Fémina - Novembre 1913



A l'intérieur de la revue, Gustave Brisgand illustre la nouvelle coiffure à la mode "En casque"
"Bien que la mode soit cet hiver assez éclectique, et que la chevelure puisse prendre, au gré de chacune la forme qui lui sied le mieux, voici couronnant un délicieux visage la coiffure à la dernière mode"
Fémina du 1er novembre 1913

Couverture de la revue Fémina du 1er Novembre 1913 . Illustration par Simont
Le dessin représente la grande comédienne Sarah Bernhard et un prisonnier "Je joue devant les comanés à mort - par Sarah Bernhard." La revue Fémina n'était pas une revue de mode, mais un revue de société, ce qui explique cette couverture assez étrange. Dans la revue, Sarah Bernard est l'auteur d'un article où elle explique la situation :
"Un jour, je recus une lettre dont voici le texte : - Madame, nous sommes six condoamnés à mort.Notre seul désir est de vous voir, de vous ententre. Soyez pitoyable à ceux qui vont mourir ; dites oui, et notre ouverneur vous fera la demande officielle"
je répondit spontanément oui. La demande fut faite et j'acceptais"


 A la recherche des constrastes : Fourrure sur tulle.
"Constraste heureux ou fantaisie trop hardie ? quoi qu'il en soit , cette robe eut un vrai succès de curiosité le jour ou fièrement portée, elle fit, au pesage d'Auteuil une apparition sensationnelle."
Fémina du 1er novembre 1913



Chapeau d'hiver
"Ils évoluent cette en hauteur, et nous voyons ici trois des types caractérisant cette mode.."
Fémina du 1er novembre 1913



 La silhouette et la ceinture
"Les ceintures, si fort à la mode la saison dernère, voient, en cette fin d'automne, leur faveur durer et même grandir encore.L'on s'étonne, non sans raison, de les voir donner à la toilette tant d'originalité, et une notre vraiment personnelle telle que les élégantes n'ont jamais pu s'en passer"
Fémina 1er novembre 1913




 "Dans l'intimité du home"
Illustration par Soulié
Fémina du 1er novembre 1913



 "Robes de bal pour les jeunes filles"
Illustration de mode par Lhuer
Fémina du 1er novembre 1913


 "Jeu de blouses nouvelles"
llustration de mode 1913 signée Sohek
Fémina du 1er novembre 1913


 "Coiffures de theatre"
"Toutes les femmes se coiffent aujourd'hui avec les cheveux relevés, et dans les loges de théatre nous admirons des décolletés parfaits, ou la ligne du dos se prolonge avec  grace jusqu'au sommet de la tête..."
Illustration de mode signée Sohek.."
Fémina du 1er novembre 1913



 "Tailleur et robe de soirée par Piper et compagnie"
Photographie par Nadar
A gauche un ravissant tailleur en duvetine bleur marine, à droite robe de soirée, tissus broché or sur fond jaune
Fémina du 1er novembre 1913



 "Deux robes nouvelles" Création Lucille
Photographie par Studio Lucile
A gauche "idylle persone", robe du soir, tulle rodé turquoise garnie de skunk  /  Left evening dress "Idylle Persane" tulle embroidered turquoise.
A droite, "C'était en mai" dentelle creme garnie de skunk et de motifs fleurs  / right "afterward love" tea gown in cream lace
Fémina du 1er novembre 1913



 "Manteau, robe et coiffures" signées Paquin
Photographie par Talbot
A gauche, manteau de velour noir, broderie argent / black velvet mantle, embroidered in silver
A droite robe de satin blanc, tunique tulle bordée de cygne  /  white satin dress, tulle tunic edged with swanddown



 "Robes de deuil"

Création 'Au Sablier", illustration par Mlle Bert
Fémina du 1er novembre 1913



Publicité 1913 pour l'exposition de fourrures du grand magasin la "Belle Jardinière"




 Publicité 1913 pour les corsets Bellanger, et pour la confection Paris Tailleur




Fémina du 1er novembre 1913
N° 307  -  50 centimes





D'autres revues autour de la première guerre mondiale dans le blog

2 commentaires:

  1. How absolutely gorgeous, feminine! Thank you for sharing these beautiful images.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you so very much, I'm very happy that you appreciate the blog and all those marvelous fashions... You are very welcome to come back and enjoy... in friendship.

      Supprimer