Jardin des modes - Novembre 1952 *

"Le  Jardin des modes de novembre1952 vous fait faire des économies !
Nouveaux prix, 150 francs au lieu de 220
Dans ce numéro le minimum de dépenses pour le maximum d'élégance"


"La dame qui admire, à juste raison, une baisse aussi appréciable, porte un tailleur de Balenciaga à grand col de carbonaro et un manchon de renard."
Photographie Neubert-Horak
Le Jardin des modes de Novembre 1952



"Une mode de la fourrure"
La fourrure tiendra en général une grande place cet hiver. On portera notamment toutes les fourrures classiques. Mais il y a aussi une mode très actuelle de la fourrure, caractérise par les manières nouvelles de l'intégrer au robes et aux manteaux et par le retour des fourrures à poils longs : renard, lynx, civette"
[Le blog ne fait en aucun cas l’apologie de l'utilisation  de la fourrure dans l'industrie de la mode, particulièrement en ce qui concerne la mode contemporaine. Toutefois, il est impossible d'évoquer   l vestiaire féminin des années 50, sans évoquer cet aspect incontournable]


"Une mode de la fourrure : Larges bandes de lynx bordant un manteau tout droit le maison Révillon.
Lynx du Muséum d'Histoire Naturelle 1952"
Photographie Dutkovitch
Le Jardin des Modes de Novembre1952


"Une mode de la fourrure
A gauche :  Plastron, toque et manchon de castor avec un tailleur d'hiver en lainage chiné par Jacques Fath
Au centre : Légère bordure d'astrakan sur un manteau tube en dra par Lanvin-Castillo
A droite : Apparition très remarquée des imprimés fourrure, sur cette robe de Givenchy "
Dessins de mode, croquis de mode signé Bolin
Le Jardin des Modes de Novembre1952



"Une mode de la fourrure
A gauche : une cravate de zibeline se noue dans l'encolure d'une robe à spencer en lainage gris par Christina Dior
Au centre, un anneau de renard blanc  masque le décolleté d'un élégant deux pièces en lainage noir par Balenciaga
A droite : Une pelisse doublée de civette par Madeleine de Rauch"
Dessins de mode, croquis de mode signé Bolin
Le Jardin des Modes de Novembre1952



 Une mode de la fourrure
Très beau manteau d'ocelot par Canada Furs
Gants de Legrand, cloche de Florence, Guépard de Laxton Lapierre
Photographie Dutkovitch
Le Jardin des Modes de Novembre1952


"Trois pièces en tweed , accompagné, comme il se doit cette saison, de son paletot de loutre, par Pierre Balmain.
En arrière plan,  l'exposition rétrospective et internationale organisée par le musée des arts décoratifs
Affiches par Capiello (1930) et Savignac (1952)



 "Visite à la télévision"
"Tot au tard vous serez téléspectatrice. Il a suffit de cinq années pour que la télévision modifie les habitudes américaines. Sur les vingt millions cinq cent mille postes utilisés dans le monde, dis huit millions sont répandus parmi les USA et le reste se répartit dans une vingtaine de pays. En France, on estime le nombre de poses à quarante ou cinquante mille seulement. Mais ce qu'il importe de noter, c'est qu'il a triplé depuis 1951. C'est à  l'un des jeunes réalisateurs du cinéma et de la radio, Francois Billedoux, que nous avons demandé de faire le point sur la situation en France de la télévision à propos de laquelle certains ont déjà prononcé le mot de neuvième art".



La régie - Modèle de prêt à porter par Jamiqua
Photographie Doisneau
Le Jardin des Modes de Novembre1952


 Pierre Sabbagh dirige le Journal télévisé avec sa pipe et ses trois adjoints
Modèle de Pret à Porter Henri à la Pensée
Photographie Doisneau
Le Jardin des Modes de Novembre1952


 En haut à gauche : L'équipe des peintres terminent un décor - Modèle Galeries Lafayette
En haut à droite : De la régie vers la Tour Eiffel, part l'image choisie - Modèle Galeries Lafayette
En bas à gauche : Le cameraman satisfait de son nouvel appareil n "819" modèle du Printemps
Au centre : Devant le micro - Modèle des Trois Quartiers
En bas à droite : Maurice Cazeneuse, assis à droite, réalisateur, suit sur l'écran ses prises de vue - Modèle de Gattegno
Photographies Doisneau
Le Jardin des Modes de Novembre1952


De ces passerelles, l'électricien dirige les projecteurs sur le plateau - Modèle Prisunic
Photographie Doisneau
Le Jardin des Modes de Novembre1952



"Lecon de coupe = Leçon d'économie"
Faire soi même ses robes, c'est faire des économies. pour cela il ne faut pas perdre de tissus par une mauvaise coupe : soyez bien installée et travaillez selon un bon patron.
4 points importants de la mode sont étudiés dans les pages qui suivent"





"Le bénitier"
La partie droit fil du triangle est incrustée sur le corsage . Le drapé est maintenu par un plomb fixé par un biais au milieu du devant de l'encolure.
Le jardin des modes de novembre 1952



"La hanche emboitée"
Une pince de poitrine en biais part d ela couture de coté. La pièce en forme de triangle qui est incrustée élimine les pinces et épouse l'arrondi des hanches.
Le Jardin des Modes de novembre 1952


"Le col cranté"
IL remplace le col tailleur. IL est coupé come un col châle, double, et une triplure (en toile taileur fine) est prise en couture entre les deux épaisseurs de tissus"
Le Jardin des Modes de novembre 1952


"La souplesse de poitrine"
 "La coupe classique de l’automne 1952 : découpe arrondie cintrant la taille et maintenant la souplesse de la poitrine par des pinces cousues ou repassées, ou par des fronces"
Le Jardin des Modes de novembre 1952



"Très à la mode"


Les doublures chaudes
Croquis de mode pour les patrons de la revue du jardin des modes de novembre 1952


Les mélanges de tissus
Croquis de mode colorés pour les patrons de la revue du jardin des modes de novembre 1952



Les doublures chaudes
Croquis de mode pour les patrons de la revue du jardin des modes de novembre 1952



"Toutes les longueurs sont bonnes de la jaquette au manteau long"
Les doubles chaudes
Croquis de mode pour les patrons de la revue du jardin des modes de novembre 1952



Décoration intérieure 1952
Comment vous éclairer pour coudre, broder ou tricoter



"A la fois fonctionnel et esthétique, le problème de l'éclairage est aujourd'hui étudié conjointement par les artistes et les techniciens."
Photographie Neubert-Novack
Le jardin des modes de novembre 1952


Publicité pour les parfums Lucien Lelong
Signé Runacher 51
Le Jardin des Modes de novembre 1952


Publicité pour le parfum "Magie" de Lancome
Signé E M Pérot
Le jardin des modes de novembre 1952




Publicité pour les Bas Gui Haute Coutre
Non attribué
Le jardin des modes de novembre 1952




Le jardin des modes Novembre 1952 - N°371
56 pages - 150francs


PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. ASK FIRST.

 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PRIVE OU PUBLIC




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire