Jardin des modes - Avril 1948 *

"Sujets de conversation"
... Les immenses décolletés pour le jour.
... Les bas rose "shocking" de Schiaparelli
... Le nom brodé sur la manchette
... La toile tailleur brodée de perles
... Les oiseaux à la mode : moineaux de Fath,  cocodettes de Dior, tourterelles de Heim
...les boutons boules des manteaux et jaquettes
... les manchettes de chemisiers portées "à la Jules Berry"
... le chapeaux vagabonds de dior
... les bottines à guêtre de Dior
... les bracelets qui deviennent un collier (Worth).
 Extrait d'un articles sur les nouvelles modes de Paris, non signé
Jardin des Modes avril 1948



Couverture de la revue Jardin des Modes d’avril 1948
Robe de Jacques Griffe, portée avec un chapeau G. Orcel
Photographie Meerson




"Le fin mot de Paris"
La mode de Paris est faite par les couturiers, consacrée par les femmes. Et le monde entier retentit de ses échos. Encore trop récemment et radicalement transformée, la silhouette de cet été 48  ne parait que confirmer la mode de cet hiver. Nous en restons donc aux jupes amples et longues - souvent plus amples et plus longues encore-  à la taille marquée, au buste dégagé, et les épaules, démunies de tout artifice reprennent leur gracilité naturelle"
Extrait d'un article signé Pertcha Adamoff
Le jardin des modes avril 1948

"Christian Dior, de main de maître, drape, enroule, fait tournoyer les jupes et leur oppose des corsages d'une simplicité étudiée"
Photographie Rubin
Jardin des Modes avril 1948



"Paris Evolue...  et les nouvelles jupes, empreintes de fantaisie et pleines de personnalité, semblent vouloir se suffire à elles-mêmes"


Ci dessus à gauche Pierre Balmain, robe de lainage" marine. La jupe à festons, jeune et pleine de piquant, laisse dépasser un jupon de taffetas à petits carreaux blanc.
Au centre, Robert Piguet, à droite, Molyneux
Jardin des modes avril 1948


Ci dessous à gauche Jean Dessès - au centre Lucien Lelong -  A droite Jacques Griffe
Jardin des modes avril 1948




"Paris est Froufroutant...
... et une gracieuse époque, que l'on pensait révolue à jamais, renaît au bruissement des innombrables jupes et jupons de taffetas."
Ci dessous Créations de Lanvin - Paquin - Jacques Heim - jean Dessès et Balenciaga (de gauche à droite)
Jardin des Modes d'avril 1958




"Paris mène la danse... des légères robes du soir à jupes plongeantes"

Ci dessus Créations de Lucien Lelong - Christian Dior et Christian Dior encore de gauche à droite
Gravure signée D.48.
Jardin des modes avril 1958


Ci dessous - Molyneux - Pour les heures nocturnes, belle robe du soir de taffetas gris garnie de volants plissés de dentelle noire"
Photographie Rubin - Jardin des modes avril 1958





Paris détaille les encolures et les manches
croquis de mode non signé
Jardin des modes avril 1948






Paris voit.....simple, ses petites robes de tous les jours
Ci dessus et ci dessous Croquis de mode non signés
Jardin des Modes d'avril 1958





Paris détaille ... les tailles et les ourlets
croquis de mode non signé
Jardin des modes avril 1948


"Paris est jeune... et à sa mode, toutes les femmes ont vingt ans. Seyants et gais, faciles à porter, les boléros, les courtes vestes amples, les hauts corselets accusent la mode jeune pour le printemps."


Ci dessus à gauche Jacques Fath - A droite en haut Jacques Heim et en bas  a droite Madeleine Vramant
Photographies Map-Forlano
Jardin des modes avril 1958

Ci dessous à gauche de haut en bas Robert Piguet, Hermès, Bruyère - a droite Christian Dior
croquis de mode non signé
Jardin des modes avril 1948




"Paris est gai... de mille pois qui parsèment les robes"

Ci dessus de gauche à droite : Marcelle Chaumont - Maggy Rouff - Jacques Heim et Jacques Fath
Croquis de mode non attribués
Jardin des modes avril 1948


Ci dessous deux ensembles marine et blanc pour le printemps, créations Marcelle Chaumont.
Chapeaux de Paulette - Photographie Savitry
Jardin des modes avril 1948




"Paris est unanime... pour adopter les tailleurs à jupes amples et les jaquettes à basques évasées"


Ensemble par Vera Borea - ensemble jeune, simple et très  parisien en jersey de laine - Canotier en paille naturel de Maud et Nano
Photographie par Savitry
Jardin des modes avril 1948

Ci dessous de gauche à droite :
Schiaparelli, jupe au mouvement ramené en arrière 
Paquin, très nouveau, mais nuancé de classicisme, un tailleur en lainage prince de galle
Lanvin, L'écosse à Pairs et sur ce eux pièce très jeune
Jean Desses, ensemble à boutonnage très nouveau
Marcelle Dormoy, deux pièce très élégant, boutonné de jais
Maggy Rouff, favori de la saison, tailleur à l'aspect très fin de siècle
croquis de mode non attribués
jardin des modes avril 1948



"Paris en sérieux... et prend des allures très grande dame"
Ci dessous de gauche à droite :
Jacques Griffe - Balenciaga - Robert Piguet et Pierre Balmain
Croquis de mode signé SDAVID
Jardin des modes avril 1948




"Paris voit large...les jupes de ses redingotes de ville"
Ci dessous de  gauche à droite :
Marcelle Chaumont, redingote de coupe remarquablement étudiée
Jeanne Lafaurie de forme nouvelle, cette redinote travaillée de pinces formant corselet
Robert Piguet  ampleur au genoux chère à Piguet
Nina Ricci, classicisme très parisien de cette redingotte
Pierre Balmain, type de manteau de printemps 
Croquis de mode non attribué, certainement SDavid
Jardin des modes avril 1948





"Paris voit ample... ces manteaux ,clairs, longs et majestueux, portés sur des robes noires"
Ci dessous de gauche  à droite :
Maud Carpentier, une mode qui s'affirme, l'ample manteau clair porté sur une robe noire
Schiaparelli, très stylisé, ce confortable manteau de voyage à grands carreaux tranche sur un tailleur de toile noire
Lucien Lelong, des manches cape donnent une désinvolture pleine d'envol à un manteau de tweed .
Molyneux, une bande de gros grain borde ce manteau et le destine à la ville.
Croquis de mode signé SDAVID
Jardin des modes avril 1948 



Les imprimés unis
"Si vous les regardez de loin, les tissus de ces modèles semblent  unis, ne vous y trompez pas ,le but des nouveaux imprimés qui se veulent invisibles, est atteint."
Croquis de mode pour les patrons du Jardin des modes
Jardin des modes  avril 1948




"Ensemble ou séparément
Les robes sont comme les femmes. Mal entourées, elles perdent leur charme ou leur beauté. Les manteaux et les jaquettes de ces pages sont "sympathiques" aux robes qu'ils accompagnent.
Ci dessus et ci dessous croquis de mode pour les patrons du Jardin des modes
Jardin des modes  avril 1948"




"Coté ville"
"Il n'est bon accessoire que de Paris. Nous en avons noté pour vous au hasard des collections."
Croquis de mode pour le jardin des modes d'avril 1948




"Coté ombre, coté soleil"
Croquis de mode signés Bernard Blossac pour le Jardin des Modes d'avril 1948






"Corsages et chemisettes"
Un chemisier finement travaillé et une jupe ample, longue, vous tiendront leur de robe"
Ci dessus et ci dessous croquis de mode pour les patrons du Jardin des modes
Jardin des modes  avril 1948



"La robe à chaque heure"
"Nous avons étudié spécialement pour vous cette robe nouvelle.Elle est bleu marine blair, de la couleur qui semble cette saison, la livrée du printemps parisien. Vous pourrez la porter à toutes les heures du jour et pour des circonstances diverses en ajoutant l'accessoire qui convient et la transforme à peu de frais."
Croquis de mode non signé pour le jardin des modes avril 1948




"Nos patrons"
Une sélection de jolis modèles créés par le jardin des modes pour les jeunes et les moins jeunes
Croquis de notes non attribués
Jardin des Modes avril 1948


"Autour d'un grand jour"
Modes enfantines pour les jours de communions solennelles
Jardin des modes avril  1948


Publicité 1948 pour la brillantine cadoricin
Jardin des modes avril 1948


Publicité 1948 pour le Rouge à lèvre "rouge baiser"
Jardin des modes avril 1948




Publicité 1948 pour le parfum "Mais où" de Bourjois
Jardin des modes avril 1948




Jardin des Modes avril 1948 n°316
98 pages pour 150 francs


 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.



1 commentaire:

  1. Merci pour ces illustrations qui nous font voyager dans le temps. Quelle "débauche" de tissus. Les métrages nécessaires à la réalisation de ces jupes et manteaux devaient être impressionnants et faire le bonheur des drapiers qui les commercialisaient.

    RépondreSupprimer