Modes et Travaux - Novembre 1927 ¤ En cours de modification


"La mode
Nous entrons dans la saison des tristesses, rien  ne peut nous consoler de la vision du ciel gris ; heureusement, nous avons, pour nous distraire de toutes les mélancolies, la chère coquetterie, qui n'est pas seulement un souci, mais une joie. C'est cette coquetterie qui fait notre confiance dans la vie et, nous devons le reconnaitre, bien souvent nos succès.
On éprouve toujours une plus grande appréhension devant la mode d'hiver que devant celle d'été. Cette dernière se contente d'étoffes moins couteuses, supprime la richesse trop grande, et enfin les fourrures, ces toisons merveilleuses qui, non seulement nous parent, mais nous sont indispensables. C'est d'ailleurs un geste tout naturel que nous avons de nous envelopper, à cette époque, dans des vêtements chauds, et nous sommes tout émues de pitié en songeant aux femmes d'autrefois dont la plupart ignoraient le luxe  du manteau de fourrure." *
Éditorial de Modes et travaux Féminins de novembre 1927 signé Magda





Couverture  en couleur de la partition du journal Modes et Travaux Féminins de novembre 1927.
Manteau du soir, création de Bernard et Cie, Dessin par Madeb.
 
0
De gauche à droite : 
 "Germaine Page. Petit chapeau en taupé reversible marron et capucine" -"Germaine Page. Cloche souple en velours te taffetas roses " - "Georgette, chapeau en feutre beige ouvert sur une ceinture d'agneau rasé * du même ton"
 
0
"Ensemble de Callot Soeurs" 
A gauche : "Robe en panne vert jade et dentelle argent"
A droite : "Cape de lamé argent doublée de panne vert jade"

0
"Ensemble de Lenief gris tourterelle rehaussé de broderies noires et blanches sur fond bleu, jupe lissée bordée d'un liséré bleu et argent"


"Les garnitures de fourrure -  Beaucoup de fantaisie actuelle s'indique dans la pose de la fourrure. Tout d'abord nous remarquons la grande variété dans les cols qui prennent une forme spéciale selon le pelage choisi.  Ainsi l'hermine et la taupe peuvent être employées en col ballon froncé, tandis que le renard ou le lynx peuvent faire des cols Médicis. Les cols très hauts et retournés restent néanmoins très classiques" *
 
De gauche à droite : 
"Manteau en drap brique garni de nervures formant empiècement. Col et revers en castor" - "Vêtement formant petite veste dans le dos garni de grosses piqures. Col et les revers sont en petit gris travaillé par bandes" - "Manteau en duvetine vert bouteille garni de bande d'astrakan gris en bordure de chaque coté du devant et aux manches. La ceinture et les poche donnent une allure sportive à ce vêtement : quelques nervures ornent le dos et les cotés du devant" - "Élégant manteau d'après midi en drap zibeline grenat enrichi d'une parure de castor" - "manteau en velours anglais marine. Une garniture de grosses piqures agent orne ce vêtement. Le lynx est la fourrure indiquée pour le garnir" *
Croquis de mode signé Madeb pour les patrons de la revue
Modes et Travaux Féminins de novembre 1927

En haut de gauche à droite :
"Manteau en lainage chiné doublé de fourrure, celle ci faisant revers et col. Ce vêtement très enveloppant sera très chaud et pratique pour l'auto. Larges poches soulignées d'une piqure" - "Manteau en velours noir garni de petit gris et d'une ceinture en daim gris" - "Petit vêtement en gazelle avec col et revers de ragondin, se portant couramment sur les robes de velours simples" *
En bas à gauche : "Robe pratique en Crépella gris, le mouvement du corsage est marqué par des nervures et se termine en plis à la jupe"
En bas à droite : "Robe en kashadrap mastic, un mouvement découpe le devant et monte les plis de la jupe; étroite bande de fourrure au col et aux manches" *
Croquis de mode signés MLM pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929. 

 En haut de gauche à droite : "Elegant manteau d'après midi en duvetine bleu électrique simplement garni d'un grand col châle en vison" - "Manteau en velours vert garni de découpés piqués en nervures. Le col chape et les bas de manches sont en lapin rasé gris clair" - "Manteau de sport en diagonale chinée beige et loutre, il est simplement croisé et fermé par la ceinture. Un col de loutre ou de ragondin fera la garniture" *
En bas à gauche : "Jumper de laine tricotée se portant sous les manteau de sport avec une jupe de kasha beige"
En bas à droite : "Robe en jersey fin gris clair. Le col et la bande du devant sont en crêpe de chine blanc ainsi que la garniture de la manche. Un petit vêtement en velours bleu roy accompagne cette robe"
Croquis de mode signés MLM pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929. 



"Pour l'après-midi"
De gauche  droite :
"Manteau en drap violine garni de bandes  piquées faisant ceinture devant ; col et bas de manche de fourrure claire" - " Jolie robe d'après midi en crêpe marocain vert de gris. A remarquer les découpés de la taille soulignant le montage des godets laissant l’ampleur devant. Un jabot orne le corsage; il sera fait de deux tons" - "Une jupe de velours brun se portera avec de jumper de lamé rouge et or garni de découpés de crêpe de Chine rouge"
Croquis de mode signés MLM pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929. 
 
0
"Pour l'après midi"
A gauche : "Pour l'après midi ce sweater lamé vert sera très élégant avec une jupe de crêpe satin du ton foncé"
A droite : " Élégante robe de crêpe satin vieux rouge travaillé à l'endroit et à l'envers"
Croquis de mode signés MLM pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929.


"Pour l'après-midi"
A gauche : "Robe en voile triple gris clair. Le corsage est garni de petits plis faisant jabot sur le coté du devant, deux volants plats font la jupe et se termine net en ampleur sur le coté"
A droite : "Robe en crêpe Georgette rouge faite de plis dégradés. Ceinture souple nouée de coté"
Croquis de mode signés BES pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929. 
 
0
 "Pour l'après-midi"
de gauche à droite :
"Robe en crêpe de chine bleu, le mouvement des volants légèrement en forme accompagne le boléro brodé d'un col châle noué à la taille. Une fine broderie souligne le montage de volants et borde le col" - "Robe en crêpe Georgette noir garnie de nervures, col noué faisant écharpe dans le dos" - "Robe de velours souple blond et loutre. Les bandes de velours sot montées par un jour cordonné. Le bordé de l'encolure se termine par un long pan sur la jupe.
Croquis de mode signés BES pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929.

"Ceintures du soir, la robe du soir se présente à nous sous deux aspects : la grande toilette somptueuse faite d’étoffe précieuse et généralement d'une façon peu compliquée : légèrement drapée, puis le robe du soir plus abordable et plus facile à porter. Elle est presque toujours en voile et la jupe très fournie est faite de volants superposés. C'est alors que nous trouvons l'idée originale des ceintures du soir. Elle doivent prendre beaucoup d'éclat, le strass fait de très jolies ceintures. Dans la même idée les imitations de rubis, de saphirs  ou d'émeraudes tranchent de très heureuse manière. Les paillettes très luisantes composent également des ceintures. Elles sont si prés les  unes des autres qu'elles font croire à des écailles. Les paillettes vertes ou irisées ou dorées sont très jolies."


"Le soir - Les robes de velours, de panne ou de soie se montreront fréquemment sans aucune garniture : ni broderies, ni incrustations, ni guipures, nid dentelle, tout l’intérêt de ces modèles devra venir de la coupe de la robe. La forme drapée aura tous les succès : cette draperie pourra n’être qu'une large écharpe enroulée autour de la taille et nouée de coté. Les pans devront alors dépasser la longueur de la jupe"


"Pour l'après-midi"
Croquis de mode signés MLM pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929. 



Dessins de mode pour présenter des patrons de manteaux pour les enfants des années 20.
"Pour l'après-midi"
Croquis de mode signés Marie Louise pour les patrons de  la revue 
Modes et travaux féminin de novembre 1929. 




Modes et travaux du 1er novembre 1920  n°189
 32 pages - 3 francs


* Ce blog ne cautionne en aucune façon l'utilisation de la fourrure véritable ou des plumes , qui devrait être interdite au XXIeme siècle. Toutefois, il est impossible de parler de la mode au XXeme siècle sans y faire référence.

Autres revues parues en 1927 dans le blog :

 
Modes et Travaux 1927 http://modesperdues.blogspot.com/2015/11/modes-et-travaux-novembre-1927.html
  Modes et Travaux 1927 http://modesperdues.blogspot.com/2013/12/modes-et-travaux-decembre-1927.html






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire