Elle - septembre 1958



Couverture de la revue Elle de septembre 1958
"Une marée de "bleus" déferle sur l'hiver. On ne peut plus se permettre d'hésiter : "le bleu m’ira t'il?" Votre bleu existe, qu'il soit clair comme le ciel ou aussi foncé que la mer sous l'orage.  La violence  d'un rouge, ici le célèbre rouge Dior, fait soudain éclater tous ces bleus comme des jardins rares.
De gauche à droite de haut en bas;
Bleu violet Cardin - Bleu Ming Balmain - Bleu Nattier Cardin
Bleu d'eau douce Cardin - Bleu Atlantique Lanvin Castillo - Plus rouge que rouge Dior
Bleu Louis XV Patou - Du même bleu  couturer non indiqué - Bleu Papillon Laroche
Photographies Chevalier


"Plus court , mais pas trop court...
Rectification de frontière : les couturiers, ces diplomates l'ont décidée : dix ans après le new-look, l'ourlet, cette frontière du charme féminin, se relève et la jupe raccourcit.
De combien ? Mettez vous devant une glace en pied et remontez tout doucement votre robe de quelques centimètres. Arrêtez vous quand vous vous exclamerez "trop court" ! Le "trop court" dépend de votre taille. Si vous avez 1m75 vous découvrirez que votre "bonne longueur 1958" se situe entre 42 et 45 centimètres du sol, selon la proportion et le galbe de vos jambes. Si vous avez 1m55, de 38 a 40 cm du sol.
A longueur nouvelle, ligne nouvelle : tournez la page et vous découvrirez que le plus court chemin pour parvenir à la mode nouvelle est la ligne droite"
Éditorial du magasine Elle de septembre 1958


"La ligne est droite... Voici une robe : de dos, elle est droite, comme une fusée ; de face : surprise ! Elle est galbée, mouvante, resserrée à la taille. Voila le tailleur : les épaules sont larges, la jaquette allongée, décollée, droite, au creux de la taille ... ou une ceinture appuyée à la pointe des hanches.
Et la jupe est courte et droite, naturellement.
Longues jambes, buste étiré, vous paraissez plus grande, plus mince, plus droite. Vous retrouverez ce rhyme de la "droiture" à travers tout ce numéro. Vous trouverez aussi que, de l'été dernier, vous avez conservé a souplesse, la nonchalance et la légèreté"
De gauche à droite :
"Droite et pourtant... galbée. Chantilly noire sur fond bistre. Laroche
Droite et pourtant... fuselée. Satin cuir noir, boutons de jais. Dior
Droite et pourtant... ondulée. Jersey cachemire vert olive. Grès
Et pourtant brisée. Tweed moelleux noir et blanc. Griffe"
Photographie J-F Clair - Studio Chevalier Astorg
Elle Septembre 1958

 
" Très mille neuf cent 58  - des idées :Pratiques.. charmantes .. surprise
Clip et sautoir de Chanel - Rose rose sur un escarpin rouge Roger Vivier - Fourreau moire à pois noirs de dior
Dans les petites images pèle mêle : Griffe, Laroche, de Rauch,  Dessès, Lanvin Castillo, Dior, Patou"
Photographie J-F Clair - Studio Chevalier Astorg
Elle Septembre 1958

"Très mille neuf cent 58 des idées... Classiques et seyantes,  cocasses et frivoles, raffinées et féminines, populaires et variées."
Ci dessus :  "Un petit air tartare, la chapka de marmotte naturelle * Madelaine de Rauch, Médaille dorée portée par une chaine très longue et très souple, Chanel."
Dans les petites images pelè mêles, Griffe, Patou, Dior, Lanvin Castillo, Chanel, Balmain, Patou.
Photographie J-F Clair - Studio Chevalier Astorg
Elle Septembre 1958

"Très mille neuf cent 58 des idées... chaudes... inattendues"
Pèle mêle dans l'image : Grès, Patou, Dior, Lanvin Castillo, Patou, Laroche, Nina Ricci,  Dessès,
Photographie J-F Clair - Studio Chevalier Astorg
Elle Septembre 1958

"En 12 esquisses les idées de Balenciaga... ce sont des idées  d'avant garde, des idées extrêmes, jupes au ras du genou, robes de petites filles, bas noirs, ampleur mobile. Des idées excentriques mais qui feront leur chemin et que nous retrouverons probablement acclimatées, assagies, interprétées d'ici quelques mois dans les rues de Paris.
Nœud et le choux de satin au dessus du genoux - Tailleur basculé  loin du cou - Manteau a large col cape - Franges de laine noire - Manteau très court - Robe du soir à jupe montgolfière - Effet brillant de satin blanc - Bas couleur fumée - Le bas de manteau comme un col cape - Robe de diner sablier - Robe petite fille - Grand soir en satin bleu pale"
Illustrations de mode signées Dany simon
Photographie J-F Clair - Studio Chevalier Astorg
Elle Septembre 1958 

"Très mille neuf cent 58 - Écossais et plaid, la mode tour du monde...
Gros carreaux, pieds de poule géants, énormes lainages, manteaux à capes emmitouflantes, tailleurs de tout poil et franges de toute laine : voici la grande aventure du vêtement sport 1958"

"Pied de poule géant brun et gris pour ce manteau à col cape frangé à même. La ceinture lâche ferme le manteau asymétriquement. Jean Dessès
Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Mohair, tout nouveau, vedette de l'hiver. Manteau à manches capes, amenées du dos comme un carrick, col châle, bonnet de velours noir. Lanvin Castillo"
 Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Pied de poule brun et beige, pour ce tailleur à veste courte et col cravaté. La casquette cloche est ne même tissu. Le tout baptisé Jules Verne. Dior"
 Photographie Dambier - Elle septembre 1958

Costumes veste longue - De gauche à droite : 
"Veste longue version très jeune, col décolleté, ouverture sur les coté, par Cardin
Veste longue version canadienne en tweed gris, col en castor *  par Jacques Heim
Veste longue version paletot en jersey beige avec pour fermeture  un lien de tissus pris dans la découpe, par Jacques Griffe
Ci dessous : Veste longue façon saharienne en devitine beige, ceinture  basse, encolure raz du cou, manches retenues par des poignets bracelets, deux pékans * autours du cou. Par Dior
 Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Coulisse parements et passementerie"
A gauche : "Parements gris flanelle au col et poignets de ce vaste manteau par Dior"
A droite : "Coulisse sur ce manteau de tweed brun. Le lien coulissant l'ampleur du dos ferme le manteau. Par Grès"
Ci dessous : "Coulisse autours de ce manteau de velours de laine sable à col décolleté fermé devant à la façon d'une robe de chambre, Guy Laroche"
Plus en dessous :  "Ganse noire sur la manche, les poignets, les bords. Col parementé de noir pour ce manteau de gros natté pied de poule. Chanel
 Photographie Dambier - Elle septembre 1958


"La fourrure en col châle * retour du col châle et du raffinement Molyneux/ Chanel 1925"
Ci dessus : "Lynx pour le col et la doublure de cette pelisse de tweed posée sur un fourreau de tweed loin du corps par Balmain"
Ci dessous : "Panthère * pour ce col châle drapé et fermé asymétriquement sur un tailleur de lainage noir à veste froncée par Lanvin Castillo"
 Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Castor* pour ce long col châle sur un manteau de rap gros bleu à volant bas par Griffe"
Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Guanaco* pour doubler et colleter cette pelisse de duvetine beige qu'on ferme à la main,  par Chanel" - Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Très mille neuf cent 58 - Couleurs d'été en plein hiver"

"Rouge rouge, grosse cheviotte, manches raglan, martingale basse, boutonnée de coté, écharpe dans l'encolure, et grand canotier en même tissus -  Christian Dior"
Photographie Dambier - Elle septembre 1958

"Bleu dur, angora mêlé nylon et laine, ganse noire bordant col, poignets, manteau et au dessous fourreau. Double boutonnage, manches montées - Lanvin Castillo"
Photographie Dambier - Elle septembre 1958


"Très mille neuf cent 58 - 6 types de robes type"
"Jupe montée à plis tuyaux d'orgue, une des raretés de la saison : jupe large et jupons. Etamine de laine beige pale - Dior"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

De gauche à droite :
"Poches plaquées posées au dessus de la taille - Jean Patou"
"Haute ceinture de box noir, elle même ceinturée de lainage chiné gris, celui de la robe , encolure drapée- Lanvin Castillo"
"Poches plaquées aux hanches, encolure ras du cou boutonnée, jupe à peine évasée - Jacques Griffe"
"Lainage écossais vert et rouge, coupé en biais, pour ce fourreau à petite martingale sous la taille et empiècement boutonné - Patou"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Coulisse à la taille et col roulé loin du cou, pour ce deux pièces en lainage vert pelouse doux et poilu. Nina Ricci
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958


"Très mille neuf cent 58 - Cintrée devant, flou derrière"

"Etamine de laine à bouclette mohair, devant appuyé par deux découpes arrondies. Dos droit. Encolure ras du cou - Guy Laroche"
"Jersey devant repris dans un lien noué partout d'une découpe venant du dos. Manches Kimono. Dos mouvant - Laroche"
Photographie J-F Clair Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Tweed roux et noir devant appuyé par une ceinture nouée au dessus d'un faux deux pièces. Dos plat mais souple. Christian dior"
Photographie J-F Clair Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Velours, dentelle et rose poison"

De gauche à droite :
"La robe que Manet aurait aimé peindre : en velours noir, à manches longues, taille fine, corselet ajusté et bouillonnés de voilette de tulle blanc. Christian Dior"
"Elle aurait pu poser pour Degas: robe en tulle point d'esprit à multiples jupons bordés de velours. Les bretelles se rencontrent au creux du dos - Guy Laroche"
"Ce rose poison aurait charmé Toulouse Lautrec, une robe du soir courte, drapée, légère, à pans volants portés avec des bijoux multicolores. Jean Dessès"
Photographie J-F Clair Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Très dix neuf cent 58 - Tailleurs précieux"

"En chantilly noire sur transparence blanche : boutons de passementerie et petits nœuds ferment le dos de cette marinière de luxe - Balmain"
"En lamé et cachemire un nouveau classique de Chanel, gansé d'une tresse d'or. Revers, doublure et blouse en jersey. Chanel"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Très dix neuf cent 58 - Soir brillant en deux pièces"

"Cardin fait un deux pièces élégant en fin lainage beige, fronces du dos retenues par une patte boutonnée. Devant à décolleté raz du cou, et même plis souples"
"Laroche taille son succès et ce deux pièces dans du crêpe. Dos décolleté en bénitier, manches courtes : c'est la coqueluche des acheteurs et des clientes"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Dior. Prénom : Maxim's. C'est ce deux pièces à blouse blousante profondément décolletée et jupe fuseau, présenté sous manteau rouge fourré de noir"
"Dior; Prénom :Jimmy's somptueuse saharienne et jupe légèrement évasée se portent sous un manteau orné de fourrure en même satin que le deux pièces"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Des robes -un peu - habillées"

 "Si vous etes sure de votre charme, vous vous sentirez bien dans une robe de mousseline de laine rouge et de moire marine à corsage souple, à jupe en tuyaux d'orgue. Chanel"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958

"Si vous êtes certaines de votre élégance, vous saurez porter une robe d'organza satin marine, à corsage drapé, manche trois quarts et kimono. Jupe fourreau à pans flottants. Lanvin Castillo"
Photographie J-L Sieff Studio Chevalier Astorg - Elle septembre 1958


"Comment j'arrangerai ma garde robe pour devenir très 58"

"1- ma robe du soir en velours
2- mon gros manteau de tweed écossais"
Dessin par Darby - 

"- mon costume à tout faire en velours anglais
- mon tablier habillé de taffetas
-mon sweater de laine
- ma robe de fin de journée en crêpe
- ma parure de satin blanc"
Dessins par Darby - Elle septembre 1958


"Le dessin devinette par Ami - Si vous ouvrez l'oeil vous allez trouver sur la Croisette : un teckel, un rouleau à pâtisserie, un ministre des finances, un chat, deux oeufs durs, un oeil triste, une ampoule électrique, le mot zut, une banane, une meule de foin, un maquereau, un accent circonflexe. Si quelque chose ou quelqu’un vous écharpe, reprenez votre promenade....."

"Publicité 1958  pour la lessive Crio"
Dessin par Camps

"Publicité 1958 pour les tissus Boussac"
Photographie Chevalier


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.


Elle - n°610 Septembre 1958
100 pages - 50 francs


Autres revues parues en septembre 1958 à découvrir dans le blog :

https://modesperdues.blogspot.com/2013/09/jardin-des-modes-septembre-1958.html
https://modesperdues.blogspot.com/2012/10/lart-et-la-mode-septembre-1958_15.html

Autres revues ELLE à decouvrir dans le blog :

https://modesperdues.blogspot.com/2013/01/elle-mars-1949-numero-special.html
https://modesperdues.blogspot.com/2012/10/elle-4-septembre-1950.html
 https://modesperdues.blogspot.com/2014/12/elle-decembre-1950.html
 https://modesperdues.blogspot.com/2013/09/elle-septembre-1952.html
 https://modesperdues.blogspot.com/2014/02/elle-fevrier-1955.html
https://modesperdues.blogspot.com/2012/11/elle-4-mars-1960.html


VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICATION  ASK FIRST.