupprimer