Fémina - 15 Novembre 1910 ¤


"Le mariage De Pange  / De Broglie : à la sacristie"
"Le photographe de Fémina a pu, au milieu du brouhaha de l'agitation d'un grand mariage, celui de Melle de Broglie, fille de la duchesse de Broglie, avec le comte de Pange, prendre à la sacristie ce document unique. Il représente la jeune mariée après la messe au moment ou, d'un geste plein de décision, elle appose sa signature sur le registre de la paroisse"
Photographie CL. Servant - Fémina 15 novembre1910



"Et voici que de nouveau la mode transforme nos petits sacs à main... Déjà ces sortes de monuments en cuir de luxe et divers qui nous étaient venus d'Angleterre au printemps dernier y sont retournés, et la tentative faite pour lancer le sac en bandoulière a avorté. J'avoue que je ne suis pas autrement fâchée de tout cela : les nouvelles  créations de l'industrie parisienne me semblent très préférables à toutes ces innovations fantaisistes et exotiques..."
Par Flossie pour Fémina 15 novembre 2019



"Mademoiselle Lantelme chez elle. L'originale artiste qui vient de créer avec un trés grand succès le rôle de Ginette dans la pièce de Monsieur Henry Kistemaeckers au Vaudeville."
Fémina 15 novembre 1910


"La lauréate de notre enquête sur le Bonheur, proclamait en tête de sa réponse que "donner du bonheur était le plus sur moyen d'en éprouver soi même"
Melle Lantelme Photographie CL Manuel - Fémina 25 novembre 2019


La Mode de Fémina

De gauche à droite :
- "Robe de velours mordoré s’ouvrant sur une tunique de dentelle, et bordée d'une bande de  skung. Le corsage et le bord du tablier sont brodés d'une guirlande bleu et or. Guimpe en dentelle." *
- "Fourreau de velours blanc recouvert d'une tunique drapée de mousseline de soie gris fumée. Cette tunique se découpe sur un corsage de dentelle formant grand capuchon. Écharpe et bordure de la jupe en chinchilla." *
- "Robe de velours noir recouverte d'une tunique de mousseline de soie blanche incrustée d'un très large bande de Venise et bordé d'hermine. cette tunique est montée sur fronces à la ceinture." *
Fémina 15 novembre 1910

Robes de deuil
De gauche à droite :
- "Robe de cachemire de l'Inde formant une tunique ouverte sur le coté. Le bas du corsage garni de crêpe est serré dans une ceinture haute, drapée en crêpe uni très lisse".
- "Manteau de drap tombant droit, encadré d'un haut mouvement de crêpe garnissant tout le manteau. Grand chapeau de feutre orné d'ailes de crêpe. Longue écharpe de crêpe uni drapée autour du cou et tombant un larges pans au bas du manteau
- "Grande robe de crêpe soutenue de drap noir. La tunique s'ouvre en V sur un col et une guipe en crêpe blanc. Petite toque sobre bordée de perles et d'un biais blanc.
- "Robe de cachemire noir garnie de biais de crêpe alternes de biais de cachemire. Corsage orné de longues bandes de crêpe formant habit. Motifs de broderies garnissant le revers et les pans de l’habit. Col de crêpe lisse, manches courtes"
Fémina 15 novembre 1910


"Manteau d'hermine alourdi par une haute bande de renard blanc, grand châle et revers de renard. Chapeau d'hermine garni d'aigfrette. Robe de Liberty noir avec biais de velours noir et broderie blanche" *
Fémina 15 novembre 1910

"Toque drapée en velours taupe, bord de fourrure rayé de galons d'or éteint. Motif de passementerie devant. Bordure de passementerie sur les cheveux. Volumineuse aigrette posée en arrière de la toque"
Fémina 15 novembre 1910

Robes de visite
De gauche à droite
- "Robe de drap bleu alourdie dans le bas par deux bandes de loutre. La jupe a une ouverture simulée par une bande de borderie dans les tons bleu et rouge. Même broderie le long des manches et au col.
- "Robe de drap de soie violet évêque, reposant une une jupe de velours noir. Le corsage est formé de deux large revers formant fichu et bordés de skunks. Le corsage se continue pour forme une tunique"*
- "Robe de velours blanc à fines rayures noires. Large bande d'hermine coupant la jupe qui se termine par un biais de velours noir . Petite broderie noir et blanche au cordage avec de petits boutons dorés"*
- "Robe de drap havane très simple s'ouvrant sur une jupe de velours entièrement soutachée, brodée et terminée par un bord de skungs. Le corsage blousant est coupé d'une bande de velours avec petits boutons" *
Fémina 15 novembre 1910

De gauche à droite :
"Tailleurs de drap vert bronze garni de pattes et de boutons avec grand col châle et bordure de skungs. La jaquette froncée à la taille se ferme sur le coté."
"Tailleur de drap bleu marine.La jupe à tablier est coupée de bandes de velours noir ainsi que le tablier qui est orné de petites ganses. Larges revers de velours noir. Manchon d'hermine."
"Tailleurs de velours noir. La jupe qui a un très léger mouvement de drapé dans le bas , ornée d'un petit tablier garni de soutaches ainsi qu'à la jaquette"
Fémina 15 novembre 1910


L'Heure du thé
De gauche o droite
- "Robe de drap vert cyprès garnie de velours noir au col et aux manches. Passementeries vertes maintenues par de gros boutons. Corsage en forme de châle maintenu derrière par un gros boutons de passementerie. Chapeau de velours noir garni de skungs." *
- "Robe de drap de soie parme.Corsage blouse fixé à la taille par des boutons de strass et se continuant sur la jupe comme une redingote. Col de satin noir encadré de drap parme. Chapeau de velours avec bandeau d'ailes blanches" *
- "Costume en drap gris chinchilla. Jaquette croisé et boutonne sur le coté par un seul bouton. Jupe à large volant plats s'ouvrant que le coté dans un mouvement arrondi. Grand manchon de skungs garni de queues. chapeau de velours noir relevé de coté avec des aigrettes noires." *
- "Robe de drap lie de vin jaquette très ouverte et largement arrondie garnie d'un galon formé de queue de rat. Jupe à tunique encadrée du même galon. Col de satin noir terminé par un jabot de lingerie. Chapeau noir très relevé de coté garni de grosses plumes pleureuses lie de vin . Gros manchon de skungs."*
Fémina 15 novembre 1910


Publicité pour les fourrures de la Belle Jardinière 1910
 Fémina du 15 novembre 1910



* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure véritable ou des plumes , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XIXeme siècle sans y faire référence.


D'autres revues autour de la première guerre mondiale dans le blog :
 


P

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire