J. D Modes - Mai 1955 ¤ * {Version 2021}


"Robe de plein soleil en tissus frais, lavable et grand teint. C'est notre patron dernière heure n°4161."
Photographie Moutin
"Le mois de mai est celui on l'on a le plus de plaisir à s'habiller. Entre l'élégance entre un peu stricte du printemps et celle, un peu trop nue, de l'été, il y a place pour un moment éblouissant, ou toute femme peut réunir, dans un seul ensemble, la légèreté, la sobritété, le charme et la gaité. 
La légèreté ? Elle est dans toutes ces robes de soie aux formes souples, imprimées de tons vifs, amis fondés. La sobriété, sans laquelle on n'a pas le droit de parle d'élégance, est dans la ligne des manteaux qui prennent l'aspect de robes dépouillées, comme de modèle de Christian Dior en shantung naturel (croquis ci dessous) .  [...] 
Le charme se glisse dans cette ombre ou cette lumière que les grandes capelines ajoutent au visage, pour un temps trop court. Ne le laissez pas passer. Et n'oubliez pas non plus la gaieté des colliers de perles multicolores dans les encolures nues, ni celle des jeux de couleurs audacieux pour les gants et les accessoires'
Extrait de l'éditorial de la revue J. D Modes du mois de mai 1955
 
 
'Pour garnir un décolleté dépouillé, de lourds colliers en pierres de couleurs vives"
Christian Dior - Photographies Dambier
J. d. Modes mai 1955


"Pentecote"
 
 "Week end à bord : pantalons et sweater. Pantalon de velours côtelé beige et marinière de gros tricot marine (Boutique Patou" ; Jumper en jersey marine et blanc et pantalon de flanelle blanche, carré blanc, rayé rouge (Bazaar Dessès)
Illustration de mode signée R. Gouret- Jardin D M mai  1955

"Sur le port de Théoule, une chaude veste à grosses cotes en laine marine et toile blanche sur un pantalon de flanelle blanche (Bazaar Hermes) ; un sweater en orlon bleu à col marin frangé et bordé d'un ruban sur une jupe plissée à doubles plis en toile blanche (Boutique Givenchy)"
Illustration de mode signée R. Gouret- Jardin D M mai  1955

 "Dans une crique au Trayas : un manteau de toile rayée orange, vert et jaune sur un pantalon assorti, sweater de cachemire jaune, cloche de raphia (Boutique Dior) ; Short et tunique blancs à pois rouges, portés avec la veste de toile rouge de la page suivante (Boutique Patou)
Illustration de mode signée R. Gouret- Jardin D M mai  1955
 
 "Au Palm Beach, devant la Chaine de l'Estérel : Tunique courte en toile blanche rayée de rouge (Heim Actualité) ; Ensemble de toile rouge (Boutique Patou). La jupe en toile rouge à remplacé le bermuda short, mais sous une veste , la tunique blanche à pois demeure"
Illustration de mode signée R. Gouret- Jardin D M mai  1955
 
 "Dans la montagne, devant  Auribeau : sweater de coton blanc, grand chapeau et jupe en toile de jupe verte (Boutique Fath) , chemisier en toile de soie beige imprimée cachemire jaune et marron et jupe de toile grège en forme 'Boutique Givenchy)
Illustration de mode signée R. Gouret- Jardin D M mai  1955 
 
"Une nuit de mai "

"Broderie anglaise sur organdi de coton café au let. La taille est basse; le corsage, largement décolleté en pointe, est drapé sur les épaules - Boutique Christian Dior"
Photographie Moutin - Jardin D M. du mois de Mai 1955
 
"Fine dentelle blanche. Le décolleté rond est sage devant, plus profond derrière. La jupe est finement plissée. Longs gants de Perrin en chevreau blanc* - Jacques Griffe Evolution"
Photographie Moutin - Jardin D M. du mois de Mai 1955
 
"Organdi de soie rose. Les petits noeuds des épaules dissimulent le départ des mancherons drapés. Long sautoir de perles bleutées. - Heim Actualité"
Photographie Moutin - Jardin D M. du mois de Mai 1955
 
 
 "La Nouvelle Saison"
 
"Les Manteaux"
Croquis de mode anonymes pour présenter les patron édité par la revue.
J. D Modes du mois de mai 955

"Les Tailleurs "
Croquis de mode anonymes pour présenter les patron édité par la revue.
J. D Modes du mois de mai 955
 
"Les deux pièces à gauche et Les robes à droite"
Croquis de mode anonymes pour présenter les patron édité par la revue.
J. D Modes du mois de mai 1955

"Les robes"
Croquis de mode anonymes pour présenter les patron édité par la revue.
J. D Modes du mois de mai 1955
 
 "Nés avec les feuilles, nos patrons dernière heure"
 
"Le deux pièces de toutes les heures. Veste à taille indiquée sur une robe décolletée"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955

 
"La robe de cocktail à effet du double jupe"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955
 
"La robe d'après midi, chemisier, et jupe à plis superposés"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955
 
"Le deux pièces trotteur à encolure et bas de manches à transformations"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955
 
"Le cache poussière facile à faire avec encolure nouvelle"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955
 
"La robe du matin bordée de clair ou de foncé"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955
 
"La robe à danser à double effet de taille"
Photographie Moutin pour présenter les patrons édités par la revue Jardin D M. du mois de mai 1955
 

"Taille volage"
"La mode laisse à la taille la plus grande liberté. Chaque femme pourra, selon sa silhouette, la placer où elle voudra : le pas l'indiquer du tout, la laisser deviner, la marquer 'une ceinture large à étroite, jamais serrée, trop haute ou trop basse. Les exemples que nous donnons ici ne sont que quelques unes des variations possibles sur le theme d'une robe princesse."



"Décolletés Variables"
"Souvent au ras du cou, comme celui du sweater décrit  l'image ci dessous, les décolletés sont la plupart du temps temps ouverts, même lorsqu'ils s'accompagnent de cols. Ils mettent ainsi en valeur le visage et la ligne du cou, laissent une place aux colliers et aux écharpes. Et, comme on le verra dans les exemples que voici, chacun d'"eux suffit presque à modifier l'aspect, l’utilisation ou le caractère d'un ensemble ou d'une robe"


'Tricot à faire"
Jardin D M. au mois de mai 1955
 Croquis de mode 1955 signés M D Dagand
 
Comment porter les tricots de l'été 1955 ? En marinière, en cardigan, ou en petite veste sans manche.
Une mode , plutot portée par les intellectuelles, qui me fait penser à Francoise Sagan, à  Juliette Greco...




Prêt à Porter Dernier Cri

"La redingotte décintrée en shanting de soie bleu au Printemps"
Photographie Anonyme - J. D. Modes de mai 1955

"Le tailleur à jupe plissée ligne A au printemps et l'ensemble veste robe, évasé Germaine et Jane"
 Photographie Anonyme - J. D. Modes de mai 1955

"Le manteau tunique de Wébé et l'ensemble dernier cri patron J. D. Modes "
Photographie Anonyme - J. D. Modes de mai 1955



Publicité 1955 pour les tissus Boussac.

Publicité 1955 pour les maillot de bain Jantzen
 
 


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure  ou des plumes véritables , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.


Cet article est un hommage aux modes  des années 50. Un moyen de partager ma collection de revues anciennes avec d'autres passionné.e.s
Le but, clairement, n'est pas d'en tirer profit ou de léser quiconque





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire