Jardin des Modes September 1961 - Les Collections*

"Des bonnets de fourrure. Des cagoules. Des capuchons. Des chapeaux qui finissent en écharpes, ou des cols qui se drapent en chapeaux. Des enroulement qui confondent la tête, le cou et les épaules dans un même mouvement doux et frileux... La mode d'hiver vise à la tête. Les chapeaux, les visages emmitouflés, attirent le regards avant les silhouettes fines, légères, fuyantes, que les couturiers se sont attachés à masquer sous des biais mesurés, des drapés sans volumes, des asymétries discrètes. Les lignes naturelles du corps, se laissent à peine deviner sous de légers traits obliques qui indiquent la taille un peu au dessus de sa place normale et truquent subtilement les profils, creusant les bustes, arrondissant le dos, juste un peu, comme pour inviter à de nouvelles attitudes"
Extrait de l'éditorial du journal Jardin des Modes de septembre 1961.

Couverture du journal Jardin des modes de septembre 1961.
Ligne cœur serré pour le tailleur en lainage blanc  signé Christian Dior, vison d'élevage noir pour le béret à la Dürer et le collier.
Photographie Meerson


"Enroulé, emmitouflé, le mouvement 62"
"Exposition d'automne. Voici la mode en dix huit tableaux. Nous n'avez qu'à tourner les pages pour en faire le tour"
Le Jardin des Modes de septembre 1961


"Mais arrêtez vous d'abord devant ce portrait de la dame au renard. Regardez la bien. Elle a le visage que vous aurez cet hiver. Emmitouflée par Pierre Cardin dans une fourrure[...] on dirait qu'elle joue les départs pour le pôle. Elle s' enfouit dans des couleurs chaudes. Le geste frileux de ses épaules est l'un de ceux que vous retrouverez le plus souvent dans la mode 1962. Il sied au bustes minces. Il donne un grâce un peu fragile. Il attire presque toujours l'attention vers le haute de la silhouette, et faire remarquer ici la splendeur de la fourrure, sa douceur, en enroulement souple, avant la ligne nette, simplement appuyée à la taille d'un taille à veste courte en lainage."
Modèle signé Pierre Cardin - Photographie Helmut Newton
Le Jardin des Modes de Septembre 1961




"Enroulé, rejeté et même parfois drapé sur une épaule, c'est l'autre geste de le la mode. IL contraste avec le premier et ne manque par de prestance."
Ci dessus : "Un manteau qui joue les capes, se rejette avec désinvolture sur une épaule". Modèle signé Nina Ricci-Crahay
Ci dessous : "En haut un coté de la cape de la veste se termine en un effet de pan droit et plat rejeté en arrière. Modèle signé Pierre Cardin - En bas une longue écharpe  s'enroule tout autours de la tête et se cache sous la toque de feutre et de lynx de Jean Barthet chez Madeleine de Rauch - a droite un capuchon doublé encadre le visage. Les manches amples partent de la taille. Modèle Grès
Photographies Helmut Newton
Jardin des modes de septembre 1961






"Plus de fronts ni de cheveux, mais un regard plus profond, un visage plus lisse, un cou plus mince, voici les toques mongoles qui s'étirent en hauteur "
Toque en Tweed violet et vert par  Pierre Cardin - photographie Meerson
Jardin des modes de septembre 1961



"On s'emmitoufle et on s'enroule aussi dans les capes, étroites et très construites, qui emprisonnent le corps et emboîtent la tête pour mieux les réchauffer"
Ensemble de drap doublé de panthère, christian Dior
Photographie Helmut Newton - Jardin des modes de septembre 1961




"Jamais plus sans chapeaux, mot d'ordre 62"
De gauche à droite : Une faluche à la Dürer en velours bleu nuit par Paulette- Assortie au tailleur, une toque retricotée à partir d'un Tweed, par Christian Dior - et une capeline en satin noir et mélusine marron par Jean Barthet
Photographies Meerson - Jardin des Modes de septembre 1961




"Les tailleurs font la silhouette fine, frêle, un rien étriquée dans le haut. Les épaules sont étroites et les vestes appuyées sur l’estomac sont galbées devant. Les jupes s'assouplissent pourtant vers le bas, soit en s'évasant, soit en choisissant la mollesse"
En haut : Un tailleur tout menu, appuyé à la taille, à peine évasé en tweed curry par Nina Ricci-Crahay
En bas a droite Une jaquette cœur serré enveloppe le buste étiré, remarquez les manches étroites et longues - Christian Dior
En bas à gauche : Il est creusé au dessus de la taille,une découpe ronde accentuant l'effet. Col de vison par Pierre Cardin
Photographies Helmut Newton - Jardin des Modes de septembre 1961




A gauche : Tailleur en lainage, veste creusée au dessus de la taille a quatre poche gilet, la jupe est à peine évasée dans le dos par une couture en biais, par Serge Matta
A droite : tailleur turquoise en shetland. Sur une jupe droite, la veste aux épaules rondes, est courte et serrée à la taille par une bande incrustée. Par Michel Goma
Photographies Helmut Newton - Jardin des Modes de septembre 1961



"La fourrure fait le détail"
"Toutes les fourrures, poils courts, longs, lisses ou bouclés, s'accordent, en détail, avec tous les modèles, manteaux, tailleurs ou robes et tous les couturiers, sans exception, ont aimé jouer avec elles, les traitant aussi librement qu'ils traitent le tissus"

Veste smoking à basques arrondies en astrakan marron par Revillon
Ensemble robe et veste en lainage sable doublé d'ocelot par Dior
Robe et veste en lainage, veste réversible en breitschwanz noir
Dessins ,croquis de mode signés Falk - Jardin des Modes de septembre 1961



En veau mort né brun et blanc, le sweater décolleté derrière, ceinture et l'étole doublée de taffetas par Madeleine de Rauch
L'étole est en tweed, comme la robe, mais elle st somptueusement doublée de visage sage dark mink par Jean Patou
Dessins ,croquis de mode signés Falk - Jardin des Modes de septembre 1961


"Ligne de fuite parce qu'à peine galbée, presque droite mais sinueuses pourtant, la ligne de ces robes, précise dans le haut, donne l'impression de fuir  vers le bas. Impression créée par un artifice qui assomplit ou amuse la jupe à hauteur toujours variable"




Ci dessus : Une découpe en biais surpiquée, tourne autours de la robe, notez l'absence de manches, fréquente pour les robes du soir. Par Guy Laroche
A droite : Une découpe en biais souligne l'effet de taille haute. L'ampleur asymétrique est donnée par un grand godet replié qui part de la poitrine, par Maggy Rouff
Ci dessous :  Une découpe surpiquée en justaucorps permet d'appuyer la ligne sur la taille. Les manches kimono naissent d'une empiècement et la jupe est à peine évasé. Par Nina Ricci-Crahay
 Dessins ,croquis de mode signés Falk - Jardin des Modes de septembre 1961








"Pour les manteaux, perspectives variées... de la ligne droite à la ligne courbe. Du style étui au style carrick. Des épaules rondes aux bustes étroits. Des manches étroites et longues aux larges manches cape. Des encolures dépouillées aux vastes enroulements  des écharpes et des fourrures en passant par les petits cols parfaits,  la variété des manteaux ouvre toutes les perspectives"
Jardin des Modes de septembre 1961





Ci dessus : Robe manteau de ligne évasée, assez large et boutonné seulement aux gros quarts en drap rouge, par Grès
Ci dessous : Rond, dos ample, martingale souple, manches cape, tweed noir et blanc par 
Jacques Heim
Evasé à godets, en tweed et renard noir par Maggy Rouff.
Photographies Jean Lou Sieff - Jardin des Modes de septembre 1961






Ci dessus en partant de la gauche : Evasé en mousse de laine grège, par Madeleine de Rauch
Carrick en lainage bleu dur, manches kimono , dos ample, par Jean Patou
Ci dessous : Un manteau cape, enroulé, à une seule manche, en lainage de deux tons gris, sur un deux pièces assorti, par Nina Ricci
Photographies Jean Lou Sieff - Jardin des Modes de septembre 1961






En haut à droite : redingote en lainage bronze, très appuyé devant par une découpe à la taille, toque de renard par Pierre Cardin
En bas à gauche : Ceinturé, un pardessus très classique, légèrement croisé pour celles qui aiment le style sport - tweed safran - Par Carven
 Photographie Jean Lou Sieff - Jardin des Modes de septembre 1961




" Le retour de la dame en noir"
"Elle apparaît à nouveau, plus prestigieuse et plus féminine que l'année dernière, portant sa couleur pour se distinguer plus que pour se perdre dans un facile anonymat. son choix est personnel. Elle peut aimer la douceur ou la transparence, les tissus épais ou légers, la souplesse des drapés, 'l'envol des pans autant que la rigueur qui sied si bien au noir."
Jardin des Modes de septembre 1961


"Tailleur ajusté en drap de Christian Dior -  La veste cœur serré, enroulée, asymétrique, s'ouvre largement, sur une blouse nette en satin. Remarquer le béguin qu'éclaire un bijou, les manches étroites et longues, les épaules un rien étriquées, la jupe évasée."
Photographie Meerson - Jardin des Modes de septembre 1961



"Pour sortir avec une robe d'après midi noire, un manteau noir est souvent indispensable. Celui ci sacrifie à la mode  des fausses capes. La sienne revient en avant, cache les bras par Jacques Heim. Nouveau le grand béret de feutre et de mélusine noir, rejeté en arrière par Svend"
Photographie Kublin - Jardin des Modes de septembre 1961



Une robe dans le style deux pièces, très souple, très douce. Le corsage sans manches, décolleté en bateau, noué et drapé sur une épaule, et très légèrement drapé à la hauteur de la taille en un mouvement asymétrique. La jupe est à peine évasée. Par Madeleine de Rauch
Photographie Kublin - Jardin des Modes de septembre 1961



"Le noir en transparences et en lumières : un manteau de mousseline à manches longues sur un fourreau pailleté, par Chanel"
 Photographie Kublin - Jardin des Modes de septembre 1961



Une coiffure pour les heures habillée. Elle est en tulle, encadre le visage, se drape enb andeaux sur les tempes et retombe sur la nuque. Par Lanvin Castillo.
Le maquillage "Eglantine" est de Carita
Photographie Meerson - Jardin des Modes de septembre 1961



"A celles qui aiment la simplicité pour le soir. Le deux pièces nouvelle longueur. Corsage court appuyé devant. Un panneau libre dans le dos vient se nouer devant, au-dessus de la taille. Par Pierre Cardin
Photographie Kublin - Jardin des Modes de septembre 1961



Un fourreau pour dîner. Effet de taille haute encore, donné par un noeud. Il retient sous la poitrine un léger drapé qui plonge et continue dans le dos. Le bijou est en pierres taillées du Tyrol. 
Photographie Kublin - Jardin des Modes de septembre 1961



"Envol d'hiver,: ailes et manches dansantes - Le ballet des mousselines"
"C'est un nouvel aspect de la mousseline, tons rares et assourdis, lignes près du corps que des manches inédites et des panneaux flottants rendent imprécises et mouvantes."



Sur un fourreau détroit, une robe au décolleté asymétrique, en mousseline marine dont la manche chauve souris se drape souplement - Par Pierre Cardin. Coiffure Alexandre. "
Photographie Helmut Newton - Jardin des Modes de septembre 1961




"Fourreau en mousseline nègre, petit décolleté rond devant. Deux panneaux froncés flottent derrière laissant entrevoir la rose  qui ferme une haute ceinture en satin grège".par Pierre Cardin.
Photographie Helmut Newton - Jardin des Modes de septembre 1961



"Avec un fourreau à taille empire une grande écharpe de mousseline bordée de plumes d'autruche. des panneaux libérés flottent tout autour de la jupe souple". Par Lanvin Castillo.
Photographie Helmut Newton - Jardin des Modes de septembre 1961



"Deux versions  de la même robe de dîner à taille haute. Les manches ongues gantent étroitement les bras. L'ampleur est reportée en avant . Coiffure de Carita."
Photographies Helmut Newton - Jardin des Modes de septembre 1961



"Accords parfaits entre les nouveaux tissus et les patrons dernière heure"

Le "Rodal" tergal - laine de Rodier et le deux pièces trotteur en patron DH 4612
"Ni tout à fait tweed, ni tout à fait toile, c'est un tissu souple et moelleux. Le fond est chiné et tacheté de légers boutons de couleurs imprévues. La laine y apporte sa douceur, le Tergal ses qualités pratiques de pli permanent, lavage à froid , sans tordre ni essorer, repassage nécessaire"
Photographie et croquis de mode pour le Jardin des Modes de Septembre 1961


Le "Diamaz" de Lesur et le petit tailleur facile en patron DH 4611
"L'allègement des tissus d'hiver ne peux mieux être illustré que par ce lainage à tissage toile aéré, où laine et mohair sont alliés. Nouveau par la qualité de ses fils tordus, donc solides, classique par sa disposition en quadrillé, "Damiaz" se trouve dans les grands magasins et chez les détaillants spécialisés en tissus couture."
Photographie et croquis de mode pour le Jardin des Modes de Septembre 1961



Le tweed multicolor de Dormeuil et le manteau confort en patron DH 4613
"Multicolore certe, il l'est, ce ravissant tweed. Chacun des coloris est composé un grand nombre de fils de laine irréguliers, de différents tons, ce qui vous permettra d'assortir une grande variété d'accessoires, blouses, robes, pull-over. Tissé en souplesse comme le veut la mode actuelle, ce tweed repose sur un "plancher" ou revers, tissé plus serré, qui lui assure son maintien et le rend ainsi indéformable"
Photographie et croquis de mode pour le Jardin des Modes de Septembre 1961



"Asparaz" de Lesur et l'ensemble sweater en patron DH4618
"Pour être à la mode en cet hiver 1961, un lainage robe doit être léger, moelleux, et présenter une surface "travaillée". C'est bien le cas de cet "Asparaz" qu'on peut utiliser  à mi chemin entre le crêpe et la toile. Ses coloris sont nombreux."
Photographie et croquis de mode pour le Jardin des Modes de Septembre 1961


Le velour "Passe partout" de Labbey et le trois pièces d'après cinq heures en patron DH 4617
"Tissus rayonne et coton, ce velours est particulièrement séduisant pour la beauté de son tombant et de ses coloris, et pour ses qualités d'usage : il est en effet infroissable, solide et facile à travailler."
Photographie et croquis de mode pour le Jardin des Modes de Septembre 1961


Le "Crêpellis" de Labbey et la robe de diner en patron DH 4614
"Il y a crêpe et crêpe... un bon crêpe doit être souple, sans être mou et pour ce, être tissé de fils retordus en pure laine peignée. "Crêpellis" existe dans une gamme de coloris sombres ou vifs, ou doux, mais est très séduisant en noir"
Photographie et croquis de mode pour le Jardin des Modes de Septembre 1961



Publicité pour le tissus Tergal "Blizzand"  de Boussac - Illustration signée Gruau
Jardin des Modes de septembre 1961


Publicité pour les bijoux haute couture en pierre taillée Swarovski
Jardin des modes de septembre 1961


Publicité pour les tricots Rodier
Magnifique illustration très avantgardiste signée Alain Le Foll
Jardin des Modes de septembre 1961



Publicité pour les velours de la marque Bellissime
Dessin signé RL Dupuy
Jardin des Modes de septembre 1961




Jardin des modes de septembre 1961 n° 477
222 pages - 2 NF


 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL.

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. ASK FIRST.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire