Le Jardin des Modes - Octobre 1957 *¤ Version enrichie en 2017



"L'ensemble monochrome vedette de la saison : une écharpe et une toque drapée créé spécialement par Jean Barthet pour accompagne le tailleur en "Tilfiz" de Lesur"
Photographie par Bukzin
Jardin des Modes Octobre 1957



"Tout Tweed
A la mode de l'automne, du tweed, tous les tweeds, qu'ils soient noir et blanc, gris, beige, marron ou de couleur. Ils forment parfois ensembles si parfaits , pelisse, tailleur, paletot, robe, qu'il vont jusqu'au chapeau, cloche ou béret"

" Tailleur sans revers, à basque allongées, par Madeleine de Rauch (tweed beige et blanc) et accompagné d'un paletot de daim grège doublé de tweed"
Photographie Frank  Horvat
Jardin des Modes d'octobre 1957


""Le deux pièce de Patou (tweed marron piqueté) fait partie d'un ensemble qui comprend  aussi une pelisse  doublée de quanaco et d'un toque."
Photographie Frank  Horvat
Jardin des Modes d'octobre 1957


"Sur le tailleur sans revers, un manteau souple, noué à la taille, élargi parles manches cloche et le grand col cache visage de renard noir (tweed noir et blanc) , turban "petite tête" en tweed par Pierre Balmain
Photographie Frank  Horvat
Jardin des Modes d'octobre 1957


"La robe chemise que vous aimerez porter si vous êtes ronde car elle suit les mouvements et dessine sans marquer (tweed marron et noir), casque en plumes de pintade - Par Christian Dior
Photographie Frank  Horvat
Jardin des Modes d'octobre 1957


"Un ensemble robe et manteau (tweed noir et blanc) , le manteau très ample à taille haute
 est par un soucis de confort beaucoup plus long que la robe. Nina Ricci
Photographie Frank  Horvat
Jardin des Modes d'octobre 1957


"Un tailleu facile à porter (tweed beige et blanc) , sous la veste un blouson à la taille, le breton plat est en tweed - Par Chanel
Photographie Frank  Horvat
Jardin des Modes d'octobre 1957

"Tout ces chiens, mannequins parfaits, allant jusqu'au cabotinage et qui nous ont si bien aidés malgré la peur qu'ils nous ont faite, ont appris à obéir à l'institution canine de Monsieur Lesourd"




"Noir sur Blanc - Blanc sur Noir"
"Ceinture de cuir noir sur un épais lainage blanc, les hanches sont importantes, le buste est étroit et dépouillé, c'est une robe de Lanvin Castillo"
"Satin blanc sur velours noir, d'étroites apparitions de satin blanc jouent sur cette robe de velours toute prête à danser"
Photographies Jean Coquin
Jardin des Modes octobre 1957



 "Deux pièces - Deux tissus
C'est le deux pièces pratique et seyant, qui reste classique tout en présentant les nouvelles tendances de la mode : la couleur, un joli ton abricot très doux: le mélange de deux tissus, le mouvement du dos, légèrement gonflé par un jeu de pinces; la jupe étroite mais souple à quatre lés, biais et droit fil.
Photographie Veroust
Patron proposé par la revue Jardin des Modes octobre 1957



 "Trois robes autours d'un fourreau...
Le fourreau fait sa rentrée dans la mode : c'est le robe habillée dont vous aurez envie cet hiver.[. ..] Il ne vous reste plus qu'à choisir la forme sous laquelle vous la préférez. Car, à partir du fourreau simple et net, décolleté dans le dos, à peine appuyé au corps par les coutures et les pinces d'une formule nouvelle, vous pouvez vous faire l'une de trois robes vedettes de cet hiver : celle dont le dos est gonflé par un anneau en biais (ci dessus) , celle dont la jupe s'adouci d'un drapé jeune, celle qui doit son ampleur mouvante à un amusant tablier."
Photographie Bukzin
Patron proposé par la revue Jardin des Modes octobre 1957





"La Mode a changé, changez de manteau"
Dessin de mode signés J. Girod
Patron proposé par la revue Jardin des Modes d'octobre 1957


 "La Mode a changé, changez votre deux pièces"
Dessin de mode signés J. Girod
Patron proposé par la revue Jardin des Modes d'octobre 1957


"La Mode a changé, changez votre robe"
Dessin de mode signés J. Girod
Patron proposé par la revue Jardin des Modes d'octobre 1957



"Peau Neuve..
Le duffle coat en mouton rendu confortable par sa laine portée à l'intérieur - Création Edma Sport : 39.000 francs"
Photographie Marc Hispard
Jardin des Modes Octobre 1957



"Le style JM partout, pour toutes, pour tris fois rien"
Vous n'avez plus le droit d'être mal habillée, même si votre budget est très réduit. Même si vous n'habitez pas une très grande ville. Regardez  les modèles des pages qui suivent et choisissez celui qui vous tente. "

 "L'ensemble tricoté le moins cher de France -  L'ensemble ne coute que 15000 francs, il se compose d'un manteau droit boutonné en sous patte et d'une robe coulissée de ton assorti ou contrastant"
Modèle "Style jardin des modes" vendu dans les succursales Prisunic de France"
Jardin des modes octobre 1957


"A vous les couleurs gaies...
A gauche pour le coin du feu, harmonie en rouge et noir.
Rouge la jupe gonflé aux hanches, bordée de toile du même ton, 3500 fr, rouges les bas de mousse de nylon, rouges les chaussures  barrette, noir le chandail à cagoule en jersey dont le col cheminée se drape autour du cou 1750 francs
A droite pour le grand air, harmonie de vert et brun, la jupe droite en lainage pied de coq entièrement doublé 3500 francs, le chapeau cloche de même tissus, verts le chemiser de jersey interlock à col transformable 2250 francs et les bas assortis en laine à grosses cotes."
Jardin des Modes octobre 1957



"La Petite Robe de Paris"
"Pour les supers d'après théatre, le quartier des Halles fournit à la fois la bonne chère et le pittoresque du décor. On y rencontrera cet hiver de petits fourreaux, décolletés dans le dos, souvent noirs, toujours  très courts,dont la simplicité est mise en valeur par la fantaisie des chapeaux."
Série photographique signée Frank Horvat

"En jersey lamé, métal et Rhodia, une robe droite, princesse , à fines bretelles en satin du même ton bleu acier." Germaine et Jane.
Photographié au "Chien qui Fume" où l'on commande une "gratinée"
Frank Horvat pour le Jardin des modes d'octobre 1957


"En crêpe noir, soie naturelle et Albene,  un fourreau montant devant, décolletés jusqu'à la taille dans le dos. Ce long décolleté est souligné par un double pan souplement noué.
Chloé - 21.000 francs
Sautoir baroque de Rousselet, turban très aéré en tulle point d'esprit, de Gilbert Orcel.
Photographié "Au Grand Comptoir" à la dégustation des fameuses tripes.
Frank Horvat pour le Jardin des modes d'octobre 1957


"En velours pétunia, rayonne et coton, une robe enroulée dont la jupe soulement drapée est retenue par un noeud de velours. Jacques Divoy 22.700 francs
Chapeau de G. Orcel bordé de vison du Labrador.
Photographié au Marché au fleur par Frank Horvat
Jardin des Modes Octobre 1957


En drap noir de Meyer un fourreau à dos blousant, fendu jusqu"à taille et coulissé dans le dos. Brigitte de Cannes 29.900 francs. Casque de satin blanc, loup de voilette noire de Roger Heim.
photographié à o'aube, après l'achat matinal d'un cagot de raisins.
Frank Horvat pour le Jardin des Modes d'Octobre 1957


"Velours de Lyon , rayonne et coton , un fourreau noir à manche longues, largement décolleté devant et dans le dos, Pierre Billet, 24.60 francs. Grand chapeau de plumes blanches à voilette noire, de Gilbert Orcel, collier en cristal et perles.
Photographié "Aux Mareyeurs" où les spécialités sont , naturellement, tous les crustacés.
Frank Horvat pour le Jardin des Modes d'Octobre 1957


"En velours noir, infroissable, intachable,  (autrement dit traité "Siss" aux silicones) , un fourreau très décolleté au dos, fendu sur les coté, Germaine et Jane 19.600 francs. Cloche de satin ciel à voilette de tulle, de Jean Barthet.
Photographié à l "Alsace aux Halles" ; au second plan, la fameuse "choucroute au champagne".
Frank Horvat pour le Jardin des Modes d'Octobre 1957



"Mode Masculine"
En Angleterre, ou la fantaisie se réfugie dans la mode masculine, ce sont les hommes d'ages qui lancent la mode et les quadragénaires peuvent, sans ridicule, s'habiller comme des cadets.
En France, et cela nous convient mieux, la mode est d'abord suivie par les jeunes, et c'est chez les jeunes tailleurs qu'il faut aller en reconnaître les sources. C'est ce que nous avons fait"

"Veston droit : costume trois pièces de Max Evzeline, en lainage peigné à rayure. "
Photographie Jean Coquin
Jardin des Modes octobre 1957


En haut à gauche : Cousues à la main, de chaussures de chasse ou de marche en cuir roux de Weston
En haut à droite : Poches passepoilées de cuir, boutons de cuir accentuant le style campagne de ce gilet en tweed tissé à la main - Max Evzeline
En bas à gauche : En agneau glacé noir, une souple veste piquée sellier, à col transformable, boutonnée sous patte -  Pierre Faivret
En bas à droite : En lainage gris vert, une veste de chasse de coupe classique, dont le dos est assoupli par un grand pli soufflet à fermeture à glissière - Max Evzeline
Photographies Jean Coquin
jardin des Modes octobre 1957


"Court, croisé, conforable, un pardessus de velours cotelé brun de Velcorex. Poches plaquées grand col transformable. André Bardot
Photographie Jean Coquin
Jardin des Modes octobre 1957



"Sur le chemin des écoliers"
Garcons et filles auront des manteaux amples et chauds, aux larges  emmanchures doublées d'un lainage léger uni ou écossais ou de jersey fin. Nous vous recommandons les doublures amovibles qui, si elles sont ouatinées, transforment le manteau de demi saison en une chaude pelisse. Et n'oubliez pas de réserver de larges rentrés aux manches et au bas du manteau"




Publicité pour les tissus lavable Rodier Flann Ros Cylor et laine
Jardin des modes octobre 1957


 Publicité pour la marque Suralo
Jardin des Modes Octobre 1957


Publicité pour les tissus Blizzand de Boussac
Dessin publicitaire signé Gruau
Jardin des modes octobre 1957



Jardin des Modes Octobre 1957
174 pages - 150 francs


 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire