Jardin des Modes Octobre 1938

"Contradictions"
On demandait à la Mode de choisir, d’être enfin conséquente avec elle-même, de décider d'une forme qui puisse fixer l'Epoque... Elle a répondu à cette pirouette. Et pour témoigner de son indépendance, elle a malicieusement désigné les deux pôles, poussé le jeu jusqu'à la gageure. Prenant, chez le même couturier, les mêmes éléments, elle en a tiré des effets si violemment opposées que les modèles présentés semblent vus successivement dans un miroir concave, et dans un miroir convexe.[...]
A peine une robe entraîne t'elle, derrière elle, l’épanouissement d'une ampleur fastueuse, qu'une autre arrive poussant devant elle un flot de tissu bouillonnant..[...]
Un manteau aux larges épaules de fourrure, se termine en sifflet, tandis que, près de là, un autre aux épaules étroites s'ourle de renard et ondule en veste "djiguite". Les vestes cintrées coudoient les paletots vagues, les jupes fleurs, les jupes tiges.[...]
On pourra voir dans les soirées des femmes au dos nu, au corsage échancré jusqu'à la taille... et d'autres colletées jusqu'au menton. Et sur les cheveux pour les accompagner, des diadèmes d'or ciselé, des cimiers de plume, des fleurs de diamant, des peignes ourlées de perles ... ou des chapeaux.
Et le jeu des contrastes a gagné jusqu'aux chapeaux. Les chapeau petit, à calotte haute et empanaché, court sa chance près du canotier plat, posé sur le nez.
Rivalité ? Lutte d’influence ? pas le moins du monde. Mais une richesse que la Mode n'avais jamais connue, qui permettra à chacune de faire valoir ses dons... d’apparaître sous mille aspects divers... Variations, à l'infini sur le thème de la Séduction"
Extrait de l'éditorial du Jardin des Modes en octobre 1938

Couverture de la revue Jardin des Modes parue en octobre 1938
Robe du soir de Chanel


Dessin de mode signé AD 38
Deux robes de Balenciaga
fourreau collant ou crinoline, même tissus, même garniture
Jardin des Modes octobre 1938



Croquis de mode
  De Gauche à droite, par paires :
- Molyneux, Jupe fleur ou à volonté, jupe tige. Epaules tombantes ou très remontées.
- Molyneux Jaquette ajustée, jupe de patineuse ou jupe étroite et paletot vague.
- Schiaparelli, silhouette ample, manche bouffantes, silhouette étroite
-Jean Patou, taille haute, ampleur dans le dos, ou ampleur devant, ceinture à l'Egyptienne
Jardin des Modes octobre 1938



"Le chapeau en hauteur, le canotier plat. Tous deux sont en feutre satiné garnis,l'un d'autruche rouge, l'autre, d'un motif de joaillerie. Bijoux de Mauboussin. manteau de vison et manchon de skunks*
J. Suzanne Talbot - Fourrures Max *"
Photographie Vogue Studio
Jardin des Modes Octobre 1938


"Les belles fourrures" *
En haut à gauche :  "Jacques Heim  : très élégant manteau d'après midi en lainage bleu gris et bandes de skunks"
Au centre : "André Brun, jaquette courte, ajustée en putois, pouvant petre portée aussi bien l'après midi que le soir"
A droite : " Fourrures Weil, ce très beau manteau est en vison , ceinture en daim marron."


"Les belles Fourrures" *
A gauche : "André Brun Toujours classique et facile à porter, l'astrakan noir continue à être employé l'hiver.Manteau ample à col arrondi.
Au  centre : Rosal, Nous aimerons encore cet hiver les grands manteaux de castor, chauds et confortable. Modèle ample comme le veut la nouvelle mode
A droite : Fourrures Remel , original et nouveau, le "whitecoat" phoque à longs poils
Croquis de mode pour le Jardin des Modes d'Octobre 1938



 
"Pris sur le vif"
Photographie Eggarter
En haut, manteau croisé en lainage beige mastic, col en phoque par Robert Piguet
A gauche : Jupe froncée et jaquette contrastante par Marcel Rochas
A droite  Robe chemisier et manteau ample garni de castor par Lucien Lelong
Jardin des Modes octobre 1938


"A Paris la Femme Porte...."
"Des chapeaux de plus en plus petits...
Des pyjamas d'intérieur à courtes vestes brodées d'or...
Des chapeaux en fourrures...
Sur des robes noires, une cienture en satin nouée devant, une fleur au corsage...
Ce bijou, un chapeau d'émail mauve à plumes d'autruches en petits strass...
Des gants de crêpes beaucoup trop larges, drapés de couleur contrastantes
Des broderies de strass et de pierre de couleur en forme de collier"
Croquis de mode pour le Jardin des Modes Octobre 1938



"Deux gardes robes pour un budget de jeune fille"
Croquis de mode pour le Jardin des Modes d'octobre 1938



"Je commande un ensemble pour l'hiver" 
Patrons de la revue Jardin des Modes d'octobre 1938
Ci dessus et ci dessous




"Élégant et pratique, le velours Antifroiss"
"Pour l'hiver, aucun tissu n'est plus seyant que le velours soyeux pour les robes d'après midi très habillées et les robes et manteau du soir. Le visage est adouci, la silhouette amincie grâce à ses beaux reflets. Jusqu'ici  un grand nombre de femmes pratiques craignaient sa fragilité mais le velours Antifroiss de rayonne que nous vous présentons sur ces pages ne se 'panne" pas, et se défroisse toujours"
Le jardin des modes d'octobre 1938


"Des robes en crepe de Rhodia"
" Voici, toujours parfaits pour exécuter les robes d'après midi et de soirées dans  l'intimité, les crêpes Bourdeline uni et fin, le Bourdiana aux beaux plis, le Bourdelyon dont le tissage, légèrement crêpé a de jolis reflets brillants. Tous sont d'un beau tombant et de plus infroissables."
Croquis de mode pour le Jardin des Modes d'octobre 1938


"Les blouses faites en divers tissus , pour accompagner nos tailleurs d'après midi"
Croquis de mode
Jardin des Modes d'octobre 1938


Croquis de mode
"Les patrons chics et pratiques du Jardin des Modes d'octobre 1938"
"En vente au Jardin des modes chez tous les dépositaires des Messageries Hachette et dans un grand nombre de magasins de nouveautés de Paris et de Province"


"A la recherche de nouveaux accessoires"
"Voici de charmants accessoires qui compléteront vos nouvelles toilettes d'automne et renouvelleront l'aspect de celles que vous portiez l'an passé.
Ceinture en box trois tons, écharpe en étamine de laine, camélias en tissus mat rose et en satin noir,  clip en forme de chimère en métal doré et argenté,  chaîne en métal doré décorée de pampilles en perles et en pierre, étroite ceinture en cuir noir et doré,  sac en daim noir"
Dessins de mode   pour la revue Jardin des Modes d'octobre 1938


"Une visite chez Bally"
"Rentrant de vacances, les vraies parisiennes découvrent tout à coup, en passant rue de Rome, une immense succursale des chaussures Baly, installée avec grand luxe, pendant leur absence."
Publi reportage pour les chaussures Bally dans la revue Jardin des Modes d'octobreb 1938


"Les petites robes des petites filles"
Patrons du Jardin des Modes - Octobre 1938


Publicité pour les rouges à lèvres Lanvin
Jardin des modes octobre 1938


Publicité pour le parfum Noir de Weil"
Jardin des Modes Octobre 1938


Publicité pour les Laines du Chat Botté
Jardin des Modes Octobre 1938


* Ce blog ne cautionne en aucune façon la fourrure véritable , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.


Jardin des modes n°267 - 15 octobre 1938
Revue bi mensuelle - 3 francs 75


D'autres revues parues en 1938 a voir dans le blog :
http://modesperdues.blogspot.fr/2013/06/modes-et-travaux-juin-1938.html
http://modesperdues.blogspot.fr/2012/11/modes-et-travaux-novembre-1938.html



VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICATION  ASK FIRST.


L'Officiel Septembre-Octobre 1945 *

"Oui mais...."
Les feuilles tombent, mais, sous le soleil d'automne, la forêt prend des reflets de cuivre et d'or qui sont un enchantement. Le sous bois est mouillé, mais doux comme un tapis de haute laine et l'amazone va, élastique, les rêves détendes. D'un taillis, un faisan part, éclat diapré dans un éclair. Ici et là, la brume accroche son écharpe, mais la bise, si elle commence à mordre, déchire aussi le voile comme pour découvrir le ciel. La neige et le gel sont proches, mais qu'importe ! Les fleurs de givre comptent parmi les plus joies et, cette années, nous avons chaud au coeur. IL fait nuit de bonne heure, mais, dans la ville, tôt les rues s'illuminent ressuscitant la féérie nocturne des temps oubliés. Automne, hiver !  Autres couleurs, autres décors, mais joies aussi vives et non moindre beauté, pour qui sait en capter la finesse et le sens..."
Editorial de la revue L'Officiel de Septembre / Octobre 1945

Couverture de la revue L'Officiel septembre/octobre 1945
Dessin signé Benito - Robe de Lucien Lelong


"Chapeau de Caroline Reboux - Bijoux de Dussaussay
L'Officiel septembre/octobre 1945



"Dans l'ambiance si caractéristique des grandes premières, nous voyons ici une robe d'intérieur de jersey de Rodier, due au talent de Grès.
Dessin signé Kiffer - L'Officiel L'Officiel septembre/octobre 1945


"Somptueux modèle de Legroux Soeurs. C'est une petite toque en queues de zibelines ornée de paradis. Bijoux de Mauboussin" *
Photographie par Pottier
L'Officiel septembre/octobre 1945


"Les lignes nouvelles"
A gauche : "Jeanne Blanchot, capuche de velours vert, fond et pompons en loutre" *
A droite : "Suzanne Talbot, hennin en feutre et velours tressé, bijou devant"
Illustration signée Jeb
L'Officiel septembre/octobre 1945


"Zibeline de Caroline Reboux porté avec beaucoup de distinction par la jolie Mme C... Les bijoux sont de la maison Mellerio dits Meller" *
Photographie Pottier
L'Officiel septembre/octobre 1945



En haut (G à D) Simone Cange, velours noir et jersey tulle
Sygur : toque de velours et oiseaux des iles
Au centre (G àD) Claude St Cyr, feutre havane , plumes de coq
Nelly Levasseur, velours, plumes d'autruches
En bas (G à D) Janette Colombier, velours noir et paradis
Rose Valois, feutre tabac, motif de plumes
Illustration signées Jeb
L'Officiel septembre/octobre 1945


En haut (G à D) Eneley Soeurs, velours brun et plumes beiges
Germaine Bouché, velours bruyère et oiseaux
Au centre (G à D) Gilbert Orcel, velours, tissu écossais, plumes
Agnès feutre marron garni d'une fantaisie
En bas (G à D)Blanche et Simone, feutre et velours noir
Le Monnier haut de forme orné de mousseline
Illustrations signées Jeb
L'Officiel septembre/octobre 1945


"Dessins animés"
Silhouettes de l'hiver 1945
L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche :  " Jean Patou.Cette robe d'après midi en crêpe bleu dur est élargie par un tablier froncé. Collier en pierres multicolores"
A droite : "Balenciaga. Une ligne très caractéristique dans cette robe de jersey gris droite, aux hanches drapées, et au corsage montant"
Illustration de mode signée Benigni
L'Officiel septembre/octobre 1945


 "Catherine Parel : Ces deux très belles robes d’après midi interprétées en lainage noir affirment la conception nouvelle de Catherine Parel dans l'emploi des plissés, corsages ajustés à encolure, très simple, montant au ras du cou"
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Jean Farell, robe en lainage brun dont la jupe tunique est formée d'un volant enroulé,chapeau Albouy"
A droite : " Crêpe noir pour cet élégant deux pièces brodé de paillettes"
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Pierre Benoit exécute cette belle robe en crêpe souple, jupe joliment drapée devant, chaînettes dorées"
A droite : "Jean Dessès. Noter le mouvement très neuf que Jean Dessès donne à cette charmante robe d'après midi en crêpe vert mousse"
Illustration par Benigni - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauhce : "Marcelle Dormoy, robe de diner en velours noir, large empiècement de tulle coupé de croisillons de velours"
A droite : "Madeleine de Rauch, robe d'après midi en crêpe noir, large manches raglan brodées de laine mèche et de gros cabochons dorés"
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Robert Piguet, route l'importance de cette jolie robe se concentre sur les hanches drapées d'une écharpe écossaise"
A droite : "Lucien Lelong, très beau manteau en lainage noir, avec un amusant mouvement de doubles pèlerines sur les épaules"
Illustration signée Benigni - L'Officiel septembre/octobre 1945


"Lucile Manguin - Cet harmonieux ensemble est composé d'une épaisse canadienne blanche doublée de soie vive et d'une jupe en lainage jaune créant une heureuse opposition avec la blouse encre, ceinture en même soie que la doublure"
L'Officiel septembre/octobre 1945


"Callot Soeurs, cette magnifique redingote en lainage pastel, à jupe élargie de godets pris sous un plis dressé, est somptueusement garnie de broderies de tissus en gros relief formant plastron. Les volumineux poignets sont en Kalinsky" *
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


De gauche à droite :
"Dupuy Magnin : manteau vague d'une ligne très souple en lainage gris mélangé, orné et doublé ragondin" *
"Jeanne et Josée : manteau vague en lainage grenat, panneaux travaillés de plis religieuse,boutons dorés."
"France Obré, tailleur en velours de laine marron, broderies de tissu en relief sur le col et les poches"
"Anny Blatt, tailleur en laine angora bleu ciel, tricoté à la main, empiècement formant un large pli décollé"
Illustration de mode signée Pierre Pagès - L'Officiel septembre/octobre 1945


"Gaston"
"Deux ravissantes créations de Gaston : à gauche, manteau en astrakan naturel, marron, corsage en laine beige, à droite, boléro en breitzchwanz blanc monté sur corselet en daim noir, chaînette et clou dorés" *
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


De gauche à droite :
"Un très joli travail d'atelier caractérise ce manteau de Bruyère garni de martre" *
"Paquin exécute son modèle en lainage de Lesur et astrakan noir" *
"Ce modèle de Jeanne Lanvin en lainage et astrakan se porte sur une robe noire." *
"Le manteau suivant en lainage aubergine et marmotte est signé Worth" *
Illustrations de mode signées Mourgues 45 - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Marcelle Dormoy, manteau en lainage havane, très bon mouvement de petites pèlerines sur les épaules, partant des manches, sur le devant"
A droite : "Carven, manteau en lainage vert amande, pi élargissant les les épaules, poignets et revers en ocelot bordés de biais de lainage vert" *
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Madeleine de Rauch, manteau vague, large de carrure, en lainage beige, quadrillé maron, porté sur une jolie robe en lainage grège"
A droite : "Raphael, manteau de lainage noir, garni d'une bande en agneau rasé formant gilet, soulignée par un large retour brodé de ganses de soie" *


De gauche à droite :
"Pelisse de Marcelle Chaumont aux emmanchures très caractéristiques"
"Redingote de Charles Montaigne, plis sur les épaules"
"Un joli mouvement de plastron arrondi dans ce modèle de Madeleine Vramant"
"De Marcel Rochas, manteau à poches et col de renard soulignés d'un volant" *
Illustration de mode signée Mourgues 45 - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Coralie , canadienne en suédine imperméabilisée beige rosé de Bucot, jupe brune
A droite : "Marcelle Dormoy, imperméable à capuchon en gabardine grise, doublure écossaise"
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


"Coralie"
"Ce tailleur en lainage gris avec berthe et plastron brodés, est complété par une cape doublée d'Hudson" *
"L'imperméable en gabardine bleu gris est doublé du même lainage pied de poule employé pour la robe"
Illustration de mode signée Benigni - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Alex, cette belle pelisse signée Alex est exécutée en lainage quadrillé, elle est garnie et doublée de loutre" *
"De Gaston, la manteau en lainage vert olive orné devant de deux bandes de castor prolongées jusqu'en bas" *
Illustration de mode signée Bernard Blossac 45
L'Officiel septembre/octobre 1945


"Paquin'
"Ce magnifique manteau, très remarqué dans cette collection, est exécuté dans un beau velours de laine aubergine, et somptueusement garni de renards bleus. La toque de renard est aussi une création de Paquin" *
Photographie par Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Molineux - Manteau droit en breitschwanz gris avec manches de renard" *
A droite : "Revillon Frères, manteau en astrakan noir" *
L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Marron Fourrures, redingote en breitschwanz, chapeau J. Colombier" *
A droite :  A la Reine d'Angleterre, manteau en astrakan au mouvement très étudié" *
Photographie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche :" L. Mendel, ce magnifique manteau en fouine naturelle, admirablement travaillé" *
A droite : "Sur une robe noire, Nina Ricci pose ce vêtement mi-long en lainage soufre doublé d'astrakan" *
Illustration de mode signée Bernard Blossac 45 - L'Officiel septembre/octobre 1945


* Ce blog ne cautionne en aucune façon la fourrure véritable , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.



"Harmonie, clip en pierres précieuses réalisé par Cartier"
Illustration signée Benito
L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche: " Cette grande robe du soir d'une somptueuse allure est interprétée dans un souple lamé or, Le dos du corsage est joliment drapé tandis que le devant est travaillé de bouillonnés et de fronces"
Au centre : "Germaine Lecomte exécute ce beau modèle en velours et faille, oiseaux brodés en paillettes multicolores"
A droite : "Raphael, un magnifique travail de fronces dans cette robe du soir turquoise, langue écharpe dans le dos"
Illustration de mode signée Pierre Pagès - L'Officiel septembre/octobre 1945


"Jacques Fath"
"Noter le drapé très nouveau du corsage, dans le modèle de gauche, et le beau décolleté en corbeille de la robe de droite. Chapeaux de Jaques Fath
Photographie Arik Nepo - L'Officiel septembre/octobre 1945


"Bianchini Férier - Bruyère - Jean Patou - Maggy Rouff"
"Voici trois modèles exécutés en tissus Bianchini Férier. La robe de Bruyère est en faille noire pékinée satin groseille ; celle de Patou en satin pékiné dégradé sur faille et le modèle de Maggy Rouff en satin façonne"
Illustration de mode signée Bernard Blossac 45  -  L'Officiel septembre/octobre 1945


"Robert Piguet présente cette magnifique robe de grand style, à jupe de satin et corselet de velours, brodée de paillettes"
Photographie Arik Nepo - L'Officiel septembre/octobre 1945


A gauche : "Un style magnifique dans cette robe de Balenciaga interprétée dans un velours noir, et garnie de volants de mousseline vert Nil. Roses au décolleté"
Au centre :"La robe de Jean Patou est en faille couleur pastel et velours noir, broderies opposées"
A droite : "Un beau modèle de Worth en faille, broderies or et pierreries"
Photgraphie Pottier - L'Officiel septembre/octobre 1945


"A gauche : "De Worth, cette robe du soir à basque très en forme interprétées en brocart noir tissé"
A droite : "Maggy Rouff, belle robe du soir en velours noir, travail de broderies multicolores au corsage"
Illustration de mode signée Bernard Blossac 45 - L'Officiel septembre/octobre 1945




Publicité pour les chaussures A. Gresy - Modèles présentés à l'exposition de Rio de Janeiro "permanence de la France"
Illustration signée m. Pintz 45 - L'Officiel septembre/octobre 1945


Publicité pour les produit de beauté et parfums René Garraud
Illustration signée Camble - L'Officiel septembre/octobre 1945


Publicité pour les parfums de Paquin
Illustration signée Bérard - L'Officiel septembre/octobre 1945


Publicité pour la parfumerie Verlayne
L'Officiel septembre/octobre 1945


Publicité pour le parfum "Clair Réveil" signé Harriet Hubard Ayer
L'Officiel septembre/octobre 1945



L'Officiel n°283 Octobre 1945
126 pages - 200 francs


D'autres revues parues en 1945 à voir dans le blog :
http://modesperdues.blogspot.de/2012/11/modes-et-travaux-novembredecembre-1945.html
http://modesperdues.blogspot.de/2013/07/mode-et-travaux-juillet-1945.html
http://modesperdues.blogspot.de/2015/03/modes-et-travaux-1945-mars-1945.html


VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.