Elle - Mars 1949 Numéro Spécial Collections ¤

"Elle vous présente la mode 49...
Nous sommes en l'an II de la mode nouvelle et un soleil précoce nous a rendues, vous a rendues, plus vulnérable que de coutume  a de douces tentations. Vous avez, comme nous, interrogé anxieusement les étalage de tissus, palpé les lainages, mesuré l'intensité d'un bleu. Et vous êtes repartie hésitante. Vous ne savez pas si 5 mètres c'est trop ou pas assez, si les jupes sont plus larges ou plus étroites, si le surah ou le crêpe "fera" la robe que vous souhaitez et si le jaune - ou le turquoise - est la couleur indiquée pour votre paletot. 
Maintenant vous allez tout savoir, et ne pourrez plus vous tromper."
Éditorial du journal Elle de mars 1949 - spécial collections

Couverture du magasine Elle du 15 mars 1949


"La mode de printemps a 5 tactiques :   nous avons choisi pour votre grande offensive de printemps  trois différents types de garde robes chez les grands couturiers. Chacune d'elles est nouvelle. Chacune d'elles appartient à ce printemps 1949 et pourtant chacune correspond exactement à une "tactique" de femme bien déterminée. L'une d'elle pourrait être la votre
1° La classique : elle reste sobre et ne perdra rien de son gout, de sa simplicité, en adoptant ces points nouveaux : des poches asymétriques; des plis ajustés sur le coté, de l’ampleur modérée; et des d'tails amusants : la garniture écossaise, cape écharpe le béret de gros grain.
2° La romantique : elle aime ce qui est jeune, naïf, et la met en valeur, choisit des colifichets et des tons délicats, aime les robes larges à pois, de nœuds aux épaules, un grand col empesé et brodé, des vestes à petits carreaux qui soulignent la taille, une robe de bal qui fait rêver.
3° L'atomique : c'est la garde robe de la femme qui ne craint pas d'être à l'avant garde, qui est sure d'elle et de son gout ; elle choisit l'audacieux : la robe de diner courte et décolletée, les fourreaux trompe l’œil, les pans mobiles, le boléro à une seule manche, la garde robe de grand soir asymétrique"
En haut : la classique en grand soir Jean Dessès - en après midi Dior
Au centre : la romantique en grand soir Dior - en après midi Balmain
En bas : l'atomique : en grand soir Dior - en après midi Dior
ELLE mars 1949 - Spécial collections

En haut  la classique : En taille Dior - En tailleur Piguet - En manteau Balenciaga - En tout cas bonnet de gros gain et gants à larges crispins Fath, soulier plats Perrugia.
Au centre la romantique :En taille Schiaparelli - En tailleur Schiaparelli - En manteau Schiaparelli -  En tout cas col fichu en broderie anglaise Fath, collier ruban en perles et camélia sur le poignet Balmain
En bas l'atomique :  En taille Dior - En tailleur Dessès - En manteau Dessès -  en  tout cas parapluie minaudière Balmain, béret casque Dior, escarpins à talons escargot Perugia
ELLE mars 1949 - Spécial collections


"Les tailleurs classiques montent à l'assaut...
De gauche à droite : 
Poches à double pointes, boutons de nacre, blouse de linon Schiaparelli 
 Jupe plissée, taille bien dessinée, blouse d'organdi, nœud posé en biais Paquin 
Jupe plate, deux poches sculptées en arrière, boutons d'écaille Schiaparelli
Ligne classique, bordures en ganse noire, poches en bais, grands rabats, Balmain
ELLE mars 1949 - Spécial collections

Poches doubles et importantes, trois boutons de nacre bombés , Manguin
Basques en aile d'oiseau, petit gilet pull d'unt on clair, Marcelle Chaumont
Larges basques à p lis profonds, longs revers, petit gilet, jupe serrée, Heim
Jaquette souple, bien serrée à la taille, col pointu, doublure quadrillée"
ELLE mars 1949 - Spécial collections


"Les tailleurs fantaisie attaquent en pointe"
Ci dessus de gauche à droite :
"Un paletot Prince de Galles à poches géantes sur une robe assortie - Dior
Un spencer abrégé dans un gros tweed à quatre poche soufflets - Fath
Un paletot sac en prince de galles,sur une robe assortie - Piguet"

Ci dessous de gauche à droite :
"Un boléro fuyant sur une robe de droguet gris mauve à gilet drapé - Dior
Une veste rose à dol Directoire roulé, sur une robe noire - Piguet
Un boléro flottant et une jupe de piqué rouge, haut en jersey noir - Dior"
Photographie Chevalier - ELLE mars 1949 - Spécial collections



"Acclamées à la télévision...


De gauche  à droite :
Moire pékinée de satin, Balmain - Taffetas en mousseline, Marcelle Chaumont
Mousseline de soie drapée, Piguet - Faille, cape de tulle, Piguet
Organza imprimé, Paquin

Tulle et broderie irisée, Fath
Taffetas enroulé, Schiaparelli - Tulle  de deux tons, Heim
Organti à volants, Griffe  - Tulle et fleurs, Lafaurie
Tout au bout, l'opérateur de télévision. Assistaient en outre à la prise de vue : 5 électriciens, 6 machinistes, 1 régisseur, 20 spectateurs et Monsieur Ory, directeur de la télévision francaise"
Photographie Chevalier -  ELLE mars 1949 - Spécial collections


"Les robes blanches font la relève,
elles peuvent se porter à toutes les heures du jour et très tard dans la soirée. Les couturiers, unanimes, ont présenté chacun sa robe blanche, mais chacun dans sa manière et dans son tissus. Le luxe d'un tissu blanc leur a inspiré des formes très simples. Des formes que nous aimons, qu'elles soient interprétées en blanc, noir ou marine"

 
A gauche : Shantung, lés en forme, Piguet
Au centre : Tussor, jupe en forme, boutons or, Balmain
A droite : Surah, plis couchés, triple col, Piguet
 Photographie Chevalier -  ELLE mars 1949 - Spécial collections

En haut : Ottoman, double col, soufflet de  plis, Fath
En bas : toile de lin, manches kimono, taille étranglée, Schiaparelli
 Photographie Chevalier -  ELLE mars 1949 - Spécial collections

Les petites robes gagnent sur trois fronts...

A gauche  : L'apogée de la robe chemisier, Vera Boréa
Au centre : Le triomphe de la robe en jersey, Paquin
A droite : La victoire de la robe en taille - Dior
En haut, la victoire de la robe en taille : Piguet - Schiaprelli - Dessès - Griffe
Au centre : le triomple de la robe en jersey : Schiaprelli - Balmain - Piguet - Heim
 ELLE mars 1949 - Spécial collections

"A l'avant garde : les trompe l’œil de Dior..
Il impose des lois et des techniques nouvelles : la robe de shantung noir devient deux pièces de dos, par la grâce d'une courte basque à plis. Le fourreau à double tablier de taffetas écossais est, au repos, l'image simple d'un corsage marine et d'une jupe écossaise. Ce tailleur gris cache des poches dans les ailes du buste, revèle dans le dos une jupe à six plis. La robe de cachemire multicolore, à panneaux tournoyants sur fond noir, donne l’impression d'une robe-chemisier sans histoire. Les douze lés de la dernière, à droite, en shantung gris, volent tels ceux d'une "folie" tourbillonnante chère à notre enfance"
Photographie JeanMoral - ELLE  mars 1949 spécial collections




"Les manteaux ont quatre permission :
 1er permission : être droit comme celui de Balmain en pied de poule beige et blanc, manches et revers classiques, grands poches, fente dans le dos
2eme permission : être cintré comme celui de Carven en velours de laine turquoise, soulignant la poitrine et la taille, poches rabats sur les hanches
 Photographie Chevalier -  ELLE mars 1949 - Spécial collections

3eme permission :Etre en faille comme celui de Dior avec ses grands revers, ses poches à rabat, son pli creux dans le dos, doublure de faille amovible
4eme permission : Etre à pèlerine comme celui de Fath en tussor naturel avec ses boutons noirs, sa nouvelle longueur trois quarts
 Photographie Chevalier -  ELLE mars 1949 - Spécial collections


Denier communiqué , voila les points stratégiques à surveiller :

 Des boutons le long du dos - des boutons sur les épaules - des perles dans le décolleté
des boutons sur le coquillé - le mouchoir dans la poche - le mouchoir qui sert de poche
les perles en demi collier - les perles en franges - le mouchoir en écharpe
le noeud mouchoir - le noeud cravate

"Le nœud fermeture - le nœud à la taille - Le noeud géant - le nœud cravate - le nœud sur le coté -
la poche au muguet  - a poche vertige ou profonde - les poches manches
ELLE mars 1949 - spécial collections


 Publicité pour la gaine Rosy
ELLE mars 1949

Publicité pour les chapeaux Isodaim
ELLE mars 1949


Elle parution du 15 mars 1949 - Numéro 172 - 36 pages - 30 francs


D'autres revues parues en 1949 dans le blog :
http://modesperdues.blogspot.lu/2012/09/jardin-des-modes-septembre-1949_27.html
http://modesperdues.blogspot.lu/2013/01/modes-et-travaux-parution-de-fevrier.html
http://modesperdues.blogspot.lu/2014/03/modes-et-travaux-mars-1949.html
http://modesperdues.blogspot.lu/2017/01/jardin-des-modes-janvier-1949.html
http://modesperdues.blogspot.lu/2014/04/lofficiel-avril-1949.html




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire