Jardin des Modes - Décembre 1962*

"Minuit mois deux...."
"Voici la mode à l'heure de Noël. Éblouissante bien sûr. Elle l'est toujours. Mais cette année , elle a quelque chose de plus.
Quelque chose qu'on retrouve aussi bien dans les dans les grandes robes de la haute couture que dans les modèles les plus facilement accessibles. Un gout nouveau pour une élégance différente. A la fois plus somptueuse et plus simple.  Plus résolument habillée et plus tentante à la fois.
Feuilletez ce numéro.
[...] Avouez que vous aimez vous habiller, qu'il est agréable, en fin d'année, de céder à son envie d'être encore plus brillante, de piquer dans u la mode tout ce qui éblouit et tout ce qui scintille [...] Commencez vite. Tout est prêt ici pour vous aider : la mise en scène  de votre maison en fête, les costumes de velours de vos enfants, les idées de cadeau...."
Extrait de l'éditorial de la revue Jardin des Modes de décembre 1962

"Brillante et dorée comme un jour de fête douce et tendre comme un air de Noël, un robe du soir qui est aussi une robe d'hôtesse. Christian Dior.
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes décembre 1962



"La Nuit la plus longue - la nuit qui sépare deux années s'habille en robe longue. Les robes qui reçoivent, simples et souples, misent sur le charme.

"Faux deux pièce, jupe à poches plaquées fendue devant jusqu'au genou et ceinturée sous un effet de boléro; le petit casaquin très étroit est entièrement pailleté par Rébé dans les tons camaïeu - Christian Dior
Photographie Meerson - Jardin des Modes décembre 1962


"C'est une robe de princesse, près du corps, en grosse soie, deux bijoux importants sont placés au bas des manches kimono étroites et écartées - Givenchy
 Photographie Meerson - Jardin des Modes décembre 1962


"Une jupe à l'aise de gros tweed noir et blanc. : doucement froncée, avec des poches, mais longue. Une veste sport, galbée. Mais elle a des boutons de jais et laisse voir dans son décolleté une casaque  entièrement pailletée de jais.  Simonetta et Fabiani
Photographie Meerson - Jardin des Modes décembre 1962


"Contraste entre le mat et le brillant, un pull over brodé de jais et l'éclatante jupe en satin d'Abraham." Saint Laurent
Photographie Meerson - Jardin des Modes décembre 1962



"Au premier plan : une robe de satin rose très pâle recouvert de tulle rebrodé de perles et de strass rose pâle et blanc, le corsage, très ouvert à manches étroites est uni". Nina Ricci
En arrière plan : "Fourreau en crêpe de soie , jupe légèrement évasée sous un bustier pailleté de perles et de strass et cerné d'un galon pailleté qui forme bretelle ; grand étole en crêpe blanc". Jacques Griffe
Photographie Meerson - Jardin des Modes décembre 1962



"Un fourreau assoupli  en crêpe de soie rouge crise; sous le bustier très souple et à peine froncé, la ceinture accuse la taille haute; un pli en spirale anime le bas de la jupe - Lanvin Castillo
Photographie Meerson - Jardin des Modes décembre 1962



"Les juniors s'habillent - Robe longue de rigueur si le réveillon est suivi d'un bal"



Ci dessus : "Elle est romantique, mince et les robe bicolores l'on séduite. Elle a choisi pour diner, puis danser, cet ensemble très jeune et très facile à réussir. C'est notre patron DH 4.714"

Ci dessous :"Elle est mince, très élégante et les robes de style lui vont bien. Le dos s'anime en dansant de deux longs pans fiwés au bas de la jupe qui s'arrête à la cheville. C'est un modèle de Suzanne Pontieu exécuté aux mesures avec des essayages - Si vous habitez la province il suffira d'envoyer vos mesures exactes "
Photogaphies Karen Radkai - Jardin des modes décembre 1962







"Départ pour un Noel - fourreaux pour dîner, parés de perles et de plumes"


"Si vous êtes minces et fière de vos épaules, vous aimerez le fourreau de crêpe  de soie rouge vif. Le décolleté et les bretelles mettent le buste en valeur.
 C'est le patron DH 4719
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes Décembre 1962



"Point de vrai Noel sans neige, sans arbre paré et scintillant, sans fêtes qui rassemblent les amis, les parents, les enfants. Ces robes prêtes à porter, prêtes à vous parer, ont choisi pour briller les matières précieuses des soirs du long hiver.
De gauche à droite ! Chloé - Pierre Billet - Chloé
 Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes Décembre 1962



"Les passagères du Père Noel sont vêtues de lumière."
De gauche à droite : Jeanne Lend - Chloe - Flore et Coralie
 Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes Décembre 1962



"L'air des bijoux - Étincelants, rutilants, baroques, ils s'affirment délibérément, donnent tpar leur importance et leur éclat n relief nouveaux aux robes les plus simples. Notons, en passons que le moindre pull over réclame, cet hiver, ses perles. Mais notre propos , ici, concerne les heures brillantes et les idées cadeaux.
Bijoux signé : Roer Model - Scemama - Madeleine Rivière - Roger Jean Pierre
Photographie Trutmann - Jardin de Modes de décembre 1962



"Le conte des souliers - Les souliers de vous trouverez sous la cheminée...
Charles Jourdan - Carel - Renast
Jean Rian - Deux souliers de Christian Dior, Roger Vivier
Carvil - Mancini - Cecil
Photographie Trutmann - Jardin des Modes de décembre 1962




"Vacances de neige - On arrive , on descend les bagages, les vacances d'hiver vont commencer. On est presque en tenue de ski, en tout cas on pourrait déjà faire un tour en luge ou la toute première promenade. Voici les fuseaux étroits, où domine le bleu marine avec une pointe du coté des verts, du billard au sapin, les nouvelles chemises en Elastiss et les chandails tricotés à la main.


Pour Monsieur : Fuseau, anorak chez Hauser Sport
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962


Pour les dames fuseaux étroits, chemises de forme presque étriquée - Péroche
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962


"Les chandals en grosse laine tricotée - Scoop's International - Bettina boutique - Jacques Maraut
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962


"tricotez vous même ce pull aux énormes torsades amincissantes qui rompent la ligne"
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962



"Un trois quart pour l'après ski - patron DH 4713
Photographie Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962



 "Plaisirs d'après Ski"
 "C'est l'heure ou l'on change de personnage. Otés le fuseau, l’anorak et les chaussures de ski, on retrouve pour le coin du feu, au chalet, pour le diner à l'hôtel, ou pour le sympathique petit bar, une irrésistible envie d'être irrésistible. Après le ski on ne s’habille jamais trop"



"Ci dessus et ci dessous : Patron DH 4715 - Chemise portée sur un pantalon ou sur une jupe habillée"
Photographies Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962









"Tenues de chalet en pret à porter
Ci dessus :  Germaine et Jane à gauche, Janine Proco chez Torrente à droite
Ci dessous : Avalrof a gauche - Germaine et Jeanne à droite
Photographies Karen Radkai - Jardin des Modes de décembre 1962





"Formule italienne pour l'après-ski, le soir : des ensembles en jersey, sobres et confortables. Les sweaters, toujours à grosses cotes mais près du corps et parfois moulants, s’opposent toujours à la jupe longue de jersey uni, à large pli plat devant, dans lequel se dissimulent deux poches fendues. Plus simples que classiques et sports, d'une seule couleurs, ils nécessitent des bijoux originaux.
Ensembles de Micia chez Torrente
Dessins de Perint - Jardin des Modes de décembre 1962



"Mode à danser"


De gauche à droite : Christian Dior - Style Madd - Félicie
Photographies Léo Karr prisent au Club St Germain
Jardin des Modes décembre 1962



De gauche à droite :  Germaine et Jeanne - Madeleine Geroy - Laura - Jean Cevenne
Photographies Léo Karr prisent au Club St Germain
Jardin des Modes décembre 1962




"Noel de velours"
"On a d'abord bien noué avec cette voiture d'un autre age, puis on a posé pour un portrait avec une poupée ancienne. Les petites files avaient mis leur robe de velours la plus romantique et la plus précieuse boutonnée de perles, éclairée d'une collerette et d'un plissé ; les unes adoptant  les tons pastels qui reviennent à la mode, les autre préférant encore les tons sombres : noir ouvert foncé. Les garçons quand à eux, n'avaient pas craint d'ajouter la fantaisie d'un ruché et de boutons perles à la chemise classique, accompagnant le costume traditionnel de flanelle grise ou le blaser de velours sombre."


Mode enfantine -  Photographies Trutmann - Jardin des Modes décembre 1962






"Amuses Noel"

"Gateau baroque"
Photographie Trutmann
 Jardin des Modes décembre 1962



"Les piques Lumières"
Photographie Trutmann
 Jardin des Modes décembre 1962



"La table de Papier"
Photographie Pierre Berdoy
 Jardin des Modes décembre 1962



"Calendrier de l'Avant"
Création Jacques Dehornois
 Jardin des Modes décembre 1962


Publicité 1962 pour les vernis à ongles Mink de la marque Chen Yu
Photographie Arsac
Jardin des Modes décembre 1962


Publicité 1962 pour la lingerie Hélis en Kirinyl Nylfrance
Jardin des Modes décembre 1962


Publicité 1962 pour le parfum Femme de Marcel Rochas
Photographie Moisdon
Jardin des Modes décembre 1962


Publicité 1962 pour le parfum Chant d'Aromes de la marque Guerlain
Jardin des Modes décembre 1962



Jardin des Modes de décembre 1962 n°492
160 pages - 2 francs 50





 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.